Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Yamoussoukro / venue solliciter ses services : Une élève de Terminale violée par un marabout

le Mercredi 18 Décembre 2013 à 12:24 | Lu 1726 fois

Bassolé Nibila, 28 ans, marabout, originaire du Burkina Faso, domicilié à Dioulabougou, quartier populaire de Yamoussoukro, s’est rendu coupable de viol sur l’une de ses clientes. Une élève de Terminale, à qui nous attribuerons les initiales de T.A.



C’était le lundi 16 décembre 2013. Pour les faits, des sources expliquent que tout commence, lorsque T.B, un des frères de la jeune fille se rend chez le marabout. C’est que cela fait déjà deux fois qu’il échoue au Bepc, et il souhaitait vraiment l'obtenir cette année. Le marabout lui explique, comme on pouvait s’y attendre, qu’il est victime de sorcellerie et qu’il lui fallait faire un certain nombre de sacrifices, afin de briser ces liens maléfiques. En plus, Bassolé lui parle du cas de T.A, sa sœur qui elle aussi aurait échoué par deux fois déjà au Bac, en raison de ces mêmes problèmes de sorcellerie. Mais aussi, de « mari de nuit ».

Le marabout rassure qu’il peut faire « quelque chose » pour cette dernière, à condition qu’elle se présente physiquement. C’est sans plus tarder, que Mlle T.A arrive le samedi 14 décembre 2013, chez le marabout qui lui réclame 3 000 F Cfa puis 5 000 F Cfa le lendemain.

Rendez-vous est ensuite pris pour le lundi 16 décembre, en vue d’entrer en possession de son médicament. Mais ce jour-là, la pauvre jeune fille, sous la menace d’une arme blanche, est sommée par le marabout, devenu subitement agressif, d’ôter tous ses vêtements. Peut être une autre phase de la séance de délivrance des liens des méchants sorciers ? Les choses ne tardent pas à se préciser.

Car le marabout, à son tour, se déshabille et abuse sexuellement de la pauvre lycéenne, malgré les cris de détresse et les supplications de cette dernière. Lorsqu’elle arrive à la maison, T.A, malgré les menaces du marabout-scélérat de lui jeter un mauvais sort, au cas où elle le dénoncerait, informe ses parents qui saisissent aussitôt le commissaire Félix Bléakeuwa du 2ème arrondissement.

L'indélicat est arrêté et attend d'être mis à la disposition du parquet, à Toumodi.

Camille SIABA ( Correspondant à Yamoussoukro)

Source : Soir Info

Mercredi 18 Décembre 2013
Vu (s) 1726 fois



1.Posté par messou le 18/12/2013 07:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est kel genre d'eleves xa.tu ne peux pas etudier pour reussir au lieux d'aller te promener la voila les conséquances ta payer cache tres cache d'ailleur,yaco a l'avenir tu sera tres inteligente.

2.Posté par kouabo le 18/12/2013 07:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En réalité c'est ce qu'elle voulait et je peux dire qu'elle était consentante. elle a peut être dénoncer le marabout parce qu'il continuer et pourtant, elle voulait seulement une seule fois. voila la raison de leur discorde. Si non après la première fois le marabout l'avait laisser tranquille personne se serait au courant de cette affaire. Car la plupart des lycéennes de maintenant sont tous des prostituées
Laissez- nous tranquille avec ces genre d'histoire. Nous on a trop de problèmes.

3.Posté par Abel EBESSE LUMBALA le 18/12/2013 11:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ces drôles d'histoires sont fréquentes en Côte d'Ivoire. Triste !

4.Posté par mèh le 18/12/2013 21:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Elève chez marabout! et les leçons qui doit les étudier?

5.Posté par zoumana alassane le 19/12/2013 01:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand on et partisan du moindre effort, c'est qui nous arrive à coup sûr. Seul le travail paye. Les élèves doivent comprendre ça.

6.Posté par Filsdafric le 19/12/2013 08:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien fait pour ta gueule, petite traînée !! Tu croyais peut-être que c'est ma grand'mère defunte qui allait ressusciter pour étudier les leçons de prépation aux épreuves du bac pour toi ?
Voilà les résultats de la CULTURE DE LA FACILITE qui gangraine toute l'AFRIQUE depuis des décennies.Et que comptais-tu faire comme preuves de tes "compétences" avec un baccalauréat CREUX ? Bonjour l'avenir de l'AFRIQUE !

7.Posté par meliane le 19/12/2013 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ah mes freres vous etes vraiment intolerants. la pauvre fille n'est qu'une victime du systeme. regardez autour de vous partout en afrique, comment les gens font appel aux marabous pour un oui, pour un non. c'est un veritable probleme de societe qui gangrene l'afrique. meme les dirigeants ne sont pas epargnés.
en plus, d'apres l'article, le marabou a reussi a la faire venir par l'intermediere de son frere. le marabou bouki peut aujourdhui en ci tout se permettre: violer tuer sans que le ciel ne lui tombe sur la tete. YAKO T A.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !