Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Violation des droits humains: Le pouvoir interdit les visites à Sangaré Abou Drahamane

le Dimanche 12 Mai 2013 à 22:34 | Lu 521 fois



Violation des droits humains: Le pouvoir interdit les visites à Sangaré Abou Drahamane
Les conditions de détention de Sangaré Abou Drahamane, n°2 du Fpi, prisonnier politique détenu à la Maca sont devenues difficiles. La preuve, hier après-midi, la direction du groupe Notre Voie s’est vue refuser le droit à la visite au détenu politique par la cellule spéciale d’enquête de la justice ivoirienne. Que s’est-il passé ? La direction de Notre Voie a pris langue avec le parquet du tribunal de 1ère instance d’Abidjan-Plateau pour l’obtention du permis de communiquer avec Sangaré Abou Drahamane ce samedi à la Maca. Des sources nous orientent vers la cellule spéciale d’enquête dont le siège est à Angré 7ème tranche car « c’est un gros dossier lié à la crise postélectorale qui doit être traité d’abord à ce niveau ».

Arrivé en ces lieux aux environs de 15h, l’occupant du bureau N°11, au 1er étage de l’institution dit à votre serviteur que le dossier du détenu politique a été transmis au 8ème cabinet d’instruction du parquet du Plateau. Mais une fois au bureau du Doyen des juges d’instruction, Coulibaly Ousmane, présent d’ailleurs à son poste et patron du 8ème cabinet d’instruction, le greffier de service tombe des nues. « La procédure contre M. Sangaré Abou Drahamane n’a pas été encore transmise ici. D’où vient-il que la cellule spéciale d’enquête dise que le dossier se trouve chez nous.

C’est lorsqu’ils finissent de traiter un dossier qui nous concerne que cela descend ici. Le dossier est encore à leur niveau et donc nous ne pouvons donner de permis de communiquer pour un dossier qui n’existe pas ici », a précisé le greffier en question. Renseignements pris au Palais de justice d’Abidjan, cette attitude des responsables de la cellule spéciale d’enquête sur le cas des visiteurs du n°2 du Fpi est monnaie courante. « De nombreux visiteurs de Sangaré Abou Drahamane sont tournés en dérision lorsqu’ils veulent un permis de communiquer pour le voir à la Maca.

A force de faire de nombreux va et vient entre la cellule d’enquête et le tribunal, ces derniers retournent finalement chez eux sans le ticket de communiquer, c’est malheureux », a déploré un usager sous le couvert de l’anonymat. Par ailleurs selon des sources pénitentiaires, un garde de la Maca a été l’objet d’un interrogatoire serré le lundi 29 Avril dernier par le chef du détachement des Frci basé à la Maca, le sergent Cissé Fofana, pour avoir échangé avec Sangaré Abou Drahamane. La présence du détenu politique à la Maca a amené les Frci à épier tous les faits et gestes des gardes pénitentiaires. D’où un climat de suspicion généralisée dans la plus grande prison du pays. A en croire des sources au sein de la prison, une liste de 25 agents accusés à tort d’être des pro-Gbagbo a été dressée, communiquée à des autorités du pouvoir pour être affectés dans les tout prochains jours dans les maisons d’arrêt à l’intérieur du pays.


Didier Kéi

Dimanche 12 Mai 2013
Vu (s) 521 fois



1.Posté par WALACE le 13/05/2013 00:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MR SANGARE
ta valeur humaine n'a pas sa place dans le groupe des nazis du FPI DE GBAGBO
en lisant aujourd'hui les écrits sur MR KOULIBALY MAMADOU qui fut No 2 du FPI et président de l'assemblée du FPI cela prouve que tu es utile à ses gens ci quand vous partagez la même vision, ainsi dit tu es ivoirien, MR MAMADOU KOULIBALY ne me dira pas le contraire parce qu'il est aujourd'hui il est traité de malien

2.Posté par Moganza III eme du nom le 13/05/2013 05:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@walace,
Ta stupidité n''a d''égale que la valeur de ta bêtise, tu ne remarque même pas qu''au fil de tes interventions tu te ridiculise jour après jour. Minable tu es, minable tu restera. Pauvre type

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !