Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Yopougon : Des tirs entendus, hier, dans plusieurs quartiers

le Vendredi 10 Août 2012 à 00:25 | Lu 2372 fois

Crépitements d’armes à Niangon-Nord, détonations d’armes de guerre au corridor de la Gesco, sortie nord d’Abidjan, tirs au quartier Sideci. L’air, dans la plus grande commune d’Abidjan, était, en tout cas, chargé de « poudre » et de fumée, le jeudi 9 août 2012, créant, du coup, un vent de panique générale dans les rangs des populations.



Yopougon : Des tirs entendus, hier, dans plusieurs quartiers
Il faut dire que la spirale des crépitements d'armes, débuté dans la nuit 4 août dernier dans le commissariat du 17 ème arrondissement, se poursuit. D’abord, la série a commencé par le corridor de la Gesco où des tirs ont été entendus pendant « cinq bonnes minutes », rapporte une source dont le domicile surplombe le corridor. « J’étais dans la cuisine quand j’ai entendu des tirs. Je me suis refugié dans la chambre avant de réapparaître quelque temps plus tard quand ces tirs ont cessé », explique-t-elle. Ratissage ou attaque des positions des Frci ? La question reste posée.

Puis, un peu plus tard, le centre de gravité de ces tirs se déplace vers le centre de la commune, notamment au niveau de la nouvelle Mairie, à Niangon-Nord. Là, ce sont les Frci, en mission, qui créent la panique, en ouvrant le feu en l’air. En fait, pour briser toute résistance du secrétaire général de la Mairie qu’elles sont venues arrêter, les éléments des Frci ont cru bon de faire usage de leurs armes, en tirant, notamment, en l’air. C’était la débandade totale, affirme un témoin.

Autre lieu, scenario identique. La Sideci, un bled de sinistre réputation, qui était l’une des tanières des miliciens pro-Gbagbo lors de la crise pot-électorale. Les Frci, exploitant des informations, ont fait une descente dans cette zone où elles ont interpellé, pour nécessité d’enquêtes, une cinquantaine de personnes. Un officier des Frci que nous avons joint, donnant les justifications de cette opération, parle de « 43 individus arrêtés ». Ils ont été conduits à la caserne de la Bae où ils sont placés en détention. Il s’agit, a-t-il tenu à préciser « d’opérations de ratissage ».

Ces multiples arrestations doublées de ratissages sont la conséquence des attaques meurtrières enregistrées ces dernier jours, tant à Abidjan qu’à l’intérieur du pays, et qui ont fait, au total 13 morts dans les rangs des Frci. La dernière attaque en date s’est produite à Agboville. Dans la nuit du mardi 7 au mercredi 8 août, des éléments des Frci, qui tiennent le corridor du village d’Erymakoudjé 1, dans le département d’Agboville, ont été pris pour cible, par des hommes lourdement armés.

Au moins trois éléments ont été blessés, dont un grièvement. Le ratissage de la zone a permis de mettre la main sur de « nombreux suspects » qui sont, depuis hier, soumis à un interrogatoire des plus musclés. La tension, selon des témoins sur place est « vive » et les soldats sont sur les dents. Des renforts venus d’Abidjan ont bouclé le département et tous les véhicules entrant et sortant de la région de l’Agneby sont soumis à des contrôles systématiques.


Armand B. DEPEYLA
Soir Info

Vendredi 10 Août 2012
Vu (s) 2372 fois



1.Posté par cool le 10/08/2012 04:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les armes se trouvent dans les mains des petits dioula cedeao donnez leurs ce que vous les avez promit et vous verrez petit dioula son affaire d'argent faut pas jouer avec deh

2.Posté par nea le 10/08/2012 05:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le ver se trouve dans le fruit que vous tenez dans vos mains , ne le cherchez pas ailleurs en faisant diversion pour brutaliser la pauvre population déjà éprise aux difficultés quotidiennes ... quand c'est pourri , c'est gâté ... alors il faut jeter ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !