Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Transféré à Abidjan « Avant de se rendre, Amadé a exigé la présence d’un officier » (Pressafrik)

le Lundi 20 Mai 2013 à 06:12 | Lu 1940 fois



Transféré à Abidjan « Avant de se rendre, Amadé a exigé la présence d’un officier » (Pressafrik)
Côte d’Ivoire: 200 soldats et gendarmes pour arrêter Amadé Ouérémi

Source: RFI

En Côte d’Ivoire, Amadé Ouérémi a été arrêté samedi 18 mai dans l’ouest du pays. Ce funestement célèbre chef milicien burkinabè a résisté pendant plusieurs mois aux tentatives du gouvernement et de l’armée pour le déloger du parc national où il avait élu domicile depuis une dizaine d’années. Il aura fallu au moins 200 soldats et gendarmes pour le convaincre de se rendre, une arrestation sans échanges de tirs.

C’est le massacre du quartier carrefour de Duékoué, fin mars 2011, qui fait connaître Amadé Ouérémi. Des organisations de défense des droits de l’homme l’accusent notamment d’avoir exécuté avec ses hommes plus de 300 personnes lors de la prise de la ville par les Forces nouvelles, tout juste rebaptisées Forces républicaines de Côte d’Ivoire.


Après la crise, le chef milicien est retourné dans le parc national du Mont Peko cultiver du cacao en toute illégalité, terrorisant les populations alentour et amassant un conséquent butin de guerre. S’il accueillait généralement les agents de l’Etat à coups de fusil, il a malgré tout accepté de désarmer quelques uns de ses éléments, et de recevoir une délégation de l’armée à l’automne 2012, venue discrètement négocier sa reddition. Dans un français plus qu’approximatif, Amadé Ouérémi avait refusé, expliquant qu’il craignait de servir de bouc émissaire pour les crimes commis pendant la crise par les forces loyales à Alassane Ouattara.

Avant de se rendre, le chef milicien a exigé la présence d’un officier, de peur d’être exécuté avant d’atteindre un lieu sûr. Les militaires l’ont immédiatement dépouillé de ses gris-gris puis l’ont emmené à Duékoué, d’où il sera transféré à Abidjan avec deux de ses lieutenants. Certains parlent déjà de La Haye comme destination finale.

Dié BA

Lundi 20 Mai 2013
Vu (s) 1940 fois



1.Posté par Antu le 20/05/2013 09:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La machine est lance, le porte parole de la franceafrique a lacher le mot "La haye"
Il faut bien faire un proces mais avec qui en face?

2.Posté par Sily Camara le 20/05/2013 18:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il ne voulait pas finir comme Jonas Savimbi. Il est analphabète et inculte mais pas bête. Devant la peur de se voir liquidé comme il le fait lui-même, il demande une présence d'officiers, une présence rassurante en fait. Les tueurs ont donc peur de la mort. La suite, on l'attend. Mais Amadé Ouérémi en sait beaucoup sur l'homme Ouattara. Il en sait beaucoup sur ses connections mafieuses avec le Burkina Faso. Il ne faut pas s'attendre donc à un procès, mais plutôt qu'on annonce un de ces jours que le terroriste est mort en détention , suite à "un arrêt cardiaque" ou qu'il "s'est pendu dans sa cellule". Un procès va encore couler Allassane Ouattara. Ouérémi ne voudra pas "payer" seul.

3.Posté par Fati le 20/05/2013 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dieu est vraiment lent mais sure quand il veut être reconnue.
Un burkina faso dans un Cote d’Ivoire a l’ouest juste pour tuer ceux qui leur a reçu dans leurs famille, Eh Dieu. Tôt ou tard vous qui avez tué notre parents et les placer dans d'autres pays payons tous, même vos chef mossi dramort bouche pencher visage serpent va payer. Bande des ingrates, ou sommes les grigris et les plus grands marabouts ?
Il y a combien de Guére qui se trouvent dans les forest des mossi au burkina ?

4.Posté par yobo le 20/05/2013 23:19 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il n'ira pas à la haye...il en sait trop sur leurs parrains . un illetré des illettrés mossi criminel va comparaître devant la cpi contre qui et avec qui???
NON ET NON ,c'est de dao lui même on parle ,soit de tieni gbanani et les wattao , zakaria ,cherif et autres ...
ils seront étonnés que la cpi elle même va s'installer ici dans peu de temps ...

5.Posté par kone cote divoire* le 20/05/2013 23:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
TOUS DES HYPOCRITES..................................................................................

6.Posté par WALACE le 21/05/2013 00:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
HAAAAAAAAAA MR SYLI CAMARA
ET voilà que pour la première fois tu dis la vérité sur ce site , les tueurs ont peur de la mort avec la fameuse déclaration de KOUDOU GBAGBO LAURENT: ne me tuez pas j'ai peur de la mort car les tueurs ont peur de la mort
Au fil des jours les masques commençent à tomber, c'est fini pour l'assassin ,criminel GBAGBO

7.Posté par Filsdafric le 21/05/2013 00:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
WALACE,

Je suis maintenant convaincu que DIEU te pardonne toutes tes conneries parce que TU ES VRAIMENT IGNORANT, conformément à nl'une des dernières paroles de JESUS sur la croix : " PERE, PARDONNE-LEUR, CAR ILS NE SAVENT PAS CE QU'ILS FONT " Tu as de la chance , cher frère WALACE, de faire partie de cette majorité d' ABRUTIS qui ne savent ni ce qu'il disent, ni ce qu'il font, et de surcroit n'ont aucune conscience !

8.Posté par k.a le 21/05/2013 02:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merçi walace je m'appretais à donner la meme reponce pour leurs rappeler ce que le tueur des gens du nord disait quant on l'a pris dans son trou comme un rat.

9.Posté par Yuotam le 21/05/2013 02:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce fils de pute de WALACE sait au moins ce qu'il verbifie, ici on parle de criminel que ton Usurpateur de fauteuil présidentiel ton frère Mossi Drame des éburnéens à déverser sur mon beau pays, pour violer torturer, spolier, torturer, génocider, voler, déjà le burkinabais est voleur comme cela et là le drame c'est qu'on à filer la clef du coffre à des voleurs de naissance que penser vous ce voleur va faire.

175 milliards partie dans des couches de peinture, sans parler des milliards voler par l'émir du golf hôtel sous lagune ébrié et sa pute JUIVE.

10.Posté par BEN SAK le 21/05/2013 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PAUVRE WALACE

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !