Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Yamoussoukro / en patrouille nocturne: Des gendarmes essuient des tirs d’armes à feu

le Jeudi 12 Septembre 2013 à 08:02 | Lu 807 fois

L’Escadron de Gendarmerie de Yamoussoukro, dirigé par le Capitaine Sidoine Kouassi, est en deuil. L'un de ses éléments, le Maréchal des logis (Mdl) Atto N’Takpé Fulbert, né le 20/5/1986 à Guessiguié, dans le département d’Agboville, a été mortellement atteint par balle, dans la nuit du mardi 10 au mercredi 11 septembre 2013, au cours d'une patrouille.



Yamoussoukro / en patrouille nocturne: Des gendarmes essuient des tirs d’armes à feu
Comment comprendre ce fait? Selon nos sources proches de ce malheureux événement, il est environ 20h, lorsqu'un détachement de gendarmes, à bord d’un cargo militaire, prend la route d’Oumé, dans le cadre des patrouilles nocturnes, conformément aux instructions de la hiérarchie afin de lutter contre la criminalité grandissante qui a cours sur les routes de la Côte d’Ivoire. A peine 2 km après le centre psychiatrique, la patrouille voit venir un cycliste portant une lampe de poche sur la tête. Ce dernier est sommé de marquer l’arrêt pour un contrôle de routine.

Mais le cycliste oppose un refus d’obtempérer. Pour quelle raison? On ne saurait le dire avec précision pour l’instant. Dans tous les cas, les gendarmes le trouvant suspect, le prennent en chasse en vue de l’interroger davantage sur son identité et sa destination. Les instants qui suivent seront mouvementés, les forces de l’ordre seront surprises par des tirs nourris d’armes à feu, en provenance de là où est rentré le fameux cycliste qui a abandonné son vélo pour emprunter un sentier, à travers la broussaille. Plusieurs gendarmes seront atteints par balles dont deux grièvement, à savoir le Mdl Atto qui succombera à ses blessures et son collègue Ouékonhi Eric Silvère, qui a dû être évacué de toute urgence dans une clinique à Abidjan.

Quant aux autres victimes, à savoir Konaté Mohamed, Doh Guéhi Régis, elles ont été admises au Chr de la ville. Nos sources indiquent formellement que les quatre victimes (blessés et tué confondus) l’ont été par des fusils de chasse de calibre 12. L’Adjudant Koffi Assoumou, Commandant de la brigade-ville de Yamoussoukro, et ses éléments, ont ouvert une enquête afin de mettre la main sur les auteurs de cet acte criminel qui suscite beaucoup d’émotions au sein des forces de sécurité et de défense dans la capitale politique et administrative.

Notons que suite à ce drame, les autorités politiques et administratives civiles et militaires, avec à leur tête le Gouverneur du district autonome, Thiam Augustin, et le préfet de la région du Bélier, André Ekponon, se sont rendues sur le lieu, pour constater les faits. Par ailleurs, dans la matinée du lundi 9 septembre dernier, vers 8h, soit moins de 48 heures avant ce drame, des coupeurs de route, lourdement armés, ont dépouillé les occupants de plusieurs cars de transport en commun non loin de Fondi, un village situé à la sortie de Yamoussoukro, sur la route de Toumodi, peu après le corridor sud. Même si le ratissage organisé juste après ces échanges de coups de feu n’a pas permis de mettre le grappin sur ces "lâches tueurs", la gendarmerie reste convaincue que ce crime ne saurait rester impuni.



Camille SIABA (A Yamoussoukro)
Soir Info

Jeudi 12 Septembre 2013
Vu (s) 807 fois



1.Posté par DJAFOUL le 12/09/2013 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
yako à la famille du défunt

2.Posté par kone cote divoire* le 12/09/2013 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
EH GENDARMES SOUFFRENT OOOOOOOOOOOOOOOOOOH SI C'EST PAS HUMILIATION FRUSTRATION EMPRISONNEMENT ARBITRAIRE QU'ILS SUBISSENT DE CE REGIME MORIBOND DE WATRA C'EST LA MORT.................BIENTOT CA VA PREND FIN..........................

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !