Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Violences sexuelles en période de conflit: Gendarmes, policiers…interpellés sur le phénomène

le Lundi 7 Octobre 2013 à 08:26 | Lu 328 fois

Pendant les conflits armés, les violences sexuelles connaissent une recrudescence. C’est pour attirer l’attention des gendarmes, des militaires, des policiers, des agents des eaux et forêts… sur ce fait, afin de les amener à lutter contre le phénomène, que deux ateliers de formation ont été organisés, en septembre 2013, à l’intention des forces de sécurité et de défense de Côte d’Ivoire.



Violences sexuelles en période de conflit: Gendarmes, policiers…interpellés sur le phénomène
A Grand-Bassam comme à Bouaké où les sessions de formation se sont déroulées, le ministère de la Défense, le Fonds des Nations Unies pour la population (Unfpa), le Centre Koffi Annan pour la formation au maintien de la paix, et le bureau du secrétaire général chargé des violences sexuelles liées aux conflits, initiateurs de la formation, ont mis un accent sur un thème évocateur : « Renforcement de capacités des institutions nationales chargées de la sécurité et de la défense pour la prévention et la réponse aux violences sexuelles en situation de conflit ».

Selon un communiqué de l’Unfpa dont nous avons reçu copie le dimanche 6 octobre 2013, au cours de l’atelier, les 63 participants ont été formés sur différents modules dont le cadre légal applicable aux violences sexuelles en situation de conflit; la psychologie ; la prévention et la réponse à la violence sexuelle en période de conflit. Ils ont reçu pour mission, au terme de la formation, d’être les relais du système des Nations Unies auprès de leurs collègues et de les sensibiliser sur la nécessité de lutter contre les violences sexuelles en période de guerre.

A l’ouverture des ateliers, les intervenants ont insisté sur les raisons de l’organisation de la formation. Selon Saidou Kaboré, représentant Mme Maïga de l’Unfpa, la volonté de renforcer la capacité des forces de sécurité et de défense de Côte d’Ivoire, a été émise par la représentante spéciale du secrétaire général des nations Unies, chargée de la question des violences sexuelles liées aux conflits, lors de sa visite en Côte d’Ivoire en novembre 2011. Proposition que le gouvernement ivoirien a accepter de mettre en application.

D’où les deux ateliers organisés à Grand-Bassam et à Bouaké. Mme Kaba Fofana, directrice de la promotion de l’égalité et du genre au ministère de la Solidarité, de la famille, de la femme et de l’enfant, et le médecin général Akissi Kouamé, ont salué la collaboration entre le système des Nations Unies et le ministère de la Défense sur la question des violences sexuelles avant de demander aux personnels formés de mener, à tous les niveaux, le combat contre ce phénomène.

Elysée YAO
Soir Info

Lundi 7 Octobre 2013
Vu (s) 328 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !