Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Tentative de déstabilisation: Encore des affrontements entre FRCI et assaillants à Bonoua

le Vendredi 7 Décembre 2012 à 03:56 | Lu 2331 fois

La ville de Bonoua, située à une soixantaine de km d'Abidjan, a été encore secouée par des affrontements entre Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) et assaillants, dans la nuit du mercredi 5 au jeudi 6 décembre 2012.



Tentative de déstabilisation: Encore des affrontements entre FRCI et assaillants à Bonoua
Selon des informations émanant d'habitants de la commune, tout serait parti d'un renseignement exploité par les militaires ivoiriens et faisant état de la présence d'une cache d'armes dans une villa du quartier Bégnéry, extension de la ville de Bonoua. Les militaires se seraient rendus sur place en vue de vérifier l'information. C'est donc là que tout a dégénéré. Sur place, confient nos sources, les FRCI auraient essuyé des tirs d'hommes armés. L'Agence ivoirienne de presse (AIP) indique qu'ils étaient trois (3). La riposte des militaires aurait été immédiate, déclenchant une série de tirs qui auraient fait deux morts dans le rang des « assaillants ». Le premier serait mort pendant la fusillade, quand le second a succombé des suites de ses blessures lorsqu'on le transférait à l'hôpital de Grand-Bassam, selon l'AIP.

Sur les lieux de la fusillade, quelques kalachnikov (4, selon une source à Bonoua et confirmée par l'AIP), un Sig (arme d'attaque), 4 grenades, des paires de rangers et une importante quantité de munitions ont été découverts. En ce qui concerne l'identité des personnes tuées, le site d'information « koaci.com » croit savoir qu'il s'agit d'éléments ayant appartenu au Bataillon blindé sous l'ancien régime. Ce site indique qu'ils seraient morts suite à une mauvaise manipulation d'une grenade qui aurait explosé quand l'un des assaillants avait voulu la lancer en direction des FRCI. Dans la soirée, au Journal télévisé de 20h, les autorités ivoiriennes donnent une toute autre version.

Selon elles, la mauvaise manipulation d'engins explosifs a produit une détonation qui a ameuté les militaires. Cinq d'entre eux se sont rendus sur les lieux, suivis plus tard par les policiers et gendarmes pour procéder au constat d'usage. Ceux-ci auraient découvert les victimes de l'explosion, et une enquête a été ouverte, au dire des autorités, en vue d'en savoir davantage sur ce qu'elles qualifient d'incident. Dans cette multitude de versions, un fait demeure cependant sûr : c'est la présence, dans la matinée, du chef d'état-major général (CEMAG) des FRCI, le Général de Corps d'Armée, Soumaïla Bakayoko, à Bonoua pour constater les faits. Il a même décrété Bonoua « zone rouge », selon une dépêche tombée hier soir et confirmée encore par l'AIP.

Un élément des FRCI que nous avons joint par téléphone a confirmé l'information, relevant au passage l'arrestation de quatre (4) personnes. « Du renfort est venu de Bassam et on procède en ce moment à un balayage de la zone », nous a-t-il soufflé. « Nous vous en dirons plus », a-t-il coupé. « C'est suite à un appel anonyme nous signalant la présence de trois individus suspects dans une villa que des militaires venus de Grand-Bassam ont pris d'assaut les lieux. Il y a eu une fusillade entre nous les occupants de la maison occasionnant deux (2) morts », a déclaré pour sa part, le capitaine Koua du commissariat de Bonoua.

Cette attaque, rappelons-le, intervient après celle du dimanche 14 au lundi 15 octobre 2012 où des assaillants avaient attaqué un barrage FRCI, ainsi que le commissariat de police et la brigade de gendarmerie de Bonoua. Depuis lors, les FRCI avaient renforcé leur position dans cette ville natale de l'ex-Première dame, Simone Gbagbo, présentement en résidence surveillée à Odienné.



Y.DOUMBIA
L'Inter

Vendredi 7 Décembre 2012
Vu (s) 2331 fois



1.Posté par manes le 07/12/2012 08:47 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
de la comedie tout simple comment des militaires en plus dun bataillon blinde peuvent ils faire une mauvaise manipulation d\'un engin explosif? de qui parlons nous des gens superbement formes au maniement des armes pfff encore un scenario a la jjk. si c\'etais des vrais militaire il y aurait longtemps ke dotr auraient rejoint l\'enfer

2.Posté par Frusté et Choqué le 07/12/2012 09:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
un gouvernement de menteurs et de pilleurs!! un à la sa ne peureux et plein de ruse. un drap ma ne pingre, des zozos qui ne savent plus quoi dire. CO-ME-DIE sur CO-ME-DIE. vraiment des metteurs en scène. le décor est planté; comédiens à vous de jouer. c'est ça qui est la vérité. VRAIS IVOIRIENS, VI--GI--LEN--CE dèhhhhhhhhhhhhhh! VI--GI--LEN--CE
ne nous laissons pas trompés et manipulés par une bande de lâches, une bande de pingouins, une bande d'illuminés qui tentent en vain de nous distraire. AL----LEZ VOUS FAI----RE FOU----TRE. bande de CONNARDS

3.Posté par GILBERT KITA le 07/12/2012 14:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est des mensonges!!!!! un montage grossier pour distraire la pop
ivoirienne. POURQUOI c'est à l'approche du procès de Gbagbo que
ces attaques ont toujours lieu.

4.Posté par Saufsi le 07/12/2012 15:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A qui vous allez faire avaler cette histoire avec plusieurs versions bande de cannibals,de génocidaires et de menteurs,enfants de SATAN que vous êtes.Comment des militaires du baillon blindé surentrainer au maniement d'armes ne savent pas manipuler une simple grénade,n'importe quoi.Vous croyez que vous avez affaire aux enfants à qui on raconte des histoires à dormir debout ou bien? Les vraie ivoiriens ne mangent plus de ce pain.Vous montez des scénarios à la con pour massacrer des pauvres innocents soit disant des pro-gbagbo qui ne sont pas nordistes.Sachez que quand vous monté ces histoires bidons, nous les vrais enfants de CÔTE D'IVOIRE ça nous fait marrer et cela nous montre le bas dégrés de votre inintelligence ho kpôh! quel ridicule vous faite.Vous êtes vraiment la honte de l'AFRIQUE.Salution fraternelle à toute la résistance patriotique et à la REVOLUTION PERMANENTE,que DIEU vous protège.Amen.

5.Posté par Frustré et Choqué le 07/12/2012 16:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A LA SALLE est embrouillé

6.Posté par Fatim le 07/12/2012 17:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tres bonne remarque, GILBERT KITA, moi meme je me pose cette question, pourquoi c est a l approche du proces du PR que ces attaques ont toujours lieu?
Merci la bas frere.

7.Posté par ouat le 07/12/2012 19:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
même les français savent qu'on sait pourquoi ils ont bombarder la résidence du président GBABGO il a osé fermé la bceao et créer notre monnaie voilà ce qui fâche la france le franc cfa on en veut plus donc l'ivoirien le vrai qui a son village qui ne prend pas chez des gens pour faire chez lui sait que vous êtes des menteurs donnez nous les noms des deux morts et leurs identités svp des menteurs ou sont les pluies de milliards le peuple souffre hummm kpo

8.Posté par Srika Blah le 08/12/2012 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lisez bien cet article avant de commenter. Il n'est nulle part écrit que ces "assaillants" sont des pro-Gbagbo. .... Ils peuvent etre des bandits. 4 personnes ne peuvent pas attaquer et renverser un regime..........
Certains d'entre nous souhaiteraient que Gbagbo puisse etre libéré et se mesurer á nouveau en 2015 á Ouattara et autres. Si l'occasion se presentait, Gbagbo et son FPI seront encore BATTUS ..... FPI ne veut pas dire CIV.

9.Posté par FRANCAIS REVOLTE le 08/12/2012 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NOUS FRANCAIS, AU REGARD DES CRIMES COMMIS EN COTE
D'IVOIRE PAR LE REGIME D'ALASSANE OUATTARA DEMANDONS
PERSONA NON GRATA SUR LE TERRITOIRE FRANCAIS!
MR OUATARA ET TOUS SES COLLABORATEURS VISES PAR
LA CPI


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !