Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Yopougon Nouveau Quartier Les Frci sèment la terreur, un mort

le Dimanche 25 Septembre 2011 à 09:33 | Lu 489 fois



Le Nouveau Courrier-25/9/2011

Des tirs quelque peu nourris, entendus hier en début de soirée, au Nouveau quartier dans la commune de Yopougon, ont
rappelé aux Ivoiriens qu’ils sont loin d’être sortis de l’auberge… des Frci

Les habitants de Yopougon, précisément ceux du Nouveau Quartier, alors qu’ils vaquaient à leurs occupations, ont été surpris par des tirs quelque peu nourris aux environs de 18 heures. Non loin du «village de la Liberté», réquisitionné par les Frci pour en faire un camp militaire. Ce qui a paralysé pendant presqu’une heure la circulation au Nouveau quartier dans plusieurs quartiers environnants. Selon des riverains interrogés, il s’agissait d’affrontement entre deux factions des Frci qui a causé la mort d’un élément. «Les tirs ont duré entre 15 à 20 minutes. On avait tous peur et on était terré chez nous», a expliqué Charlotte, une habitante du quartier.

Le commandant Zanga de la Base navale de Locodjro qui a en charge cette zone de Yopougon, joint au téléphone, avance la thèse d’un braquage impliquant des éléments Frci. L’un d’entre eux a été abattu par une autre unité des Frci dépêchée sur les lieux après l’alerte donnée de la tentative de braquage. Mais à l’origine, indique un témoin des faits, un braquage de véhicule qui a mal tourné pour un élément Frci abattu par d’autres éléments Frci en patrouille dans le secteur. «Un élément Frci tentait d’arracher le véhicule de quelqu’un, quand il a vu d’autres éléments arrivés en plein, apparemment ils avaient été prévenus de ce braquage.

L’individu s’est mis à tirer, ces derniers ont riposté et il a été abattu», explique-t-il. Cette perte d’un des leurs, fût-il braqueur, n’a pas été du goût de ses «frères d’armes» qui, a-t-on appris, se sont déportés sur les lieux, aux alentours du village de la liberté (terrain devant abriter le nouveau siège du Fpi) au Nouveau quartier, où ils ont échangé des tirs avec l’unité ayant abattu un des leurs. La fusillade, du moins les affrontements selon des témoins ont duré environ une vingtaine de minutes avant que le calme ne revienne.

Ces affrontements réveillent encore la question du désarmement et de l’encasernement des combattants. Dont certains se sont trouvés une activité supplémentaire, celle d’agresser et de braquer les honnêtes gens qu’ils sont censés protéger. Ce n’est tout de même pas la première fois, que des éléments Frci se rendent coupables de délits.

Encore moins la première fois que des affrontements surviennent entre éléments Frci. Il est temps que la gendarmerie et la police soient dotées de moyens conséquents pour lutter contre le grand banditisme et ramener un peu de quiétude chez les Ivoiriens.L’état major des Frci a tenté hier, dans un communiqué lu à la télévision nationale Rti 1, de minimiser l’incident, en parlant de rixe entre les FRCI. Là où le commandant en charge de la zone est formel. C’est un élément des Frci qui a été abattu par d’autres éléments en intervention. Ce qui n’a pas plu à l’unité à laquelle appartenait l’élément tué.

Frank Toti

Dimanche 25 Septembre 2011
Vu (s) 489 fois



1.Posté par Halin Bebel le 25/09/2011 13:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon frère Yawanan(burkinabé)disait k'en 10ans,Gbagbo n'a pa fait mieux ke ouattara.Aujrd'hui,la réalité est là. Comment dans un pays-k'on dit démocratique-il n'ya pa de police ni de gendarmerie? Seulement des vagabonds dotés d'armes de guerre ki tjrs,pertubent la quiétude des riverains.En plus,l'état major des frci minimise l'incident pcq'on ne pense pa aux citoyens ki pouvaient prendre des balles perdus. Vivement ke ouattara et son "armée" déguerpissent du pays afin ke la vraie démocratie soit instaurée.

2.Posté par Marie le 25/09/2011 16:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En 10 ans il a au moins maintenu une cohésion dans le pays,malgré les fourberies des 2 sbires Bédié et Ado.N'oubliez pas que grâce à marcoussis l'opposition était aussi au pourvoir et faisait la pluie et le beau temps soutenu par la France l'Onu toute la clic. Ces gens étaient plus nombreux au gourvernement,travaillaient pour leur partie,pas pour le pays.Et le boucher l'avait dit "je rendrai ce pays ingouvernable", il l'a fait, mieux il a marché sur le corps des ivoiriens pour s'installer , quant à Bédié lui qu'à t-il fait de l'héritage en or que lui a légué le vieux?? Et ils étaint déjà au pouvoir tous ces ploucs,mr FMI avait échoué à l'époque,mais a su placer ces enfants, détourner notre argent pour nous tuer aujourd'hui; Bédié lui fêtait ces milliards, sous son règne aussi nous avons connu "le club rouge",l'incapable n'a pas su gérer le cadeau en or du patriache

3.Posté par gouverneur le 25/09/2011 20:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c’est triste mais c'est une réalité ce genre de phénomène dans notre pays ; à portbouet par exemple pendant qu'on nous dit que les commissariat ont été vidés des frci inutiles, les frci occupent des locaux tels que le centre pilote de la mairie de portbouet, le maquis de Herve siaba qu'il ont érigé en camp militaire. où allons nous dans un pays où on veut nous faire croire que de l'ordre a été mis au sein de l'armée.

ils ont constitué un commissariat frci qui regle les plaintes des habitants au centre pilote malgré la présence de commissariat dans cette commune. parait il qu' on leur a demandé de partir de ces lieux mais ils y sont encore ! vous convenez avec moi que les autorités le savent mais ne font rien !


de plus des véhicules volées par des frci et non des moindres font l'objet de réparations dans de nombreux garages du pays. et on traque les autres en leur demandant de rendre les véhicules volés et vous que faites vous de ceux que vous détenez !

un ministre de la justice qui règle que les problèmes qui ont eu lieu après la crise comme si la cote d' ivoire existe depuis l’élection de monsieur ouattara.

c'est triste je préfère m’arrêter là !


4.Posté par alex le 26/09/2011 00:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je mexprime en langage sms. vraiment je ne compren pa quoi!!!! comment des intellectuelles peuvent raisonné de cet maniére. tous avons veçu cette crise poste éléctorale et avons vu ce ki c'est pacé au pays notamment à yopougon. face à cela, comment voulé vous ke cette commune soi automatikemen comme avan tout nes kun procéssuce encours. parlant des frci dans le cas du nouvo quartier saché ke cétait une intinvention de brakage et non un réglement de compte comme vous voulé le fait croire jy était(je suis un officier de police à yopougon j préfère tère mon unité) laissé le monsieur travaillé tous avons vu é qoui resemblai l'ex pouvoir en place avec des fescices hors de porté o lieu d'allé à l'école des concours kon doit payé les raquettes les assacinat ciblé j sai de qoi j parle le pouvoir fpi était une mafiat dans laquelle seul ce ki y sont bénéficiait au détrimen des autres et ça , nous le savons tous et toutes alors régardé le trvavaille des nouveaux dirrigents et jugons aprés. moi je suis UDCY jai même ma carte de membre et participait à toute les reunions donc n pensé pa ke je suis RDR je n vous ait dit ke ceki était. à bon entendeur salut

5.Posté par Quartar le 26/09/2011 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr le policier quand on n'a rien à dire on la ferme . Toi qui prenais 50000 f cfa ,aux maliens ,aux burkinabés ,aux nigerians,aux nigeriens et aux guineens pour leur donner des passeports ivoiriens .Tu es donc un des complices de ce LUCIFER , qui boit le sang des ivoiriennes et des ivoiriens au quotidien , et qui maintenant est entrain de brader la mère patrie à ses aliés criminels de la communauté internatinale . Toi cervau des rackets , il faut que tu la ferme car tes victimes te connaissent très bien .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !