Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Visite d’Etat dans le Nord: Ces promesses qui rattrapent Ouattara

le Dimanche 7 Juillet 2013 à 11:41 | Lu 601 fois



Visite d’Etat dans le Nord: Ces promesses qui rattrapent Ouattara
Un homme politique est jugé sur sa parole. Il tire sa crédibilité du respect de ses engagements et non de ses éternelles promesses sans suite. La campagne électorale pour la présidentielle de 2010 a été une belle occasion pour Alassane Ouattara de promettre monts et merveilles. Partout où il est passé, il a arrosé les populations et les départements de promesses de milliards et de grands travaux. A Boundiali et Ferké où il a fait campagne en 2010, il s’est présenté en messie, en sauveur des populations s’il était élu. «Donnez-moi ma chance ! Donnez-moi cinq ans pour vous démontrer que tous les hommes politiques ne sont pas pareils.

Donnez-moi cinq ans pour vous démontrer que je tiendrai mes promesses. Donnez-moi cinq ans pour ramener la Côte d’Ivoire à la prospérité», a déclaré Alassane Ouattara à Ferké. (Voir le quotidien Nord Sud du 27 août 2010). Le même journal rapporte ses propos tenus dans cette ville lors de la même visite. «J’ai conçu un programme pour que la Côte d’Ivoire retrouve sa dignité. Ce programme prévoit un investissement de 155 milliards FCfa pour Ferké en cinq ans».

On le voit, ce quotidien qui lui est très proche rapporte sa promesse de 155 milliards au département de Ferké. Depuis avril 2011, il est au pouvoir. Le temps est donc à savoir si Ferké a déjà bénéficié d’une partie de ces 155 milliards. Ce n’est pas sûr. Le même Ouattara se retrouve en ce moment dans cette partie de la Côte d’Ivoire. Il devrait avoir courage de faire un bilan à mi-parcours des promesses faites à Ferké sur lesquelles il joue toute sa crédibilité. Il irresponsable de sortir encore de nouvelles promesses en oubliant celles de 2010 qui attendent d’être concrétisées.

Les hôpitaux attendent les médicaments, Boundiali ses 108 milliards

A Boundiali, il s’est montré très en verve. «Je n’appartiens à aucune ethnie. Je suis pour la Côte d’Ivoire», déclare-t-il. (Voir le quotidien Le Patriote du Rdr du 8 octobre 2010). Dans les faits, est-ce que Ouattara se met effectivement au-dessus des ethnies ? Non, car sa politique de rattrapage qui consiste à faire la part belle au Nord est en porte-à-faux avec son discours de campagne. «La Côte d’Ivoire fait pitié. J’ai parcouru le pays. Partout où je suis allé, la situation est la même.

Des écoles sans toits, des enfants obligés de s’asseoir à même le sol. Pas d’eau potable, pas de médicaments dans les hôpitaux, pas de routes», dénonçait-il. Est-ce qu’aujourd’hui les hôpitaux sont inondés de médicaments ? Tous les malades ont-ils à leur portée les médicaments dans les hôpitaux partout en Côte d’Ivoire ? Les écoles ont-elles fière allure sous Ouattara ? Les Ivoiriens ont-ils de l’eau potable ? Les routes sont-elles toutes bitumées ou tout au moins praticables ? Ce sont les Ivoiriens dans leur diversité qui doivent répondre si effectivement Ouattara a apporté le changement qualitatif promis.

A Boundiali, Ouattara a dit qu’il investirait la somme de 108 milliards FCfa pour, selon lui, conduire un programme d’urgence. «Alassane Ouattara a promis que, dès l’année prochaine, le bitumage des axes Boundiali-Tengrela, Boundiali-Madinani et Boundiali-Kani. En ce qui concerne l’adduction d’eau potable, l’ancien Premier ministre d’Houphouët-Boigny a indiqué avoir dénombré dans le département, 257 pompes villageoises qui ne fonctionnent pas. Il entend les réparer et construire 41 nouveaux forages.

Au plan de l’Education, ADO envisage dans son programme de rénover 300 classes scolaires et construire 10 écoles» (In Le Patriote du 8 octobre 2010). Ces chantiers existent-ils à Boundiali depuis son accession au pouvoir en avril 1011 ? Ouattara se retrouve sur les terres de Boundiali. Si les promesses avaient des yeux et étaient capables de parler, elles parleraient de vive voix ?. Au Nord, Ouattara est rattrapé par ses propres promesses.


Benjamin Koré
Notrevoie

Dimanche 7 Juillet 2013
Vu (s) 601 fois



1.Posté par Moganza III eme du nom le 07/07/2013 12:50 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet individu n''est nulle autre qu''1 mythomane et 1 menteur compulsif en plus d''être un dictateur génocidaire. En 2 année de gouvernance ce sinistre personnage a étalé toute sa médiocrité. Vivement que l''exemple Morsi en Égypte puisse inspirer la CI

2.Posté par LABEL le 07/07/2013 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dramane est un vrai pyromane et un faux pompier. Après avoir "foutu la merde" au pays il veut se faire passer pour celui qui a la solution aux problèmes qu'il a lui-même créés. Mais ça ne marche pas car le crime parfait n'existe pas. Depuis qu'il a été bombardé par la france à la tête de notre pays on découvre que ce type n'est ni plus ni moins qu'un geôlier tortionnaire rattrapeur ingrat ayant battu tous les records du nombre de prisonniers politiques : plus de 700 sans compter les milliers de réfugiers politiques à cause de sa justice des vainqueurs. Un tel homme ne peut pas durer longtemps au pouvoir ; nous allons le "MORSI" tres bientôt.Parole de LABEL. Wait end see

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !