Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Témoignage émouvant du père d'Abogny Claude Larissa, l'étudiante tuée par les "microbes" !

L'Afrique en mouvement - source : imatin.net le Samedi 15 Août 2015 à 09:49 | Lu 1704 fois

Dans la nuit de lundi à mardi 04 août 2015, Claude Larissa Abogny, agée de 23 ans et candidate en année Brevet de technicien supérieur (BTS) a été cruellement assassinée par un groupe de gang des microbes alors qu’elle se rendait dans sa salle d'examen. A la suite de la mort tragique de la jeune fille, son père, fonctionnaire de la police à la rétraite, a ouvert son coeur à nos confrère d'afrkipresse. Voici un large extrait de son témoignage.



Dès que j’ai fait valoir mes droits à la retraite, je me suis reconverti à autre chose. Etant moi-même issu de parents paysans, je suis retourné à la terre. Je me suis installé au village , à Daoukro (220 km d’Abidjan), où j’entretiens ma plantation d’hévéa. Ma plantation étant loin du village , il était difficile de me joindre parce que j’étais hors réseau. Maintenant vers 17 heures, de retour de la plantation, je vois ma cour bondée de monde ; des pleurs par-ci, des cris par-là, etc…, et c’est là qu’on m’annonce que ma fille a été assassinée à Abidjan ; ‘’elle partait à l’examen et les bandits l’on tuée’’, m’a-t-on dit. Je ne sais même pas.

C’était comme si la terre s’écroulait sous mes pieds. Sans voiture, Daoukro située à 220 km d’Abidjan, que dois-je faire ? J’ai donc presque veillé et très tôt le matin, j’ai pris la route en direction d’Abidjan. Je suis donc arrivé ici hier (jeudi, 13 août 2015 : Ndlr), vers 10 heures du matin, chez moi à la maison. Et c’est vers 16 heures que je me suis rendu à la morgue où j’ai été confronté à la terrible réalité avec le corps de ma fille tailladée à la machette. C’est après que j’ai porté plainte contre ‘’inconnu’’, à la police.

Vraiment ! Je me sens très mal ! Ma fille était inscrite pour les examens du BTS cette année. Vous êtes chez nous à la maison (Résidant dans le petit village de Bimbresso situé à 20 km d’Abidjan sur la route de Dabou, Ndlr), et vous constatez que nous sommes en banlieue. Vous avez remarqué comment l’accès est difficile. Donc, pour sa période d’examen, elle a décidé de déménager chez l’une de mes filles adoptives qui n’habite pas loin du lieu où elle a été tuée. Les deux premiers jours de l’examen, elle est arrivée en retard, précisément à 9 heures.

Il a fallu faire le pied de grue et demander pardon aux professeurs pour qu’on l’accepte en classe afin qu’elle puisse composer. Et le troisième jour, elle a donc décidé d’aller plutôt et c’est là qu’elle a été attaquée entre la station Lubafrique et la pharmacie Maty. Elle est tombée sur la voie publique, sans secours, et jusqu’à ce que les gens arrivent, ma fille avait déjà perdu la vie.(...) Son centre d’examen était situé au Plateau et ma fille adoptive habite à la ‘’Cité Bracodi’’, non loin de la station Lubafrique. Elle s’est rendue plus tôt à l’arrêt parce que les premiers autobus passent à 04 heures, par-là. Elle s’est dit, ‘’aujourd’hui, il faut que je parte tôt même s’il faut que j’attente devant la salle d’examen’’.

Vous savez, chacun a sa conscience. En Afrique, notamment en Côte d’Ivoire, c’est un peu le désordre ! Ça, il faut avoir le courage de le dire. La déontologie qui nous lie au métier (de police : Ndlr), personne ne la respecte. Dommage ! Chacun en fait à sa tête. Un officier de police lorsque vous avez un tel cas, qu’est-ce que vous faites ? On tente naturellement de rentrer en contact avec les parents de la victime. Moi-même, lorsque je suis arrivé à la Police, c’est là qu’on m’a dit : ‘’Ah.. Abony c’est toi, c’est ta fille ? On a pensé à toi etc.’’. Ils ont essayé de se justifier.

Je leur ai répondu : ‘’vous me connaissez, on a travaillé ensemble…’’, et j’ai demandé de passer l’éponge. En fait, il y a un suivi qui n’a pas été bien fait. En tant qu’un père meurtri, j’en appelle aux médias afin qu’une forte communication soit faite autour du meurtre de ma fille pour qu’on découvre les coupables. (…) Aujourd’hui, nous sommes confrontés aux ‘’magnans’’ et aux ‘’microbes’’. Des enfants de rien du tout devant lesquels même les forces de l’ordre sont impuissantes. N’y a-t-il pas de justice dans ce pays pour les enfants ? Il faut que le gouvernement en place trouve une décision devant ce phénomène parce que nous n’en pouvons plus. Que nos gouvernants mettent fin à cette insécurité galopante.


Sélection de B.L.

source : imatin.net
Samedi 15 Août 2015
Vu (s) 1704 fois



1.Posté par Paul Djrabou le 15/08/2015 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

2.Posté par Philbert G le 15/08/2015 23:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
YAKO mon frère, yako! SI BEDIE N'AVAIT PAS VENDU LA CI A CES MAUDITS DE
DJOULA ON N'EN SERAIT PAS ARRIVE LA! PAR AILLEURS, LES BAOULE DOIVENT EN TIRER LES CONSEQUENCES ET BIEN OUVRIR LES YEUX POUR CHOISIR LEURS PARTENAIRES

3.Posté par bolbidge wily le 16/08/2015 09:42 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Beaucoup de courage doyen. avec tout ça le prefet de police ose affirmer que ce ne sont pas les microbes qui l''ont tue est ce que ces personne n''ont pas ete envoye pour creer le desordre a yop. on vous attend...!

4.Posté par doukourou le 19/08/2015 10:15 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Yako mon frere ,quand tu ne fais pas la politique elle te immagine un rebelle qui vient au pouvoir adresse toi a bedie le sans coeur pour son peuple qui pense seul pour son interet appelle de daoukro appelle de la morte a bon attendeur foutesse,,,,

5.Posté par doukourou le 19/08/2015 10:19 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Yako mon frere ,quand tu ne fais pas la politique elle te immagine un rebelle qui vient au pouvoir adresse toi a bedie le sans coeur pour son peuple qui pense seul pour son interet appelle de daoukro appelle de la mort a bon attendeur foutesse,,,,

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !