Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

VAVOUA: Violents affrontements entre allogènes et autochtones

le Mercredi 16 Octobre 2013 à 10:01 | Lu 1026 fois

Le village de Bohinou, dans le département de Vavoua, a connu des moments de grosse frayeur dans la nuit du dimanche 13 au lundi 14 octobre dernier. De violents affrontements ont effet opposé des communautés installées dans ce village de la sous-préfecture de Dania.



VAVOUA: Violents affrontements entre allogènes et autochtones
Un déchaînement de violence qui a fait plusieurs blessés et occasionné la destruction de plusieurs habitations, parties en fumée. Selon notre correspondant dans la région, tout est parti d'un incident survenu à l'occasion d'une danse de dozos dénommés la confrérie des panthères.

Pour la circonstance, la confrérie avait pris soin d'informer le chef du village qu'aucun individu ne devait circuler dans les rues au moment de la cérémonie. Information que le chef du village a répercuté auprès des populations. Mais, contre toute attente, la consigne du chef sera violée par un jeune Burkinabé, un certain Ouédraogo. Celui-ci s'est donc retrouvé dans la nuit en train de faire du vélo au moment où la confrérie des panthères était en exhibition. Le cycliste aurait foncé sur la foule avant de se retrouver dans le décor. Il s'en sortira avec de sérieuses blessures. Toujours selon nos sources, ce sont ces blessures du jeune Ouédraogo qui vont mettre le feu aux poudres.

En effet, suite à ces blessures, des dozos vont alerter sa communauté, c'est-à-dire les allogènes Burkinabé, auxquels ils feront croire que le jeune homme a été pris à partie par des autochtones Gnaboua. Il n'en fallait pas plus pour provoquer l'ire de la communauté burkinabé, laquelle va s'attaquer violemment aux autochtones, incidiant au passage plusieurs habitations. S'ensuivra une rixe qui fera plusieurs blessés, dont les cas les plus sérieux ont été évacués à l'hôpital. A l'heure où nous mettons sous presse, le calme est, semble-t-il, revenu, le sous-préfet s'étant impliqué pour appeler à l'apaisement.

Assane NIADA
Source : L'Inter

Mercredi 16 Octobre 2013
Vu (s) 1026 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !