Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Sommet françafrique version Hollande

le Vendredi 6 Décembre 2013 à 08:17 | Lu 771 fois

Convoqués au sommet France-Afrique pour la sécurité et la paix, les pyromanes se retrouveront le 7 décembre 2013 à paris pour jouer au pompier. Ils seront tous fréquentables car auteurs et co-auteurs directs des mêmes crimes.



Selon le rapport du groupe des experts sur le Liberia du 19 novembre 2013, « le gouvernement ivoirien avait envoyé au Ghana des agents chargés de kidnapper ou assassiner des partisans réfugiés du régime Gbagbo »
En dehors de RFI et de certaines autorités françaises qui vont de désillusion en désillusion sur le comportement de Monsieur Alassane D. Ouattara, il y a longtemps qu’aucun intellectuel africain ne se fait plus d'illusion sur la capacité et le courage politique de ce Monsieur à ramener une paix durable en Côte d'Ivoire.

Incapable de jouer au pompier chez lui, il va certainement enseigner les règles du parfait pyromane et restera fréquentable tant que les intérêts françafricains seront protégés. La version Hollandaise de la Françafrique n’a pas changé sur ce point.

M. Ouattara laissera comme héritage politique à la Côte d’Ivoire les valeurs suivantes: coup d’État ; rébellion ; rattrapage ; crimes ; coupeurs de route ; camp de torture ; kidnapping ; escadron de la mort ; emprisonnement extrajudiciaire ; exil. Alors que, le Président Gbagbo laissera en héritage les valeurs suivantes : multipartisme, démocratie, souveraineté, négociation, budget sécurisé, désendettement, école pour tous, gratuité des fournitures scolaires, santé pour tous, etc.

Quand la mauvaise gouvernance sert les intérêts des prédateurs français et rend un assassin fréquentable

Le mercredi 4 décembre 2013, Monsieur Ouattara "Himself" était en compagnie du Président français, Monsieur François Hollande malgré les mains ensanglantées de son invité d’honneur et en présence du Ministre français de l'économie et des finances, Monsieur Moscovici pour le "Grand Forum Economique Africain". Il se peut que Monsieur Moscovici ignore que Monsieur Ouattara qui se veut être le grand chantre de la bonne gouvernance et de l'arrêt de la corruption n'a pas fait mieux que de commettre des crimes économiques en passant les 2/3 des marchés publics de gré à gré avec en bonus de l’argent emprunté.

Monsieur Ouattara se targuant d'un taux de croissance d'au moins 8%, a oublié de souligner que cela s'est fait grâce au secteur secondaire qui n'enrichit que les grands groupes de BTP français au détriment des groupes ivoiriens. La croissance économique se réduit donc à la croissance du pillage des prédateurs du pré-carré et la croissance de la pauvreté des entreprises ivoiriennes et leurs employés. Au vu de ce résultat, les autorités françaises vont avoir assez de mal à sortir des conclusions convaincantes de ce forum pour l'Afrique digne. Sur ce point aussi la version Hollandaise de la Françafrique n’a pas changé.

La France qui veut réduire sa dette en pratiquant un « proxénétisme d’État » par une taxe sur les clients des prostituées pour remplir ses caisses, doit bien se garder d'encourager Monsieur Ouattara dans sa course folle à l'endettement de la Côte d'Ivoire au profit des prédateurs et au détriment de l’Afrique.

Le pyromane en pompier

Monsieur Alassane D. Ouattara participera au "Sommet pour la paix et la sécurité en Afrique", cela tombe sous le sens. C'est comme si l'on invitait un pyromane à une réunion des pompiers sur les stratégies d'extinction des feux. Pour parler de paix et de sécurité en Afrique? Monsieur Ouattara devrait parler d'abord de paix et de sécurité en Côte d'Ivoire qui est divisée en deux camps avec un camp exclu de la nation ivoirienne et condamné à perpétuité ou à mort sans jugement avec des escadrons de la mort qui procèdent à des massacres dans les prisons, des kidnappings et des tentatives d’assassinat contre des exilés. Une telle situation ne peut que faire planer de graves menaces sur la paix.

La paix et la sécurité en Côte d'Ivoire, est-ce la surveillance des charniers par le contingent marocain de l'ONUCI après l'incendie et le massacre des réfugiés du camp de Nahibly à Duékoué ? Les auteurs de ce massacre courent toujours, d'autres sont devenus des hauts gradés de l'armée de Monsieur Ouattara.

La paix et la sécurité en Côte d'Ivoire, est-ce les révélations faites dans le rapport des experts de l'ONU à propos de l'envoi de commandos par le gouvernement ivoirien pour assassiner les exilés au Ghana ?

La paix et la sécurité en Côte d'Ivoire, est-ce l'empêchement des membres de la Direction du FPI de voyager à l'intérieur et à l'extérieur de la Côte d'Ivoire ?

La paix et la sécurité en Côte d'Ivoire, est-ce le saccage et l'incendie du matériel de meeting de Monsieur Affi N'guessan président du FPI par les commandos Pro-Ouattara? Ces derniers sont identifiés mais libres.

La paix et la sécurité en Côte d'Ivoire, est-ce de se faire tirer dessus dans les villes et les villages par les membres de l'armée de Monsieur Ouattara : les FRCI ?

Alors Monsieur Ouattara, qu'elle leçon peut-on donner sur la paix et la sécurité en Afrique quand on a remplacé une armée régulière formée dans les grandes écoles ivoiriennes et d'ailleurs par un mélange de chasseurs traditionnels, de rebelles et de mercenaires incontrôlables appelés FRCI ?

Il se peut aussi que Monsieur Moscovici qui a écrit sur son blog le 12/04/2011 " Je souhaite aussi que, parallèlement à la commission d‘enquête annoncée par le Président Ouattara, la Cour pénale internationale, conformément à la résolution 1975, enquête sans tarder sur tous les massacres commis par les deux camps apparemment ces dernières semaines en Côte d’Ivoire. Car il ne peut y avoir de réconciliation sans justice." Ignore que dans les derniers rapports de Amnesty International, de Human Rights Watch et de la Fédération Internationale des ligues des Droits de l'Homme (FIDH) ces ONG ont dénoncé, toutes, une justice de vainqueurs en Côte d'Ivoire.

Monsieur Moscovici a écrit sur ce même blog avoir apporté son soutien aux sanctions économiques prises par l'UE pendant la crise postélectorale et trouvé le bombardement d'Abidjan justifié. Ces deux actions qui ont fait plus de morts que les tirs imaginaires à l'arme lourde de Monsieur Gbagbo restent impunies. Par contre Laurent GBAGBO est détenu à la Haye et 700 ivoiriens sont en prison pour des crimes dont on peine à trouver des preuves après deux ans d’enquête.

Jouer au pyromane pour délivrer des permis de tuer en silence à des rebelles et des obligés qu’on installe au pouvoir est peut-être la grande innovation de la Françafrique qui sera l’héritage de ce sommet. Monsieur Bush l’avait inventé dans son laboratoire Afghan ; Monsieur Sarkozy avait acheté la License et Monsieur Hollande assure la production à grande échelle pour créer 200 000 emplois en France.

Alors ? Tout ça pour ça ?

Devant l'activisme de Nicolas Sarkozy, le souhait des femmes et des hommes politiques ivoiriens ainsi que celui des intellectuels africains demandant le recomptage des voix n'a jamais abouti. Conclusion de ce gâchis, il existe aujourd'hui en Côte d'Ivoire une fracture morale dont on sonde mal la profondeur.

Gageons qu'en 2015, la France de Monsieur François Hollande ne viendra pas bombarder la Côte d'Ivoire pour déposer Monsieur Alassane D. Ouattara dans le fauteuil présidentiel lorsque les ivoiriens le chasseront. En 2015, ce sera au tour de Monsieur Ouattara et de son gouvernement d'organiser les élections. En espérant que toutes les précautions seront prises avant pour éviter de nouveaux massacres post-électoraux. Sinon ce sera cette fois-ci à Monsieur Alassane Dramane Ouattara d'aller s'expliquer devant les juges de la CPI.

Les Ivoiriens veulent la mise en place des bases pour une paix durable. Donc la paix, la sécurité et la réconciliation c'est maintenant.

Dr Cheick DIABATE, Enseignant chercheur
Université du Colorado, USA

Vendredi 6 Décembre 2013
Vu (s) 771 fois



1.Posté par mamanmich le 07/12/2013 06:46 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Regarder son vilain pantalon.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !