Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

à propos du Fpi et de Gbagbo: Les vérités de Me Altit à Bensouda

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Dimanche 9 Novembre 2014 à 00:00 | Lu 1957 fois



A l’occasion de l’audience de réexamen périodique de la détention de son client, le président Laurent Gbagbo, qui s’est tenue, mardi, à La Haye, l’avocat français, Me
Emmanuel Altit, a asséné un certain nombre de vérités au procureur de la Cpi relativement au Fpi et à Gbagbo ainsi qu’à la vie politique ivoirienne. Voici un extrait de son intervention qui bat en brèche les arguments de l'accusation pour justifier le maintien en détention du Président Gbagbo. Extrait tiré de : rene-kimbassa.over-blog.com.

« Le procureur reproche à des cadres du Fpi de vouloir se mettre sous les auspices du président Laurent Gbagbo, mais pour nous, c'est une bonne chose, car cela confirme la légitimité du président Gbagbo, cela montre qu'il est présent dans le débat politique et cela facilitera la réconciliation nationale (…) Les représentants de la communauté internationale, soucieux de la stabilité de la Côte d'Ivoire, ne cessent de pousser les nouvelles autorités à engager un vrai dialogue avec le Fpi, le principale parti de l'opposition (...) Vous voyez ?

Français, Américains, Chinois, Allemands..., tous ceux qui entretiennent un dialogue constants avec des responsables du Fpi sont en désaccord avec le Procureur. Eux, ils considèrent le Fpi comme un parti responsable, un parti respectable. Et le procureur en est tellement conscient qu'il tente alors de distinguer les soi-disant tenants d'une ligne dure et d'une ligne modérée au sein du Fpi. Ce serait finalement d'après lui les durs qui représenteraient un danger. Mais un danger pour quoi? Un danger pour qui? Une telle distinction n'a aucun sens (...) Au nom de quoi se mêle-t-on de la vie politique ivoirienne ? (...) Le risque de fuite est inexistant pour différentes raisons:
- D'abord parce que le Président Gbagbo ne dispose d'aucun moyen lui permettant de fuir;
- Il n'en a pas la volonté;
-Le président Gbagbo, promoteur de la démocratie et du multipartisme en Côte-d'Ivoire veut s'expliquer pour l'histoire. Il veut profiter de ce procès pour dévoiler la vérité et expliquer à la chambre.

Qui sont ceux qui sont à l'origine de la déstabilisation du pays et pour quelles raisons ils ont agi ainsi ? Et puis où ira-t-il ? Nous parlons d'un chef d'Etat mondialement connu. (…) En clair le procureur fait feu de tout bois et essaie vainement d'inventer un groupe de supporters du président Gbagbo constitué pour les besoins de la démonstration. (...) En réalité, le procureur s'oppose par principe à la mise en liberté du président Gbagbo. Son raisonnement est révélateur.

Il suffirait que des Ivoiriens expriment leur soutien au président Gbagbo pour que le risque d'obstruction et de fuite soit constitué (...) Puisqu'il existera toujours des Ivoiriens pour se réclamer du président Gbagbo, il existera toujours d'après le procureur un soi-disant réseau. Et la liberté du président Gbagbo sera à jamais impossible à prononcer (…) Le procureur est tellement conscient du fait qu'un réseau structuré n'existe pas qu'il tente d'entretenir la confusion entre fantasmatique réseau et le Fpi, le parti créé par le président Gbagbo et plus généralement les supporters du président Gbagbo.

Il le dit clairement. Il suffirait d'exprimer des sentiments positifs à l'endroit du président Gbagbo et de son œuvre politique pour être ipso facto considéré comme un criminel en puissance. Une telle position n'est pas soutenable (...) Le raisonnement du procureur concernant de potentielles obstructions à l'enquête n'est pas plus fondé que son raisonnement sur les risques de fuite et repose uniquement sur l'existence prétendu d'un réseau dont on a vu qu'il n'existait pas »

notrevoie

Afrik53.com : Infos 7J/7
Dimanche 9 Novembre 2014
Vu (s) 1957 fois



1.Posté par asodei le 12/11/2014 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LA FRANCE N'EST PAS UN GRANG PAYS C'EST UN PETIT PAYS CAR ELLE VIT SUR LE DOS DES PAYS FRANCOPHONES EN PARTICULIER LA COTE D'IVOIRE.UN GRANG PAYS COMME AIME A LE REPETER LE PDT DE LA FRANCE DEVAVOIR DES RESSOURCES COMME LE CANADA LA RUSSIE ET AUTRES.POUR EVITER LES GUERRES ET LES COUPS D'ETAT.C'EST HONTEUX DE DIRE QUE LA FRANCE EST UN GRANGD PAYS .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !