Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Traitement de Laurent Gbagbo - Me Emmanuel Altit dénonce “une forme de torture”!

le Jeudi 11 Août 2011 à 21:51 | Lu 964 fois

Célèbre pour avoir pris la défense des infirmières bulgares incarcérées durant de nombreuses années en Libye, Me Emmanuel Altit, commis à la défense du Président Gbagbo, vient de briser un tabou en dénonçant de manière tres claire la manière dont son client est traité.



Traitement de Laurent Gbagbo - Me Emmanuel Altit dénonce “une forme de torture”!
Dans un communiqué, Me Altit s’insurge de ce que Gbagbo est ‘‘détenu au secret sans mandat, sans inculpation’’ depuis son arrestation il ya exactement quatre mois.

Il n’a depuis lors ‘‘pu rencontrer certains de ces avocats qu’en deux brèves occasions et ne peut téléphoner`à aucun d’entre eux ni recevoir aucun appel téléphonique’’, écrit Altit. Qui enfonce le clou: ‘‘les raisons de la détention au secret du Président lui sont toujours cachées: il n’est officiellement accusé de rien, aucune procédure à son encontre n’a été ouverte. Par conséquent, sa détention s’analyse en une détention arbitraire’’.

Pour Me Altit, les choses sont claires: les droits de la défense sont bafoués.

La manière dont les geôliers du Présidents renversé par l’armée française le traitent apparait scandaleuse, loin des promesses de Ouattara jurant, aux États-Unis, que sa ‘‘dignité’’ d’ancien chef d’Etat était préservée.

Gbagbo révèle t’il, ‘‘reste enfermé 24 heures sur 24 dans une chambre close, à peine éclairé, aux fenêtres bouchées’’. Il ne ‘‘dispose pas d’affaire personnelles’’ et est ‘‘forcé à porter les mêmes vêtements et de dormir dans les mêmes draps’’. Depuis quatre mois.

Source: Benjamin Silué – Le Nouveau Courrier

Jeudi 11 Août 2011
Vu (s) 964 fois



1.Posté par CIMARRON le 11/08/2011 23:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je crois qu'il est temps de comprendre que GBAGBO n'est pas le prisonnier de ouattara mais de sarkozy. C'est à la suite de l'arrestation de ce dernier par l'armée française, qui sous prétexte d'une résolution de l'onu la mandatant de détruire les armes lourdes de GBAGBO dont l'armée tirait sur la population, que cette armée française s'est détournée de sa mission pour pilonner la résidence du président. Arrêté par ces derniers il l'ont remis à ouattara avec la complicité de l'onu. GBAGBO est le prisonnier de sarkozy. Nous ivoiriens de cette CI digne pouvont et devons porter plainte contre sarkozy pour qu'il explique à la face du monde pourquoi son armée a remis GBAGBO à ouattara.

2.Posté par utre le 12/08/2011 00:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
a cimmaron, je suis d'accord avec toi, il faut qu'on porte plainte contre sarkozy c'est possible car la fameuse resolution de l'onu est totalement fausse et n'entrait en rien dans ce cadre. l'armee fds n'a jamais tiré sur les population civiles comme pour toute les guerres comme en irak et lybie les francais et americain mentent pour leur interet de facon interressée. une plainte doit etre deposée contre sarkozy dont l'armee francaises a fait enlever le president gabgbo en fonction et remis au rebelle pour le sequestrer.

une plainte doit aussi etre deposée contre ban ki moon qui n'a pas eu l'autorisation du conseil de securité de l'onu comme le veut la procedure onusienne en droit international pour autoriser les bombardements des civils et militaires en cote d'ivoire.

la resolution 1975 obligeait de repasser au conseil de securité pour autoriser un bombardement quelconque. d'ailleurs resolution onusienne parlait de la destruction des armes lourdes en general pour parler des deux si cela arrivait. donc ban ki moon, alain juppé et sarkozy ont violé dans un sentiment de toute puissance le droit international pour les ressources energetiques ivoiriennes recemment decouvert au golf de guinée.

nous savons tous que gbagbo est le detenu de sarkozy dont ouattara joue les geoliers pantins.

une plainte doit etre deposée aussi par des ivoiriens contre sarkozy pour le chaos total qu'il a perpetré en cote d'ivoire en faisant massacrer expres de nombreux civils ivoiriens comme des animaux au nom de la defense des interet economique et politique francais en cote d'ivoire. nous ne sommes pas des sous hommes on est au 21è siecle. c'est inacceptable et inadmissible rien ne justifie cela meme pas le fait detre noir!

3.Posté par utre le 12/08/2011 00:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
lire les deux camps gbagbo et ouattara.

lire voler les ressources energetiques

4.Posté par mass72 le 12/08/2011 02:01 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'était le rêve de ouattara , voir un jour GBAGBO , en prison sans aucun chef d'inculpation . Rappelez-vous , c'est depuis 1992 , quand ouattara était premier ministre ,c'est cette année -là qu'à commencer la traque de Gbagbo et les membres du FPI ; lors des meetings ,ouattara envoyait des loubards payés de sa poche poùr casser, bruler les voitures et accusait le fpi de troubler l'ordre public , c'est ces loubards qui forment son soit disant "armée". Il n'yavait personne en ce moment , en france qui pouvait le supporter comme sarkosy le fait aujourd'hui ,puisque c'etait les socialistes , le méme parti que le fpi, donc ne soyez pas surpris si ouattara detient Gbagbo . c'est un rêve pour ouattara de vouloir anéantir le fpi en arrêtant son fondateur et ses membres . Alors , pour tous les ivoiriens dignes , épris de paix , c'est le moment d'aller , de par le monde entier , dénoncer cette arrestation , cette détention qui n'a ni queue ,ni tête .et demander à sarkosy , l'onu , et les états unis la libération d



5.Posté par BOLI GBATE WLEYOU le 12/08/2011 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est en cela que être au pouvoir rend vraiment ivre. Aujourd'hui Ouattara est ivre comme Gbagbo l'a été hier. Il a minimisé son vrais adversaire, la France. Je préfère la tactique qu'a utilisé le Président Houphouet avec les blancs. Gbagbo aurait pu collaborer avec eux tout en luttant pour la souveraineté du peuple. Cette souveraineté que nous recouvrerons non pas par notre refus catégorique et brutal des liens avec l'ex colinisateur mais plutôt par le travail. Houphouet l'a fait. Et cela a fait de nous un pays convoité de tous. Il a certes prophétisé que ses successeurs lutteraient pour une vraie souveraineté et l'obtiendraient. Mais il n'a pas dit que se serait verbal, sans la moindre précaution. Laurent Gbagbo a à mon avis engagé le combat trop tôt et de la manière la moins efficace, comme l'a fait Lumouba il y a 50 ans. Le résultat est le même à une différence prêt. Soyons réalistes et apprécions sans passion les temps et les circonstances afin d'éviter les martyrs inutiles. Les temps ont changé, les moyens de lutte aussi. Le monde actuel a horreur du mot non. A prendre ou à laisser. Le paradis, n'est pas et ne sera pas ici bas. Ceux qui rêvent du paradis doivent se réconcilier avec Dieu et vivre selon les principes divins pour espérer aller un jour au ciel, au paradis. Qu'on ne fasse plus d'amalgame entre la politique et Dieu qui viendrait rétablir une certaine justice dont Gbagbo et ses partisans seraient privée. Sachons que nul n'est et n'a été saint dans la grave crise que nous avons traversée. Les pro Gbagbo ont tué et les pro Ouattara ont tué. Alors si Dieu s'en mêle, en faveur de qui agirait-il? Sinon il nous brûlerait tous car personne ne méritera de vivre. Menons plutôt des actions négociées auprès des Présidents Sarkosi et Ouattara pour que Gbagbo et ses partisans détenus.

6.Posté par karim ouattara le 12/08/2011 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous devons cesser de regarder faire Ouattara, arrêtons-le sinons tous les hommes libres seront tués.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !