Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

URGENT : La CPI LANCE UN MANDAT D’arrêt à l’encontre de Simone Gbagbo (OFFICIEL)

le Jeudi 22 Novembre 2012 à 20:46 | Lu 1587 fois



URGENT : La CPI LANCE UN MANDAT D’arrêt à l’encontre de Simone Gbagbo (OFFICIEL)
Le 22 novembre par IVOIREBUSINESS- Communiqué de presse CPI: La CPI lève les scellés sur un mandat d'arrêt à l'encontre de Simone Gbagbo.
Aujourd’hui, le 22 novembre 2012, la Chambre préliminaire I de la Cour pénale internationale (CPI) a levé les scellés sur un mandat d’arrêt émis à

l’encontre de Simone Gbagbo pour quatre chefs de crimes contre l’humanité.

Selon le mandat d’arrêt, initialement délivré sous scellés le 29 février 2012, Mme Gbagbo serait pénalement responsable, au sens de l'article 25-3-a du Statut de Rome, de crimes contre l'humanité ayant pris la forme de meurtres, de viols et d'autres formes de violences sexuelles, d’autres actes inhumains et d'actes de persécution, commis sur le territoire de la Côte d'Ivoire entre le 16 décembre 2010 et le 12 avril 2011.

La Côte d’Ivoire, qui n’est pas partie au Statut de Rome – le traité fondateur de la Cour, avait, le 18 avril 2003, déclaré accepter la compétence de la Cour. La présidence de la République de Côte d’Ivoire a confirmé cette acceptation les 14 décembre 2010 et le 3 mai 2011. Le 3 octobre 2011, la Chambre préliminaire III a autorisé le Procureur à ouvrir une enquête proprio motu pour les crimes présumés relevant de la compétence de la Cour, qui auraient été commis en Côte d’Ivoire depuis le 28 novembre 2010, ainsi que sur les crimes qui pourraient être commis dans le futur dans le contexte de cette situation. Le 22 février 2012, la Chambre préliminaire III a décidé d’élargir son autorisation d’enquêter sur la situation en Côte d’Ivoire pour inclure les crimes relevant de la compétence de la Cour qui auraient été commis entre le 19 septembre 2002 et le 28 novembre 2010.

La CPI est la première cour pénale internationale permanente créée en vertu d’un traité pour mettre fin à l’impunité des auteurs des crimes les plus graves touchant la communauté internationale, à savoir les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité et le génocide.
________________________________________
Pour toute information complémentaire, veuillez contacter Fadi El Abdallah, Porte-parole et Chef de l’Unité des affaires publiques, Cour pénale internationale, au +31 (0)70 515-9152 ou +31 (0)6 46448938 ou à l’adresse fadi.el-abdallah@icc-cpi.int.

Press Release: 22.11.2012

ICC unseals warrant of arrest against Simone Gbagbo
ICC-CPI-20121122-PR857

Today, 22 November 2012, Pre-Trial Chamber I of the International Criminal Court (ICC) decided to unseal the warrant of arrest issued against Simone Gbagbo for four charges of crimes against humanity.
According to the warrant of arrest, initially issued under seal on 29 February 2012, Mrs Gbagbo is allegedly responsible, within the meaning of article 25(3)(a) of the Rome Statute for the crimes against humanity of murder, rape and other forms of sexual violence, other inhumane acts and persecution allegedly committed in the territory of Côte d'Ivoire during the period between 16 December 2010 and 12 April 2011.

Côte d’Ivoire, which is not party to the Rome Statute – the Court’s founding treaty, had accepted the jurisdiction of the ICC on 18 April 2003. On 14 December 2010 and 3 May 2011, the Presidency of Côte d'Ivoire reconfirmed the country’s acceptance of this jurisdiction. On 3 October 2011, Pre-Trial Chamber III granted the Prosecutor’s request for authorisation to open investigations proprio motu into the situation in Côte d’Ivoire with respect to alleged crimes within the jurisdiction of the Court, committed since 28 November 2010, as well as with regard to crimes that may be committed in the future in the context of this situation. On 22 February 2012, Pre-Trial Chamber III decided to expand its authorisation for the investigation in Côte d’Ivoire to include crimes within the jurisdiction of the Court allegedly committed between 19 September 2002 and 28 November 2010.

The ICC is the first permanent, treaty-based, international criminal court established to help end impunity for the perpetrators of the most serious crimes of concern to the international community, namely war crimes, crimes against humanity and genocide.
Warrant of Arrest for Simone Gbagbo
________________________________________
For further information, please contact Fadi El Abdallah, Spokesperson and Head of Public Affairs Unit, International Criminal Court, by telephone at: +31 (0)70 515-9152 or +31 (0)6 46448938 or by e-mail at: fadi.el-abdallah@icc-cpi.int.
http://www.icc-cpi.int/menus/icc/press%20and%20media/press%20releases/pr857

Jeudi 22 Novembre 2012
Vu (s) 1587 fois



1.Posté par AFRICAIN le 22/11/2012 21:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis très heureux que le mandat d'arrêt ait été enfin lancé publiquement contre Mme Gbagbo. Mon souhait le plus ardent est que Alassane s'exécute au plus vite comme il l'a fait pour le Président Gbagbo.
Mais aura-t-il le courage? Wait and see !!!
s'il le fait, la CPI lui demandera de livrer ceux qui l'ont mis au pouvoir. et là, qui acceptera de se faire livrer? ça n'augure pas de lendemains meilleurs. Alassane a ouvert une boîte de pandore.
s'il ne le fait pas, alors il donne à la CPI l'occasion de libérer Gbagbo. c'est un argument tout trouvé et une bonne porte de sortie pour elle car elle ne veut pas se salir.
Nous regardons. qui vivra verra !!!!!

2.Posté par KABA le 22/11/2012 21:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La CPI doit être dénoncé comme étant un simple instrument de certains pays occidentaux pour légitimer leurs actes et agressions à l'étranger et en même temps poursuivre tout ceux qui se mettent en travers de leur route. Honte à tous ces magistrats (?) qui avilissent la Justice des Hommes par leur comportement indigne et exécrable. Apparemment ils sont dépourvus de la moindre conscience.

3.Posté par Hermann N'da le 22/11/2012 21:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ AFRICAIN

Très bonne analyse. C'est exactement ce que je pense. La planète entière attend maintenant que OUATTARAOGO s'exécute. Il n'a pas le choix. Dès que Maman Simone est transférée à la Haye, d'autres mandats seront émis, cette fois-ci, contre les seigneurs de guerre PRO-OUTTARA qui continuent d'endeuiller la CI et qui ont été à maintes reprises dénoncés par les ONG de défense des droits de l'homme. C'est alors que les grincements de dents taillées et pourries vont commencer. Ça va sentir très très mauvais
Drame, c'est la fin de ton règne. Tu es fini. Et tu le sais. Rira bien qui rira le dernier.
TAMPIRI
BAHAGA BIGA

4.Posté par LaRédemption le 22/11/2012 22:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ AFRICAIN
j'approuve entièrement ton analyse cher frère car il y a trop de non-dits dans cette affaire et il y a eu dans la même période trop d'évènements tout azimut qui ont sûrement le même dénominateur commun. L'avenir nous le dira. Salut à toute la RP et que Dieu nous garde.

5.Posté par nestor le 23/11/2012 00:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dieu est au controle sa va chauffer soi modit petite vipere

6.Posté par Fati le 23/11/2012 02:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Slt les gars j’approuve vos analyses, mais je ne crois pas à ce CPCULE de justice.
Continuons a prière c’est tout ce que je sais.
Que veille sur toute la RP

7.Posté par gombo le 23/11/2012 03:32 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la justice des vainqueurs s invite à leur machin de cpi. pauvre Afrique

8.Posté par Saufsi le 23/11/2012 05:50 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'approuves toutes vos analyses,mais je doutes de la crédibilité de ce machin appéler CPI,pour moi la CPI est à la solde de leurs fondateurs. Nous savons tous que la CPI enferme que ceux qui aspire à la liberté de leur pays,la CPI fait de la politique et non la justice.Elle est là pour couvrir les crimes que commettent ses crèateurs et emprisonnés des innocents qui n'accepte pas de leur vendre leur pays.Si maman SIMONE est transférée à la CPI ca sera toujours une innocente juger trop génante pour ceux qui se prennent pour DIEU sur terre. Et on y pourra rien seul DIEU pourvoira. Big respect à toute la RP que GOD vous BLESS.

9.Posté par Y en a mar le 23/11/2012 11:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pffff honte a eux,la CI n est pas kom les otr pays et il le sauron biento

10.Posté par Hermann N'da le 23/11/2012 19:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A L'ATTENTION DE TOUS
ET SPÉCIALE DU PATRIOTE AL-QASSAM

LIRE ABSOLUMENT


http://www.infodabidjan.net/attention-un-complot-se-prepare-contre-la-revolution-et-la-cote-divoire/

11.Posté par Hermann N'da le 23/11/2012 19:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L’ENNEMI TÂTE LE TERRAIN

Dans les jours qui viennent, la Révolution Permanente et tous les GUERRIERS INVISIBLES doivent se donner les moyens de durcir le ton et mener des actions d'envergure pour ne laisser aucune chance ni à la compromission ni au marchandage encore moins à la distraction orchestrée par les ennemis de notre Patrie. Nous devons donner un signal très fort à ces vampires. Nous sommes contraints à la lutte. Nous devons la mener sans état d’âme et par tous les moyens. L'ennemi attend certainement notre réaction pour orienter ses actions. Nous devons lui montrer un avant-goût de ce qui l'attend et de ce dont la RP et les GUERRIERS INVISIBLES sont capables. A la guerre comme à la guerre.

12.Posté par Filsdafric le 24/11/2012 23:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sommes-nous, Africains NOIRS ,réellement indépendants,autonomes ?
Si la réponse était affirmative, alors sommes-nous capables de constituer une organisation équivalente à la CPI , au nom de la RECIPROCITE, afin de lancer des mandats d'arrêt contre TOUS LES CRIMINELS BLANCS OCCIDENTAUX ayant commis ou commandité des crimes ou autres délits politiques ou économiques sur des populations africaines ???
Cet seul acte permettrait d'apprécier notre COURAGE et notre DEGRE DE MATURITE et de DIGNITE. Au lieu de cela nos dirigeants ont fait le choix HONTEUX d' être des tailleurs de pipe pour les pines nauséabondes des occidentaux ......

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !