Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Transfèrement ou non de Simone Gbagbo Ouattara et Bensouda bouclent tout à Paris

le Jeudi 6 Décembre 2012 à 13:46 | Lu 3249 fois

Va-t-on vers le même scénario qui a précédé le transfèrement de Laurent Gbagbo à la Cour pénale internationale (CPI) ? Rien n’est moins sûr.



Transfèrement ou non de Simone Gbagbo Ouattara et Bensouda bouclent tout à Paris
En tout cas, selon des sources crédibles bien introduites à La Haye, le président de la République de Côte d'Ivoire, Alassane Ouattara, qui séjourne en France depuis le dimanche 02 décembre 2012 afin de mobiliser des ressources financières pour la relance économique et le développement du pays, pourrait avoir une rencontre « très discrète » avec la Procureure de la CPI Fatou Bensouda en France dans les prochaines heures.

Au menu de cette rencontre, le transfèrement ou non à la Cour pénale internationale (CPI) de Simone Gbagbo, l’épouse de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, qui y séjourne déjà depuis un an. Nos sources ne précisent pas exactement le lieu de ce tête-à-tête Ouattara-Bensouda frappé de la loi de l'omerta. Mais cette réunion secrète pourrait se tenir à Paris ou dans une petite bourgade française, loin des cameras, micros, et autres appareils de la presse aux aguets du moindre scoop en Hexagone. Disons-le tout net, le transfèrement de l’ex-première dame, qui est actuellement en résidence surveillée à Odienné, défraie la chronique en ce moment.

Interrogé sur la question à sa sortie d’audience mardi dernier avec son homologue français Hollande, le président Ouattara a indiqué que Simone Gbagbo « peut être jugée en Côte d’Ivoire ». Quant au Premier ministre Daniel Kablan Duncan, il estime qu'« il faut voir toutes les conséquences avant de décider ». Signe que le marigot juridico-politique concernant le transfèrement de Simone Gbagbo à la CPI est actuellement très agité.

Pour en savoir davantage sur la rencontre secrète à ce sujet entre le président Ouattara et la procureure Bensouda en France, nous avons joint par téléphone une source proche de la présidence ivoirienne. « Nous n'avons pas cette information. En tout cas, la rencontre que vous invoquez n'est pas inscrite sur l'agenda (officiel) du président de la République. Tout ce que nous pouvons vous dire, c'est que le Président (Ouattara) animera une conférence à Cannes demain (aujourd'hui, ndr). Voilà tout ce que nous pouvons vous dire », nous a-t-on répondu gentiment depuis Paris. Une prudence communicationnelle qui en dit long sur la suite à donner à l'affaire Simone Gbagbo.



LA CPI MET LA PRESSION



Du côté d’Abidjan, les choses bougent également. Selon l’Afp, une délégation de la Cour pénale internationale (CPI) s'est en effet entretenue hier mercredi à Abidjan avec le gouvernement ivoirien, sur la demande de transfèrement de l’ex-première dame à la CPI. La délégation conduite par Hamadi Ba, chef de section de la coopération internationale de la CPI, a été reçue par le ministre de la Justice Gnénéma Coulibaly. Les émissaires de la Cour n'ont pas fait de déclaration. Le ministre ivoirien a quant à lui a rappelé à la presse que le gouvernement ivoirien "prend acte" du mandat d'arrêt contre Simone Gbagbo et compte "réagir" prochainement.

Ajoutant que les procès de personnalités du régime déchu incarcérées dans le Nord de la Côte d’Ivoire doivent débuter "d'ici la fin du premier trimestre 2013", "Les choses commencent à se mettre en place, les enquêtes avancent considérablement et il y aura des procès d'ici la fin du premier trimestre 2013", a affirmé M. Coulibaly.

Pour le cas Simone Gbagbo, il faut souligner qu’un mandat d'arrêt délivré depuis le 29 février 2012 par la Cour, mais qui n'a été seulement « descellé » que courant novembre 2012, attend d’être exécuté, et la CPI met la pression sur les autorités ivoiriennes, pour lui livrer Simone Gbagbo. Faut-il le souligner, des événements encore frais dans les esprits des Ivoiriens, ne sont pas loin de corroborer ce qui pourrait être qualifié « d'agenda secret » du chef de l’État. En effet, le lundi 27 novembre 2011, le journal français L’Express avait annoncé en exclusivité que le président Ouattara, alors en visite privée à Paris, et l'ancien Procureur de la CPI Luis Moreno-Ocampo, s'étaient rencontrés en cachette dans un hôtel parisien.

Certainement pour boucler définitivement le dossier du transfèrement de Laurent Gbagbo à La Haye. Le lendemain, le Bureau du magistrat argentin avait fermement démenti cette information. Mais à peine deux jours plus tard, c'est-à-dire dans la nuit du 29 au 30 novembre 2011, l'ex-chef de l’État ivoirien était embarqué manu militari dans l'avion officiel du président de la République de Côte d'Ivoire. Destination : les Pays-Bas. Si nos informations sur la rencontre secrète entre Ouattara et Bensouda en Hexagone s'avéraient fondées, ne s'achemine-t-on pas vers le même schéma ?



ANASSE ANASSE
L'Inter

Jeudi 6 Décembre 2012
Vu (s) 3249 fois



1.Posté par le nationaliste le 06/12/2012 11:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci le journaliste du journal Inter ,que le Mossi ait bouclé le dossier de transferement de Madame GBAGBO à la Haye ,quoi de plus normal ,c'st le contraire qui serait une information pour nous ,les journalistes pro ouattara comme ceux du journal Inter et du tristement célèbre "LE PATRIOTE"s'empressent de donner de telles informations ,alors que les tueries du Mossi ne sont jamais données dans ces journaux comme information.Que les sites dits patriotiques arrêtent de publier de telles informations au même moment où le Patriote titre"alors que GBAGBO passait tout son temps à dormir ,le Mossi travaille en faisant ses mille voyages "Tout le monde sait que la france ,le RDR associé au BURKINA avaient pour mission de compliquer la tâche de GBAGBO.Nous avons tiré les leçons de toutes ces pratiques mafieuses soutenues par les média à leur solde ,qu'ils ne soient pas surpris que les ivoriens leur montrent qu'ils ont bien appris cette leçon car nul n'a le monopole de la violence .

2.Posté par Jojo le 06/12/2012 18:17 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

3.Posté par Hermann N'da le 06/12/2012 19:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Jojo

Je suis convaincu que tu ignores la signification de l'expression anglaise "bye, bye".
Je répète à ton attention que c'est en anglais. Et c'est le diminutif de GOODBYE qui signifie "AU REVOIR"
En effet, en anglais, quand on dit "BYE, BYE" à quelqu'un, cela signifie "AU REVOIR".
En clair, cela veut dire qu'on est assuré de revoir ou de rencontrer à nouveau cette personne.

Donc ne sois pas surpris de revoir SEPLOU bientôt parmi son Peuple.

Dis-ça à tous les ADOrateurs analphabètes comme toi. Vous apprenez beaucoup sur notre site. Mais vous demeurez toujours des moutons.

4.Posté par Fati le 07/12/2012 00:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci grand Hermann N'da, des MOUTONS et singes égaré.
Qui marche sur leur tête et boivent l’eau dans leurs nez. Ce n’est pas d’argent qui change l homme.
Parce que tu peux envoyer un l homme du village en lui faisant tout, mais tu ne peux pas enlever le village sur lui. Il n’est jamais tard pour apprendre je vous demande pardon repartent au cours ça va vous aider plus, parce que le seul qui sait écrit et lire en grand c’est vos mossi dramort ce qui veut dit tous le reste vous êtes des poulets glacer c’est pour cela que vous rester au toilette pour toujours parler.

5.Posté par Frusté et Choqué le 07/12/2012 11:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour tansférer KOUDOU vous n'avez pas fait de théâtre ni de cinéma!!! c'est à cause de la petite fille là vous courez sans sueur. vraiment quand agouti veut mourir c'est là qu'il trouve qu'il fait chaud en brousse... Centre Pénitencier pour Indigène, yako!!!! dramane marionnette, tu me fait très très pitié. Ben Sous-bas (entendez par là, corrompue puisqu'on lui donne des sous en bas) tu fait honte à l'AFRIQUE. mais ça va te parler la vérité un jour!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !