Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Troubles à Tassalé : Des postes militaires et des barrages incendiés

le Samedi 10 Août 2013 à 23:03 | Lu 730 fois



Troubles à Tassalé : Des postes militaires et des barrages incendiés
Des postes militaires et des barrages incendiés

Il y a avait, du feu, du gaz et des plombs dans l'air, hier vendredi 09 aout 2013, à Hermankono (15 Km) de Divo, où les populations, agacées, se sont soulevées contre les Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI).

S'il n'y a pas eu de pertes en vies humaines, les dégâts sont néanmoins très importants, selon des sources sur place jointes en début d'après-midi. « Tous les postes de contrôle qui abritent les Frci, les barrages et certains de leurs équipements ont été brûlés par les populations en colère », nous apprend notre source. En amont comme en aval de Heremakono, théâtre des heurts, les populations ont érigé des barrages, empêchant tout mouvement de véhicules dans les sens Abidjan-Divo et versa.

Un automobiliste, bloqué à l'entrée du village d'Hermakono, qui nous a téléphoné a fait état « d'un long bouchon de plusieurs kilomètres », soulignant que la tension était toujours vive. « De nombreux jeunes gens, très remontés, armés de gourdins, pour certains, de barres de fer et petites haches pour d'autres, ont encerclé le camp des Frci » ajoute une source policière sur place. En milieu d'après-midi, un détachement de la Compagnie républicaine de sécurité ( Crs 2) et une brigade de la gendarmerie de Divo ont mis pieds à terre dans cette localité où la tension était toujours vive. Un adjoint au maire de la commune Divo a également fait le déplacement, pour appeler au calme les populations.

Selon nos sources, l’adjudant Gaoussou alias « Cobra », commandant des Frci de la zone, après avoir ordonné des « tirs de dissuasion en l’air », a vite fait machine arrière, face la détermination débordante des jeunes gens, demandant à « ses hommes de déposer les armes ». Ce qui a été fait, toujours selon notre source. Il a alors engagé des négociations avec les manifestants qui ont abouti à un «cessez-le-feu ».


La tension serait tombée en début de soirée, nous apprend une autre source. C’est une tentative d’interpellation d’un jeune homme, avons-nous appris, dans ce bourg peuplé en majorité de ressortissants de la Cedeao qui a viré à l’affrontement entre populations et Forces républicaines de Côte d’Ivoire ( Frci)

Source : Soir Info

Samedi 10 Août 2013
Vu (s) 730 fois



1.Posté par WALACE le 11/08/2013 15:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Informations des journaux bleus Bété au service des racailles Bété qui ont toutes les nouvelles de la côte d'ivoire
tellement le bété est rongé par la haine , c'est pitoyable cela

2.Posté par KOUTOUBOU le 11/08/2013 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
HARO SUR LE PORC DIOULA

TU ES TELLEMENT CON

Tu as été accouché ou vomi wallace ?

3.Posté par didier le 11/08/2013 23:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le peuple a commencé a défier ses bandit appelé FRCI .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !