Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Yopougon/Rue princesse Sous un « déluge » d’eaux usées

le Lundi 3 Février 2014 à 07:17 | Lu 741 fois



Finies les heures de gloire de la Rue princesse à Yopougon. Depuis la destruction des maquis, il y a trois ans, ce lieu festif est désormais livré aux eaux usées. Au grand désarroi des usagers. Le Nouveau Consommateur y a fait un tour le 28 janvier.

La Rue princesse. Jadis haut lieu des noctambules à Abidjan n’est aujourd’hui plus que l’ombre d’elle-même. L’attention portée à cet espace mythique du divertissement a naturellement baissé d’un cran. Conséquence, la rue princesse est aujourd’hui hantée par l’insalubrité.

Tout commence au lendemain de la crise postélectorale avec l’opération pays propre, lancée par le gouvernement pour assainir le district d’Abidjan et lui donner un peu d’attrait. La Rue princesse n’échappe pas à cette envie soudaine de propreté. Tous les maquis et boîtes de nuit qui débordaient de leur limite légale ont été rasés en août 2011. Sur les 2 km de la rue, c’est tolérance zéro. Mais c’était sans compter avec le légendaire abandon dont on sait faire preuve en Côte d’Ivoire passée l’émotion.

Nestor, un géant de boîte de nuit dans la zone, explique: « grand frère, la rue aujourd’hui ce n’est pas ça ; rien ne bouge. Tous nos gars sont partis. Quand ils viennent, ils ne durent même pas.» A raison d’ailleurs. La rue fait bon ménage avec l’insalubrité.

« Moi, Yves, depuis 2003, je fréquente la Rue princesse avec mes amis ; mais aujourd’hui, qui va s’en occuper ; tout est moisi, les eaux usées coulent partout », indique ce passant en montrant du doigt le carrefour de la ‘’ Rue’’ qui mène à la mairie de Yopougon. Il ajoute : « Après la destruction de certains maquis qui donnaient de l’allure à la Rue princesse, tous les habitués de la nuit se sont tournés vers la rue des ‘‘princes’’ que beaucoup délaissaient par le passé. »

Quoi de plus normal, avec le refoulement des eaux usées à la Rue princesse qui dure depuis plus d’une année. Une eau puante qui traverse une voie adjacente de la Rue princesse, sans gêner un commerce de bananes braisées à proximité.

La vendeuse se demande d’ailleurs, pourquoi les structures compétentes laissent faire. Un jeune homme qui nous voit prendre les images, se rapproche et lance à notre endroit : « mais si c’était pour délaisser le quartier comme ça, ils auraient pu le laisser comme il était. Parce que finalement, on ne sent plus rien si ce n’est la mort de notre fameuse princesse.»

Par Natacha Koné
Publié le lundi 3 fevrier 2014 | Le Nouveau Consommateur Hebdo

Lundi 3 Février 2014
Vu (s) 741 fois



1.Posté par ali gbagbo le 03/02/2014 18:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Fini Le Temp des petts filles en 4/4 et les vols biens des ivoriens maintmnt LA route vers l emergence les jaloux ont maigris.

2.Posté par ADEDE le 05/02/2014 15:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il ne suffit pas d'afficher partout qu'on travaille et que des chantiers de construction de logements sociaux sont ouverts sur toute l'étendue du territoire pour se donner de la contenance. Les affiches sont loin d'être un programme de gouvernement pour qui se dit sérieux. Laisser ses compatriotes dans les déchets et eaux usées compromet toute action d'amélioration de leur cadre de vie si ce n'est pas les pousser à la mort. M le ministre Sanogo Mamadou qui est chargé de l'assainissement est aveugle. Il ne comprend rien aux connexions qui existent entre construire des logements et évacuer les eaux usées de ces habitations. C'est le groupe "DALTON" plus ilis grands plus ils sont bêtes. Conard il faut y comprendre quelque chose.
C'est le temps des hommes qui s'en culent entre eux et des femmes lesbiennes. Aussi des ministres de la république s'adonner à leur jeu favoris de d'en culer et de grossir les nièces de l'usurpateur de notre fauteuil présidentiel pour une éventuelle promo ou de maintien à leur poste.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !