Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Zoro Michel : « Il faut redonner la Primature et la Défense à Soro »

le Mardi 11 Septembre 2012 à 00:52 | Lu 1134 fois

Proche du président de l’Assemblée nationale, Zoro Michel, a été attaché de cabinet, puis conseiller spécial chargé des questions humanitaires au sein des Forces nouvelles (Fn, l’ex-rébellion armée). Face à la situation sécuritaire de la Côte d’Ivoire, Zoro propose le retour de Guillaume Soro à Primature et préconise que les attributions de la Défense soient confiées à l’ex-patron des Fn.



Quel est l’avenir des Forces nouvelles ?

Zoro Michel : Vous savez, au terme du dernier conclave des Forces nouvelles, des décisions importantes ont été prises. Notamment la dissolution de la branche armée. Les combattants qui répondaient aux critères ont intégré l’armée régulière. La branche politique qui constitue la seconde entité des Forces nouvelles (Fn) et à laquelle j’appartiens a suggéré, par la voix de son secrétaire général, la création d’un grand parti unifié qui comprendrait les Fn ; le Rdr ; le Pdci ; l’Udpci…disons tous les partis alliés. Vous avez certainement constaté que bien des cadres des Fn sont allés aux législatives sous la bannière du Rdr.

Cela s’explique par le fait que depuis le 19 septembre 2002, le Rdr était l’un des partis qui partageaient notre combat, notre vision de la Côte d’Ivoire. Il est clair qu’aucune décision formelle ne dissout les Fn, mais en l’état actuel des choses, les Fn, dans les faits, n’existent plus. Nous étions là, c’est vrai pour un combat. Ce combat pour la démocratie a pris fin et nous gérons les affaires courantes. A savoir l’insertion de nos ex-combattants, le côté civil mentionné dans l’accord politique de Ouagadougou.



Quelle analyse faites-vous de la situation sécuritaire en Côte d’Ivoire qui inquiète plus d’un aujourd’hui ?

Z.M : C’est une situation aussi dramatique que déplorable. Les attaques des positions des Forces républicaines et de certains commissariats ont occasionné des morts et c’est regrettable. Avec tout ce que nous avons vécu lors de la crise post électoral, on aurait pu nous faire l’économie de ces morts. A vrai dire, cela n’a vraiment pas de sens ! Nous pensons que le Président de la République et le gouvernement devront prendre leurs responsabilités pour mettre fin à certaines dérives dans l’intérêt des Ivoiriens.



Qu’entendez-vous par ‘’prendre leurs responsabilités’’ ?

Z.M : Nous pensons que le Président de la République qui a été élu au suffrage universel et qui doit rendre compte au peuple, c’est d’ailleurs un devoir pour lui, après cinq (5) ans, n’a d’autre choix que de prendre ses responsabilités. Il s’agit pour lui, de notre point de vue, de prendre des décisions courageuses et qui s’imposent en pareille circonstance. Nous lui demandons de redonner la Primature et le ministère de la Défense à Guillaume Soro. Soro doit être au cœur de l’Exécutif. Nous le disons pour plusieurs raisons. Aujourd’hui ceux qui attaquent le pays et qui sont en conflit ouvert avec le régime du président Ouattara, c’est bien l’ex-majorité présidentielle.

Etant donné que ces attaques sont le fait de miliciens, de mercenaires et d’infiltrés ex-Fds, comme l’a indiqué le ministre délégué à la Défense, Paul Koffi Koffi. Et ces miliciens sont en fait des anciens fescistes (nom donné aux étudiants membres de la Fédération estudiantines et scolaires de Côte d’Ivoire-Fesci : Ndlr). On sait que Guillaume Soro a été secrétaire général de la Fesci. Il connait bien les méthodes de ces ex-camarades de l’Université.

On sait également que Guillaume Soro a été secrétaire général des Forces nouvelles et il a dirigé, en cette qualité, les forces qui ont combattu les mercenaires et les ex-Fds du régime Laurent Gbagbo. L’actuel président de l’Assemblée nationale a dirigé avec brio le ministère de la Défense et la Primature. Il a une grande expérience de toutes ces choses. Alors, rien qu’en se fondant sur ces raisons que nous venons d’évoquer, il faut, dans l’urgence, lui confier une fois de plus la Primature et la Défense. De sorte qu’il puisse rapidement juguler le problème sécuritaire.



Le président Soro a eu des rencontres avec le ministre d’Etat Hamed Bakayoko et le Premier ministre Ahoussou Jeannot au cours desquelles il leur a fait des suggestions pour faire face à la situation sécuritaire. Est-il encore besoin qu’il revienne à la Primature ou occupe le portefeuille de la Défense ? Ne pensez-vous pas que de sa position actuelle, il pourrait efficacement apporter sa contribution ?

Z.M : Ecoutez ! Les problèmes sécuritaires ont beaucoup de subtilité. En la matière, les stratégies sont mieux exécutées par celui qui connait non seulement le terrain mais qui détient le pouvoir de les faire appliquer. La contribution de Guillaume Soro ne peut être efficace que si lui-même est cœur des décisions. Ceux qui aujourd’hui constituent les bras valides des Forces républicaines sont ses hommes. Il les a dirigés pendant une douzaine d’années dans la gestion de la crise militaire en Côte d’Ivoire. Il connait leurs méthodes de travail et ils savent se parler. Soro est un homme de terrain. Quand il était secrétaire général des Forces nouvelles, il était sur tous les fronts. Il ne dormait pas. Cette détermination qui le caractérise fait de lui, nous le pensons, l’homme dont a besoin le Président Ouattara pour l’accomplissement de ce devoir qu’est de garantir la sécurité et la quiétude aux Ivoirien.



Réinstaller Guillaume Soro à la Primature, alors que cette institution revient au Pdci conformément à la promesse du Président Ouattara faite au Président Bédié, pourrait être une pomme de discorde entre les deux personnalités. N’est-ce pas votre avis ?

Z.M : J’estime que quand il s’agit de sécurité et défense, il n’est plus question de limiter les choses aux présidents Ouattara et Bédié. La sécurité et la Défense transcendent les accords politiques. Elles touchent à la vie et à la survie de toute la nation et intéressent l’ensemble des Ivoiriens. C’est bien le principal sujet pour lequel les Ivoiriens demanderont des comptes au Président Alassane Ouattara au terme de son mandat. « Oui ou non, Monsieur le président, vous avez bien assuré notre sécurité ? Oui ou non, vous nous avez apportez le développement ? ». Voilà les questions que les Ivoiriens poseront au magistrat suprême du pays. Mais ils ne lui demanderont aucun compte sur ses rapports avec le Pdci et sur d’éventuels accords qui n’auraient pas été respectés entre le Président Bédié et lui.

Alors, nous disons que le Président de la République doit se donner les moyens nécessaires, mettre les hommes aux places qu’il faut, faire appel aux compétences dans la seule intention d’atteindre ses objectifs tant au niveau de la sécurité que du développement. A chaque homme son temps, et à chaque temps son homme ! Qu’on le veuille ou non, l’homme de la situation est Guillaume Soro. La preuve, suite aux attaques, le ministre d’Etat Hamed Bakayoko et le Premier ministre Ahoussou Jeannot lui ont demandé des conseils. Mais pourquoi ne pas lui faire de la place pour qu’il puisse travailler dans ce sens et pleinement. En nommant Ahoussou Jeannot, le Président Ouattara a déjà fait preuve de bonne foi.



Réalisée par Alain BOUABRE
L'Inter

Mardi 11 Septembre 2012
Vu (s) 1134 fois



1.Posté par mamadou.toure le 11/09/2012 02:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mille fois merci.il ya de cela quelque jour. J avais dis,que pour regler le probleme,il faudrai que soro revient.monsieur le president,faite revenir soro si tu ne veux pas ,voir la cote d ivoire comme la somali.

2.Posté par Hermann N'da le 11/09/2012 12:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SORO VEUT RENVERSER DRAMANE

Ce qui apparaissit comme de simples rumeurs commence à se confirmer avec cette interview.
En effet, l'interview de M. ZORO BI Michel (que je connais personnellement, on y reviendra) confirme deux thèses.
La première thèse est que SORO n'est pas du tout étranger aux dernières attaques contre les "dispositions sécuritaires" de DRAME MAN. En effet, SORO a perpétré ces coups de forces pour deux objectifs:
Le premier objectif consiste à récupérer des armes sophistiquées pour ses combats personnels futurs.
Le 2ème objectif est de réussir à convaincre tous les observateurs, y compris DRAME MAN, que lui SORO est la seule personne, en l'état actuel des choses, capable de faire efficacement face aux questions sécuritaires en CI. Ce qui lui permettrait d'avoir, éventuellement, par la même occasion, la mainmise sur l'appareil sécuritaire en vue d' atteindre facilement ses buts. Observez la facilité avec laquelle les "assaillants se sont évanouis dans la nature après chaque attaque en emportant armes et munitions en quantités importantes.Observez également le temps relativement long que ces "assaillants ont mis pour opérer au camp d'AKOUEDO. Curieusement SORO était pratiquement sur le théâtre des opérations toute la nuit durant. Ces hommes officiels (WATTAO et autres) sont arrivés sur les lieux après le départ des "visiteurs" d'AKOUEDO.
La deuxième thèse que confirme cette interview, est que SORO Guillaume est bel et bien un SEIGNEUR DE GUERRE, contrairement à ce qu'il tente nous faire avaler. Sa place est donc à la CPI et nulle part ailleurs, pour la crédibilité de cette juridiction dite internationale.
Revenant à ZORO BI Michel qui accorde l'interview, chers amis internautes, je vous apprends que ce quidam n'est rien d'autre qu'un farfelu comme on en rencontre en nombre important dans cette rébellion.
ZORO Michel, après avoir fait preuve de ses tares intellectuelles en 1ère année de Sciences économiques à l'Université d'Abidjan d'où il a été exclu dans les années 90, en opportuniste hors paire, a saisi l'avènement de la rébellion pour tenter de se faire une place dans la société.Ainsi, depuis plus de 10 ans, les responsables de cette bande de barbares très attachés au rattrapage ethnique ne lui ont jamais accordé le moindre poste de responsabilité à même de lui permettre de "manger". ZORO a donc faim. Il continue d'avoir faim. D'où ses petites sorties sporadiques et intéressées, dans la presse en faveur de SORO afin d'attirer attirer l'attention de ce sanguinaire sur sa situation de misère qu'il supporte de plus en plus difficilement après leur prise de "pouvoir".
Ceci pour dire que notre pays est actuellement aux mains de personnes médiocres et de piètres valeurs.
Mais tout cela ne sera que de lointains souvenirs dans peu de temps.

3.Posté par Halin Bebel le 11/09/2012 12:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi penses-tu que la CI sera com la Somalie?

4.Posté par Yuotam le 11/09/2012 18:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce ZORO MICHEL, qu’il aille dire à « SORO » alias le petit gros, que depuis 2002 ils n’ont fait que semer la mort, avec la complicité de la FranSSe qui est UN ÉTERNEL ETAT DÉLINQUANT le 19 septembre 2002 en Côte d’ Ivoire La FranSSe organise et entretien votre bande armée en Côte d’ Ivoire pour renverser le régime de Laurent GBAGBO démocratiquement élue, et non le Mossi drame moroh naba dit empereur adokaflêt 1er, ce dernier est arrivée dans les baluchons de l’armée coloniale a coup de bombes.

Bilan : des milliers de morts, les gendarmes de BOUAKE, les étouffé dans des containers à KORHOGO, les morts dans les zones « CNO » Centre, Nord, Ouest, puis en 2004, les militaires NAZI français tirent sur une foule de manifestants ivoiriens désarmés. Bilan : 57 morts et 2500 blessés dont 400 handicapés à vie.

La casse de la BCEAO de Korhogo, de Man, et de Bouaké, et même qu’un soldat Gaulois avec sa part cherchait à acheter des diamants, cet argent volé par « SORO » alias le petit gros, argent des Ivoiriens blanchie par le vieux singe le père WADE et FILS, ils se sont transformés en blanchisseurs, vous comprenez pourquoi WADE ce Sénégalais véreux et pourris jusqu'à l'os appelait le petit gros son fils.

Si seulement la honte pouvait tuer ce nabot et ancien séminariste, l'âme de tous nos morts trouveraient le repos, y a une chose qui est sur tu ne l'emporterais pas au paradis, assassin et guignol de merde, ce connard n'aurait jamais du naître, complice de SATAN personnifié sur terre.

Patience et longueur de temps font plus de force que rage, bientôt tu ne seras qu'un mauvais souvenir pour les éburnéennes et éburnéens.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !