Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Une église attaquée : les bureaux du Curé et du Vicaire saccagés

le Vendredi 23 Août 2013 à 08:11 | Lu 843 fois

Des « envoyés spéciaux » de Lucifer ont attaqué les locaux de la paroisse Saint-Jean Baptiste, située au quartier « Mamie Adjoua », à Yopougon.



Une église attaquée : les bureaux du Curé et du Vicaire saccagés
Des « envoyés spéciaux » de Lucifer ont attaqué les locaux de la paroisse Saint-Jean Baptiste, située au quartier « Mamie Adjoua », à Yopougon.

Ces criminels, au cours de cet assaut, n'ont pas manqué de se « défouler ». C'était dans la nuit du jeudi 8 au vendredi 9 août 2013. Nos sources expliquent que, nous sommes aux alentours de 2h du matin, quand cinq hommes s'introduisent à l’intérieur de la paroisse, après avoir fait montre de qualités athlétiques dans l’escalade de la clôture.

Tous armés de pistolets automatiques, ils maîtrisent le vigile T.K, dont le collègue s'offrait, en ce moment-là, un temps de repos. Le pauvre gardien est solidement ligoté. Puis, ces bandits, doublés de vandales, défoncent les portes des bureaux des responsables de l'église et s'y adonnent à des fouilles systématiques. Toujours selon les renseignements, c'est surtout sur les bureaux du Vicaire et du Curé que ces incrédules s'acharnent le plus. Ces deux bureaux-là, on ne sait pour quelle raison particulière, mais en tout cas, ils les saccagent sérieusement.

Puis, après un bon moment de siège, les criminels prennent enfin la clé des champs. Les deux vigiles qui, plus tard, retrouvent de la verve, saisissent les responsables de l'église. Ces derniers qui font le constat de la forfaiture, établissent le préjudice. On apprend alors que, outre les dégâts matériels très importants, les quidams ont disparu avec un demi-million de F Cfa. Plainte est aussitôt portée au commissariat de police du 17ème arrondissement. Une enquête est en cours.

Madeleine TANOU
Soir Info

Vendredi 23 Août 2013
Vu (s) 843 fois



1.Posté par Hermann N'da le 23/08/2013 13:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah ! Les ferrailleurs, apprentis GBAKA , GNAMBRO,, braqueurs, anciens prisonniers appelés FRCI.

Si Dramane qui vous a fait des promesses, vous a abandonnés , c'est la faute à qui?

Maintenant vous cherchez à survivre en agressant d'honnêtes citoyens. Quelle HONTE !

Vous êtes la gangrène de ce pays.

2.Posté par Sily Camara le 23/08/2013 15:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un constat : depuis le 11 Avril 2011, il n'y a que les églises qui sont régulièrement attaquées, les prêtres dépouillés. Jamais une seule mosquée. Qui a des armes ? Les porteurs de Lèkè de Ouattara.

3.Posté par saufsi le 24/08/2013 22:46 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
quel honte! Pauvre Côte d'ivoire tu est vraiment tomber très bas. Par la faute des FRCI et leur mentor DRAME-MAN.héee les bramôgô est-ce la faute des personnes que vous attaquez,si le vent glacé ne souffle dans les nages de milliards pour que versent les pluies de millards que vous a promit menteur de mentor. Sachez que tout ce paye sur terre

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !