Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Yopougon : Elle refuse ses avances: il bastonne son amante avant de la violer

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Jeudi 19 Mars 2015 à 08:03 | Lu 973 fois



Au commissariat de police du 17ème arrondissement, Philippe S. a avoué avoir roué de coups Mlle C. Ruth mais il a nié son agression sexuelle. Depuis son déferrement au parquet près le tribunal de Yopougon, il a plaidé non coupable pour les accusations de viol consommé avec violence. Mais à l’audience correctionnelle du 13 mars, il s’est ravisé. Il plaide coupable, mais tente de minimiser la gravité de son acte.

En effet, à la suite de l’arrestation du jeune célibataire de 32 ans, son voisinage et ses collègues d’une entreprise de fabrication de produits cosmétiques à la zone industrielle de Yopougon, se sont dits «choqués qu’un travailleur aussi calme et poli ait commis ce crime». Si elle a refusé de témoigner à la barre, la mère du mis en cause, indique le ministère public, a affirmé dans sa déposition à la police qu’elle a eu beaucoup de mal à comprendre l’acte commis par son fils. Elle a ajouté, selon le parquet, que le suspect était né «pour aimer».

De son côté, l’accusé, a déclaré qu’il était tombé amoureux de l’étudiante de 25 ans et qu’il était devenu violent après qu’elle eut refusé ses avances. «Je l’ai invitée ce samedi 21 février. Elle est venue. Nous sommes allés au restaurant puis dans un bar climatisé. Vers 23 heures, elle m’a dit qu’elle voulait rentrer à la maison. Chemin faisant, je lui ai proposé qu’on parte à l’hôtel pour passer la nuit. Elle a accepté. Lorsque je voulais coucher avec elle alors, elle a refusé. J’étais fou de rage. C’est ainsi que je l’ai chicotée avec la ceinture», a expliqué Philippe en répétant au juge et à ses deux assesseurs qu’il a été aveuglé par sa colère et qu’il regrette aujourd’hui son acte. «J’ai eu des rapports sexuels avec elle mais avec son consentement», s’est-il défendu.

Chose que réfute la victime. D’après celle-ci, le prévenu l’a contrainte après l’avoir bastonnée. «Il m’a rouée de coups avant de coucher avec moi », a-t-elle déclaré en se constituant partie civile. Elle a réclamé la somme d’un million FCfa à titre de dommage et intérêt. Elle a été soutenue par l’accusation qui a demandé au tribunal de déclarer le suspect coupable des faits qui lui sont reprochés. Le prévenu prend 12 mois ferme. Il doit remettre à la partie civile la somme d’un million FCfa pour réparation du préjudice subi.

Ouattara Moussa
Nord Sud

Afrik53.com : Infos 7J/7
Jeudi 19 Mars 2015
Vu (s) 973 fois



1.Posté par poukilago le 19/03/2015 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
si tu ne voulais pas coucher pourquoi es tu allé a l hôtel ma chérie voyons soyons sérieux tout de même tu a cherché tu a trouvé tout ça pour donner affaire aux gens

2.Posté par Hermann nda le 19/03/2015 22:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui mais quand on va à l'hôtel, ce n'est pas pour se faire violer!!!

3.Posté par poukilago le 23/03/2015 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis d accord avec ce que tu dis Hermann mais il fallait s attendre a tous surtout qu ils sont passé au bar bien avant d aller a l hôtel c est vrai que ce n ai pas bien la violence mais ci c était ma fille j allais l empêcher de porter plainte parce que tout ceci ne serai pas arrivé si elle ne l avait pas suivit a l hôtel a quoi elle s attendait l hôtel c pas sa chambre je suis désolé

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !