Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Veillée funèbre de la mère de Gbagbo: Pourquoi Affi n’a pas eu accès à la place Ficgayo

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Mercredi 4 Février 2015 à 07:38 | Lu 832 fois



Le patron du principal parti de l’opposition est arrivé à 21h40 sur cet espace qui grouillait de monde. À l’entrée principale, les jeunes commis à la sécurité procédaient à des fouilles corporelles, parce qu’à les en croire, ils avaient reçu des instructions. « Ce n’est pas nous. Demandez aux organisateurs. Il ne doit pas avoir d’armes ici », nous a indiqué un jeune qui portait un brassard rouge sur lequel était marqué »sécurité » en grand caractère.

Affi N’Guessan qui conduisait une forte délégation composée entre autres de Marcel Gossio, devrait être soumis aux mêmes exigences de sécurité. Mais à en croire un membre du comité d’organisation, il s’est trouvé que les gardes du corps d’Affi N’Guessan portaient des armes. « On leur a demandé de laisser leurs armes hors du site. Ils ont refusé.

Affi ne voulait pas aussi se séparer de ses gardes du corps », a souligné un cadre du Fpi présent sur place. Ainsi, après quelques minutes de tension, Pascal Affi N’Guessan a rebroussé chemin avec toute sa délégation. Or, sa compagne, Kili Angéline, se trouvait déjà sur l’espace. « Les jeunes ont commencé à crier voleuse de mari, voleuse d’argent. Elle a été huée comme son mari. Donc elle aussi est partie », a soutenu un témoin.

Après un moment de confusion, le Président du comité d’organisation (Pco) des obsèques de la mère de l’ex-président ivoirien, Abou Drahamane Sangaré, est monté au créneau pour demander aux jeunes commis à la sécurité et à tout le comité d’organisation de laisser entrer tout le monde sur le site. Il aurait même envoyé une délégation pour s’excuser auprès d’Affi N’Guessan et l’inviter à revenir prendre sa place auprès de ses camarades.

Mais durant toute la veillée, et jusqu’à la fin, la délégation que conduisait le président du Fpi n’est pas revenue. Les deux camps en conflit au Fpi ont continué, jusqu’à hier dimanche 1er février 2015, de se rejeter mutuellement la faute. Le camp d’Affi N’Guessan a vu en cet incident, la volonté d’Aboudrahamane Sangaré et de ses camarades « d’humilier le président du Fpi ». Pour l’autre camp, cette situation s’est produite parce que « les gardes du corps d’Affi n’ont pas voulu se plier aux mesures de sécurité » prises par le comité d’organisation.

La veillée funèbre s’est tout de même poursuivie jusqu’à l’aube. On aurait dit un meeting politique auquel nous avait habitué Charles Blé Goudé ou Laurent Gbagbo lui-même du temps où il était au pouvoir, tellement la place Ficgayo était bondée de monde. Tout autour de l’espace, les maquis étaient débordés.

soirinfo

Afrik53.com : Infos 7J/7
Mercredi 4 Février 2015
Vu (s) 832 fois



1.Posté par ariel le 13/02/2015 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AFFI NGUESSAN EST UN RAT ET C'EST BIEN FAIT POUR LUI .LE COLLABO.JE PENSE QU'IL IRA REFLECHIR UN PEU.LE FPI NE VEUT PLUS DE TMAIS CREE TON PARTI ,AFFI.TU AS PEUR DE QUOI?CREE TON PARTI ET ON VERRA SI TU AURAS UN SEUL RAT AVEC TOI.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !