Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

YAMOUSSOUKRO : Echange de tirs entre coupeurs de la route et gendarmes

le Mardi 22 Octobre 2013 à 07:51 | Lu 822 fois



YAMOUSSOUKRO : Echange de tirs entre coupeurs de la route et gendarmes
A quelques semaines de l’arrivée du chef de l’Etat ...

A quelques semaines de l’arrivée du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, dans la région du Bélier, dans le cadre de la visite d’Etat qu’il amorcera à partir du 28 novembre prochain, les Forces de défense et de sécurité basées dans la capitale politique et administrative ont décidé de s’attaquer à la récurrente question de l’insécurité dans la cité et ses environs. Surtout quant au phénomène des coupeurs de route.

Pour ce faire, les hommes du capitaine Kouassi Sidoine, commandant de l’escadron, ont décidé de prendre à leur compte tous les grands axes reliant les différentes cités. Samedi 19 octobre dernier, dans le cadre de cette mission qu’ils se sont assignée, des individus hors-la-loi, qui, eux aussi, ont décidé de braver l’autorité des hommes en armes, se sont pris à eux en ouvrant le feu sur ces hommes.

Ce, sur l’axe Yamoussoukro-Tiébissou, précisément à quelques kilomètres du village de Sakiaré. Causant la blessure de deux (2) gendarmes et la mort d’un suspect. Que s’est-il passé ? Selon les témoignages, ce samedi 19 octobre-là, aux environs de 10 heures, des coupeurs de routes sont signalés sur le tronçon peu après la cité de Lolobo. C’est ainsi que les gendarmes se rendent sur les lieux.

Chemin faisant, la patrouille trouve, aux alentours du village de Sakiaré, un véhicule 4x4 qui venait de faire un mauvais dépassement et à bord duquel se trouvaient cinq individus jugés suspects. Sommés de s’arrêter, les occupants dudit véhicule refusent d’obtempérer. Ils seront alors pris en chasse par les hommes en uniforme que sont les éléments de l’Escadron de gendarmerie de Yamoussoukro.

Peu après, le 4x4 s’arrête, les forces de l’ordre maîtrisent les occupants mais comme par coïncidence, au même moment, des coups de feu fusent de partout dans la brousse. Deux gendarmes sont grièvement atteints: le Mdl Liadé Jean Michel et le Mdl Ahira Aké Aristide. Un des occupants du véhicule est mortellement touché. Il s’ensuit des échanges de tirs nourris. Deux des occupants du véhicule 4X4 sont interpellés et conduits à la brigade de Yamoussoukro quand 02 autres réussissent à s’enfuir. Il s’agit de Diarrassouba Soumaïla (41 ans) et de Boti Bi Stéphane (27 ans).

Ce dernier, semble-t-il, travaillerait dans les mines d’or à Angovia. Dans le 4x4 piloté par le sieur Diarrassouba Soumaïla, qui devrait en être le propriétaire, il est trouvé un fusil calibre 12, 28 cartouches calibre 12, un Kg de mercure et de la drogue. «Nous sommes bien déterminés à traquer ces bandits et autres coupeurs de routes quel que soit le prix à payer» a martelé un des responsables des forces militaires de la place, traduisant ainsi la volonté du capitaine Sidoine Kouassi, le Cdt de l’Escadron de gendarmerie, et l’engagement du Col N. Ekanza, Cdt de la 6è légion de gendarmerie. Les hommes de l’adjudant Koffi Assoumou, le Cdt de la brigade-ville, ont ouvert une enquête en vue de faire la lumière sur cette affaire.

SOURCE : Le Nouveau Reveil

Mardi 22 Octobre 2013
Vu (s) 822 fois



1.Posté par Hermann n'da le 22/10/2013 15:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce ne les rebelles des forces nouvelles désespérés . Dramane n'a pas tenu ses promesses à leur égard. Leur seule alternative, tuer et voler. Triste réalité en CI.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !