L'info Réelle...
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire: Le maire de Ferké s’insurge contre le phénomène des mariages des élèves mineures

News en temps réel - Info en temps réel & Utile 7J/7 le Mercredi 27 Septembre 2017 à 06:44 | Lu 255 fois

Ferkessédougou, 26 sept (AIP)- Le maire de Ferkessédougou, Ouattara Alain Blidia a dénoncé, lundi, en marge de la deuxième réunion du conseil municipal, les cas de mariage forcé des élèves mineures de plus en plus fréquents dans la cité.



« Depuis quelques années, nous sommes confrontés au phénomène des mariages forcés. Et c’est surtout avec la communauté Peuhl. Il est temps de leur faire comprendre qu’en Côte d’Ivoire, l’école est obligatoire jusqu’à 16 ans, et le mariage forcé est interdit », a-t-il fait savoir.

Il est revenu notamment sur un cas enregistré il y a trois ans où une famille avait décidé de soustraire ses deux jeunes filles de l’école pour les marier de force. « Après avoir négocié avec les parents, ils m’ont dit qu’ils n’avaient pas les moyens d’assurer leurs scolarités. J’ai dû les prendre personnellement en charge. Aujourd’hui, la plus petite a eu son BEPC, elle veut faire la comptabilité. Chaque année, nous payons les fournitures et les uniformes scolaires » a-t-il conté.

« On pensait l’affaire terminée, quand cette année encore, une autre jeune fille passée en classe de 4ème, deuxième de sa classe avec plus de 16 de moyenne, m’a saisi par écrit pour me dire que sa grand-mère veut la donner en mariage », a poursuivi M Ouattara Blidia.

Après d’âpres discussions, selon lui, la grande mère de la fille en question a évoqué deux raisons. Elle d’abord mis en avant des problèmes d’argent et en second lieu des contraintes culturelles notamment le fait de préserver l’honneur de la famille en veillant à ce que « la jeune fille qui commence à devenir femme se marie pucelle ».

Le maire de Ferkessédougou qui a encore pris en charge la scolarité de la concernée envisage de sensibiliser la communauté en question afin que cette pratique cesse dans sa commune. « J’aurai une rencontre avec la communauté peuhl de Ferké pour leur faire comprendre la politique de l’école obligatoire en Côte d’Ivoire », a-t-il annoncé.


Info en temps réel & Utile 7J/7
Mercredi 27 Septembre 2017
Vu (s) 255 fois


C.I - Politique | C.I - Société | C.I - Economie | Art Sponsorisés | Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution | Interviews | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements








Bien Vivre en Bonne Santé

Les Articles les plus lus

Mauvaise nouvelle pour ceux qui se rasent les poils pubiens

1 Commentaire - 08/07/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Aidez-moi, je suis devenue la maîtresse de mon mari

0 Commentaire - 18/06/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7


Incroyable !