Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Yamoussoukro: Sans salaire depuis 10 mois, des balayeuses crient leur ras-le-bol

le Jeudi 1 Novembre 2012 à 01:59 | Lu 484 fois



Yamoussoukro: Sans salaire depuis 10 mois, des balayeuses crient leur ras-le-bol
Yamoussoukro – Une trentaine de balayeuses de l’entreprise ‘’Etablissement Ahossi’’ exerçant au quartier Assabou de Yamoussoukro, ont déversé mardi matin une importante quantité d’ordures sur l’artère triomphale de la ville, exprimant ainsi leur ras-le-bol face à 10 mois de salaires impayés.

« Notre action de ce matin, même si elle ne nous permet pas d’obtenir une partie ou tous nos salaires, a eu un aspect positif en ce sens que le préfet et le 6ième adjoint au maire nous ont reçus et ont fait la promesse d’agir en notre faveur afin qu’on ait gain de cause même en partie », ont dit en chœur des balayeuses sortant de la rencontre avec ces deux autorités, précisant que le préfet André Ekponon les rencontrera le lendemain (ndlr : mercredi) à 15H.

Au quartier Assabou-même où elles exercent, l’on n’a pu observer les signes de leur mécontentement, les rues semblant ne pas être nettoyées depuis plusieurs jours, avec des ordures partout.

« Certaines parmi nous sont malades, certains de nos maris aussi. Depuis la rentrée (scolaire), nos enfants continuent de prendre les cours au brouillon en attendant qu’on leur achète les fournitures, surtout les cahiers. On a des enfants à bas âge malades. Depuis des mois, on nous nourrit de promesses jamais tenues. Trop c’est trop !», ont-elles expliqué, indiquant reprendre immédiatement le travail comme elles l’ont promis au préfet, en attendant la suite de la rencontre de mercredi.


Des balayeuses rencontrées sur d’autres secteurs, notamment à Dioulabougou (Entreprise Clean-Bor) accumulent huit mois d’arriérés de salaires; aux 100 logements (Entreprise Moya), avec sept mois de salaires impayés; aux 220 logements (Entreprise Arôme), avec cinq mois impayés.


« Nos camarades de "Ahossi" ont montré la voie, bientôt on va entendre parler de nous aussi dans la capitale. On souffre trop. D’ailleurs, nous allons nous entendre pour nous mettre ensemble et paralyser leur capitale avec des saletés », menacent-elles.


Malheureusement, les représentants locaux de ces différentes entreprises de nettoiement disent être impuissants devant ces situations, leurs patrons à Abidjan informés régulièrement de ces situations promettent toujours de régler la situation.

Jeudi 1 Novembre 2012
Vu (s) 484 fois



1.Posté par MOSSOEEN le 01/11/2012 06:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ce ki est pour ouatara se regle sous ouatara.donc pas la peine de nous crier votre ras le bol.vous avez accompagnez ce pouvoir parceque vous etes tous du meme groupe ethinie,pour l'accompagner dans le renversement de gbagbo.vous allez prendre drap.

2.Posté par Hermann N'da le 02/11/2012 00:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans la vaine attente des pluies de milliards promises par l'imposteur.

3.Posté par Kouakoundriromuald le 10/12/2012 13:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers frères et sœurs sachiez que vous êtes des lors que la france a fait quitter gbagbo au pouvoir vous êtes en danger la seule personne à vous écouter c'est lui actuellement ou je vous parle la France est en souffrance depuis que gbagbo à refuse de donner la richesse de la côté d ivoire la France est un pays pauvre qui n à pas de richesse sans nous et les autres africains la France n est rien je vous souhaite du courage si vous voyez les gens de gbagbo en prison et gbagbo lui même c est pour les empêcher pour ne pas qu ils opposent à la richesse qu elle prend sinon ce n est pas allassane qui les mentient en prison mais c est la France


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !