Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Université d’Abobo-Adjamé : Encore des étudiants arrêtés

le Lundi 3 Mars 2014 à 07:09 | Lu 834 fois



Les autorités ivoiriennes soufflent le chaud et le froid dans la gestion de la crise des 3.000 F.cfa du kit d’éthique et du code de déontologie à l’université d’Abobo-Adjamé. Après avoir remis en liberté quatre des cinq étudiants détenus arbitrairement dans les cellules du sous-sol de la préfecture de police d’Abidjan, au Plateau, les autorités ont mis aux arrêts, vendredi dernier, un autre étudiant.

Selon des sources, c’est sur dénonciation des autorités universitaires d’Abobo-Adjamé que les forces de sécurité, la police et les Frci ont entrepris des recherches pour « mettre sous l’éteignoir » des étudiants jugés gênants pour l’administration de l’université d’Abobo-Adjamé. Et permettre ainsi la reprise normale des cours dans cette institution. « Nos autorités commettent de graves erreurs d’appréciation de la situation qui prévaut sur le campus.

Car, en arrêtant nos camarades, les autorités ne font que pourrir la situation. Il faudrait les libérer et annuler la décision du paiement des 3.000 F.cfa afin qu’il y ait une véritable décrispation et la reprise des cours » ont soutenu des leaders syndicaux estudiantins rencontrés samedi dernier à Adjamé. Ceux-ci ont ajouté que le départ des agents de la police universitaire de l’université d’Abobo-Adjamé va ramener le calme définitivement sur le campus et redonner à l’institution son lustre d’antan. Dans le respect des franchises universitaires.

Didier Kéi
Publié le lundi 3 mars 2014 | Notre Voie

Lundi 3 Mars 2014
Vu (s) 834 fois



1.Posté par ALLEHAHIN le 03/03/2014 17:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est de l'amateurisme, comme tels ces dirigeants parachutés paieront cash tôt ou tard avec leurs maîtres penseurs criminels. C'est ça qui est la vérité. Femme enceinte n'a plus peur de ... dit l'adage. Suivons pour voir jusqu'où ces improvisations et pratiques du moyen âge mèneront.
Que Dieu protège mon peuple.

2.Posté par La cause perdu le 03/03/2014 20:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Allehanin peux tu me dire kan ton gbagbo etait la comment les universites etaient nied des fesistes ca c est fini .
Kan les mediocres etaient o pouvoir kel place occupait la ci vos enfants etaient dns les pays occidentos jamais on n vs dnnra ctte CI

3.Posté par Mossi Dramane le 04/03/2014 00:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
TA CAUSE EST VRAIMENT PERDUE avec la sciatique du mossi.

Tous vos nullards ( ahmed bakayoko, konate SIDIKI, tuo fozie , kone messemba et consorts n'étaient-ils pas dans le gouvernement de GBAGBO ? À part bien sur KANDIA -capturation ?

4.Posté par ALLEHAHIN le 04/03/2014 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cause perdue; apprend à écrire correctement le français avant de vouloir apporter de la réplique. Il faut élever le débat. Pauvre errant.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !