Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Un super marché calciné, hier, aux 2 Plateaux (Ena) : L`incendie a failli ravager plusieurs villas

le Jeudi 1 Septembre 2011 à 10:21 | Lu 495 fois



Nouveau Réveil- 1/9/2011

Les habitants des 2 Plateaux (face Ena) ont frôlé le pire, hier. Un grave incendie a failli
ravager tout le quartier n’eût été l’intervention des sapeurs pompiers. C’est aux environs de 14 heures 30 minutes que le feu s’est déclaré à l’intérieur d’un super marché appelé “E-marché”.

Arrivé 15 heures 37 minutes sur les lieux en présence des voisins (propriétaires des villas)
affolés, les soldats de feu se sont rapidement attaqués aux flammes. Ils réussiront à l’éteindre 30 minutes plus tard. Malheureusement, rien n’a pu être sauvé. Les appareils électroménagers, et autres articles ont été complètement calcinés. Même le stock de marchandises n’a pu échapper. Des habitations aussi. Mais heureusement, il n’ y a pas eu de perte en vie humaine.

Interrogé sur les circonstances de cet incendie, le patron du magasin n’a pu nous situer. “Je
ne sais pas”, a-t-il répondu. Par contre à côté, des témoins ont affirmé avoir vu une fumée
s’échapper du super marché. C’est en ce moment, à en croire ces derniers, que les travailleurs dont certains se reposaient sont immédiatement sortis. Au niveau des pertes, là encore le responsable n’a pas été précis : “Je ne peux pas vous dire l’estimation. Tout est parti”, nous a-t-il expliqué en pleurant. Un autre du nom de Zorkot, lui, se plaignait des sapeurs pompiers.

“Quand nous avons vu la fumée, je me suis rendu à l’Indénié pour informer les pompiers. Ils m’ont dit que depuis 30 ans, ils n’ont plus de voitures et que ceux qui sont là sont des dons”, nous a-t-il fait savoir. Avant d’ajouter “Ils m’ont même dit, vous les Libanais, envoyez-nous des voitures”. Des propos que le colonel Ouohi G, sur le terrain, n’a pas appréciés : “On n’a pas à se justifier. Quand il y a un sinistre, on vient et on travaille. C’est banal tout ce qui se dit. On est habitué. Les pompiers travaillent dans un système d’appui.

Quand on n’a pas de véhicule, on fait appel aux autres casernes. Ceux qui sont là viennent de Yopougon et de la zone 4″, a-t-il répondu. Et dénoncé “On critique mais on n’est pas capable d’installer des robinets d’incendie. On est obligé d’aller à 800 mètres pour avoir de l’eau”. Un véritable problème que connaissent les pompiers dans les quartiers.

Dje km

Jeudi 1 Septembre 2011
Vu (s) 495 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !