Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Sortie collective de la Cei: Comment Affi et l’Alliance ont coincé Ouattara

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Samedi 13 Septembre 2014 à 07:29 | Lu 1005 fois



Alassane Ouattara espérait secrètement que le Fpi refuse d’intégrer la Commission électorale indépendante. C’était sans compter avec le flair politique des dirigeants du parti créé par Laurent Gbagbo qui ont finalement réussi à mettre à nu sa mauvaise foi.

Les inconditionnels soutiens d’Alassane Dramane Ouattara n’ont pas encore salué la mise en place du nouveau bureau de la Commission électorale indépendante (Cei) de la République de Côte d’Ivoire. Les représentations diplomatiques des décideurs de ce monde exerçant en Côte d’Ivoire ont perdu de la voix depuis la mise en place, vendredi dernier, du bureau de la Cei. Lequel est encore conduit par le même Youssouf Bakayoko. Depuis ce vendredi, c’est un silence de cimetière. On n’a pas encore entendu les ambassadeurs des grandes puissances, la France, les Etats-Unis et l’Onuci se réjouir après l’installation du bureau de la Cei.

Et pourtant, ces chancelleries, l’Onuci et de nombreuses organisations ont été très promptes à saluer l’entrée du Fpi et de l’Alliance des forces démocratiques (Afd) à la Cei. Elles se sont encore réjouies quand les membres de cette institution on prêté serment. Qu’est-ce qui explique donc ce silence radio ? Il ne faut pas chercher les raisons ailleurs. Le mutisme de la communauté internationale est révélateur de sa très grande déception.

Quand les ambassades des Etats-Unis d’Amérique, de la France, de la Grande-Bretagne, de l’Allemagne, du Japon et l’Onuci n’applaudissent pas ce bureau de la Cei pratiquement une semaine après, c’est qu’elles sont conscientes du malaise né du passage en force réalisé par le régime Ouattara. Ces chancelleries réalisent qu’il y a un véritable problème en Côte d’Ivoire. Et qu’il y a des raisons de craindre des lendemains sombres pour ce pays quand le régime qu’ils ont porté à bout de bras se comporte ainsi.

Ce n’est plus le Fpi seul qui conteste. Il y a aussi et surtout la communauté chrétienne, la société civile et le MFA, membre de la coalition au pouvoir. Et ça, ce n’est pas rien.

En réalité, le président du Fpi et ses alliés ont poussé le régime Ouattara à la faute. Affi N’Guessan, Danièle Boni Claverie, Laurent Dona Fologo, Aka Ahizi et leurs compagnons ont montré leur bonne foi qu’ils ne constituent pas un obstacle au processus démocratique. En acceptant d’intégrer la Cei après les assurances qui leur ont été données, le Fpi et ses alliés ont voulu montrer qu’ils ne sont pas opposés au dialogue et à la discussion.

Une opposition digne

Ils invitaient par leur attitude constructive leur adversaire Alassane Dramane Ouattara sur le terrain politique pour voir jusqu’où il irait dans sa marche. Et cette posture a été bien évidemment saluée par tous ceux qui espèrent un vrai apaisement en Côte d’Ivoire et notamment par les grandes puissances qui n’ont pas manqué de le manifester au président Affi N’Guessan. Mais les espérances de la communauté internationale ont été vite ruinées par celui qu’elle a porté à la tête du pays. Quand Alassane Ouattara et son gouvernement n’honorent pas leur engagement de mettre en place une commission électorale consensuelle, cela contrarie évidemment tous les plans de ceux qui l’ont installé au pouvoir et qui ne voudraient plus que la guerre reprenne.

A la vérité, Ouattara n’a jamais rêvé de la présence du Fpi et de l’opposition crédible dans la Cei. Son refus et toute son aversion pour ses opposants s’expliquent par le fait qu’il n’excelle pas dans le jeu politique. Parce qu’il n’a pas appris à faire la politique. Par ses pratiques et habitudes, il est depuis longtemps bien connu comme celui qui est toujours opposé au jeu politique et à la démocratie. Ce n’était donc ni par gaieté de cœur ni pour leur faire cadeau qu’il invitait les dirigeants de l’opposition significative à entrer dans le jeu politique.

Le faisant, il espérait que ceux-ci refusent. Il aurait alors tout le loisir de les montrer comme des jusqu’auboutistes, des extrémistes ou va-t-en guerre qui ne rêvent que de prendre le pouvoir par les armes. Et c’est ce plan diabolique que certains militants du Fpi n’ont pas compris. En acceptant d’entrer à la Cei, l’Alliance des forces démocratiques a véritablement coincé Ouattara. Et au moment où certains dirigeants du Fpi se plaignaient, Ouattara, lui, avait bien perçu les enjeux.

Et ce qui devait arriver arriva. Le refus du vote mécanique par 5 commissaires de la CEI est un très mauvais signe pour Ouattara à travers le monde. Car on retiendra que l’opposition a joué sa partition. Mais que la bavure est venue du pouvoir.

Ouattara se met à dos l’Eglise et fracture le Rhdp

Quand l’Eglise catholique rompt avec sa traditionnelle discrétion qu’on lui connait, cela veut dire qu’il y a péril.
Le porte-parole du gouvernement, M. Bruno Koné, peut se permettre de dire que le retrait du Fpi ne changera pas le calendrier électoral. Mais que dit-il quand la société civile, le MFA et le clergé catholique boudent cette commission ?

En réalité, dans la situation actuelle, c’est bien le régime Ouattara qui est en difficulté et non l’opposition. Ceux qui ne l’ont pas compris font naturellement une mauvaise analyse. Parce que c’est une affaire totalement désastreuse pour son image auprès de ses propres soutiens. Il est évident que nul ne peut penser que la position prise par l’Eglise catholique au nom de la communauté chrétienne, ajoutée à celle de la société civile et du MFA est quantité négligeable. Qui peut donner du crédit à un processus électoral qui exclut tous ces courants d’opinion ? Telle est la question que Ouattara et son régime sont désormais amenés à résoudre.

Benjamin KORé
Notrevoie

Afrik53.com : Infos 7J/7
Samedi 13 Septembre 2014
Vu (s) 1005 fois



1.Posté par Sily Camara le 13/09/2014 14:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Non, Notre Voie (journal chargé désormais de défendre Affi pour des raisons alimentaires), c'est plutôt Ouattara qui s'est joué des naÏfs, des amateurs politiques découverts trop tard.

2.Posté par Hermann nda le 13/09/2014 21:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Combattant Sily Camara pour ta pertinente intervention et combien limpide comme de l'eau de roche.

Je ne comprends pas pourquoi AFFI veut à tous prix imposer au FPI l'agenda de François hollande, le nouveau relais de la francafrique dans ses petites combines avec le génocidaire dramane OUATTARA .

Je ne comprends pas ça .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !