Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

ça me révolte: Pour qui nous prend-il ?

le Dimanche 15 Décembre 2013 à 09:33 | Lu 1073 fois



Alassane Dramane Ouattara se moque vraiment des Ivoiriens. Pour parvenir au pouvoir, il a fermé les yeux. Et, comme un bélier, il a foncé tout droit, détruisant tout sur son passage. Je dis bien tout : hommes, biens privés comme publics. Une fois arrivé à la tête du pays, il n’a pas arrêté sa destruction. Ses miliciens, son armée privée et les FRCI continuent de malmener les pauvres Ivoiriens dans leur chair et leur esprit. L’ONUCI naguère partenaire de Ouattara et sans doute agacée, vient de publier un rapport à mi-parcours sur les assassinats et l’impunité dont jouit sa principale milice : les dozos.

Ils sont encore très nombreux, les Ivoiriens sans domicile fixe parce qu’occupés par les soldats de Ouattara. Ils sont très nombreux les Ivoiriens et les Ivoiriennes dont les comptes ou les avoirs sont gelés par le régime du 11 avril 2011. Pour ces Ivoiriens, c’est une très longue traversée du désert qui ne prendra certainement pas fin tant que Ouattara et ses hommes seront aux affaires dans ce pays.

Allez les voir dans leurs cachettes, dans les rues ou dans leurs habitations de fortune. Vous découvrirez l’ampleur de la méchanceté et de la bêtise humaine. Pour la plupart d’entre eux, les enfants sont à la rue. Ils ne vont plus à l’école. Ils ne mangent plus à leur faim. Ils ne s’amusent plus avec leurs copains. Ils ne dorment plus convenablement. Bref, ils ne vivent plus.
Dans les villages et hameaux du pays, notamment à l’ouest, les populations sont aussi livrées à elles-mêmes. Leurs domiciles, champs, plantations et forêts sont occupées, gérés au quotidien par les hommes de Ouattara. Certains dorment encore aujourd’hui dans des forêts laissant leurs biens aux mains des prédateurs.

Ce qui est commun à toutes ces femmes et à tous ces hommes qui souffrent le martyre, c’est qu’ils sont considérés comme des proches de Laurent Gbagbo et de son parti politique, le FPI. Un parti et ses dirigeants contre lesquels une fatwaqui ne dit pas son nom a été lancée et qui oblige nombre d’entre eux à vivre en dehors du pays ou de leur terre natale.
Ce sont ces gens-là qui vivent comme des parias, comme s’ils étaient sous le régime d’apartheid qui a condamné Mandela à perpétuité, qu’Alassane Ouattara appelle pompeusement des frères. «Ce ne sont pas des opposants, ce sont nos frères… », les a-t-il qualifiés mercredi à Didiévi où il est en campagne électorale avant la lettre.

Quels sont donc ces frères que l’on torture à longueur de journée ? Quels sont ces frères que l’on empêche de se réunir, de manger, de dormir, de communiquer avec leurs familles ? Quels sont ces frères que l’on marque au fer, que l’on attache comme un bouc et que l’on maltraite comme du temps de l’esclavage ? Quelles sont ses sœurs que l’on viole constamment sans aucun remord (cf. rapport de l’ONUCI sur les dozos) ?

Non, ce ne sont pas les frères de Ouattara. Ses frères et sœurs, ce ne sont que ceux qui travaillent avec lui à la présidence. Ses frères, c’est ceux qui parlent la même langue que lui, qui viennent de la même région que lui ou qui le soutiennent politiquement. Le reste, les Affi, Simone Gbagbo, Blé Goudé, Dibopieu et tous les autres qu’il traite comme des sous-hommes, ce sont ses ennemis.

Cette façon abjecte et ignoble de traiter les gens ne peut plus prospérer. La communication à outrance dans le but de tromper a fait son temps. La souris, pour tromper le dormeur et manger son talon, souffle sur celui-ci pendant qu’elle le ronge. Mais au matin, le dormeur se rend toujours compte de la supercherie.

Il y a longtemps, très longtemps, qu’on a découvert le jeu de Ouattara. Comme aime à le dire un homme politique ivoirien, il avance masqué. Qu’il ne nous prenne donc pas pour des «nez percés».

Abdoulaye villard sanogo

Dimanche 15 Décembre 2013
Vu (s) 1073 fois



1.Posté par GBETIAYI GOUZOU le 16/12/2013 00:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand vous êtes assis à plusieurs sur un banc et que ton voisin se lève, de par le comment il se lève, tu peux savoir s'il va tout près ou s'il va loin. Si ce pourquoi il se lève est une urgence ou une situation simple, sans histoire. Comment ce monsieur a été introduit dans notre pays nous a montré dès le départ, qu'il venait pour tuer et s'accaparer... Des grands frères ces jours là nous avaient même expliqué que nous ne nous trompions pas, même si les indices n'étaient pas encore suffisants pour beaucoup d'hommes de bonne fois. Or sur ce terrain, nous savons que "tuer" n'est efficace que s'il tend vers "exterminer"... Nous ne sommes donc pas surpris par ce que tu dis là. Ce qui nous surprend par contre, c'est le temps mis par beaucoup pour comprendre cela... Que le SEIGNEUR soit avec vous.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !