Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Situation sociopolitique, Une Ong internationale prévient Ouattara : « L'exclusion des pro-Gbagbo produira les mêmes effets »

le Vendredi 26 Avril 2013 à 03:48 | Lu 1007 fois

Deux ans après l'arrestation de l'ancien président Laurent Gbagbo, la situation sociopolitique en Côte d'Ivoire reste fragile, selon l'organisation internationale Crisis Group.



Situation sociopolitique, Une Ong internationale prévient Ouattara : « L'exclusion des pro-Gbagbo produira les mêmes effets »
Dans un article paru sur le site www.rue89.com, l'analyste principal de cette Ong internationale, Rinaldo Depagne, estime en effet que la chute du régime Gbagbo n'a pas mis fin aux dissensions au sein de la classe politique ivoirienne. Dressant le bilan des deux années de gestion du pouvoir par Alassane Ouattara, il note que « le président Ouattara a redonné confiance aux bailleurs de fonds ».

Toutefois, déplore-t-il, les bons points économiques enregistrés par le pays pourraient être remis en cause par une situation sociopolitique peu rassurante. « L'arrestation de Gbagbo n'a pas réglé la crise », fait en effet observer cet expert de Crisis Group. Et Rinaldo Depagne d'étayer sa lecture de la situation en Côte d'Ivoire par une analyse du contexte politique qui prévaut depuis la fin de la guerre post-électorale.

Selon lui, les fractures sociales et politiques qui ont conduit aux violences post-électorales sont toujours présentes. Il en veut pour preuve le dialogue politique entre le pouvoir et l'opposition, qui, selon lui, s'apparente davantage à « deux monologues ». Il déplore au passage la propension du régime Ouattara à vouloir museler les pro-Gbagbo en les réprimant. « De son côté, le pouvoir concède peu et réprime beaucoup, plaçant sur le même plan les combattants, les militants et les électeurs du camp adverse », fait-il remarquer.

Une attitude qui tend à frapper d'exclusion cette frange de la population. D'où cette mise en garde de l'Ong internationale Crisis Group : « L'inversion de l'exclusion produira les mêmes effets ». Autrement dit, l'exclusion des pro-Gbagbo risque de conduire à une implosion sociopolitique comme celle des partisans de Ouattara avait engendré les crises à répétition qu'a vécues le pays ces dernières années. Ce qui lui fait dire que « la présidentielle de 2015 est déjà porteuse d'inquiétudes ».

Mais tout en mettant en garde Ouattara contre les erreurs commises par son prédécesseur, Rinaldo Depagne n'en déplore pas moins le manque de volonté du Fpi de faire le deuil de l’ère Gbagbo, ce qui contribue à perpétuer la fracture de la classe politique. « Le FPI se complaît dans une position de victime et peine à réinvestir la réalité. Ses dirigeants refusent de reconnaître leur écrasante responsabilité dans la guerre qui a suivi la présidentielle de novembre 2010. Ils rêvent d'un retour « miraculeux » de Laurent Gbagbo, détenu par la Cour pénale internationale », fait-t-il en effet remarquer.

L'Inter

Vendredi 26 Avril 2013
Vu (s) 1007 fois



1.Posté par Tchedjougou OUUATTARA le 26/04/2013 09:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les démarches équilibristes ne nous émeuvent plus de la part de ces gens. " CRISIS GROUP" ? Qui ne connaît pas sa collusion incontestable avec DRAMANE.

MM. de CRISIS GROUP, attendez seulement. Vous n'êtes pas Dieu. Autant le " retour de GBAGBO est miraculeux", autant l'avenir de la C.I avec OUATTARA n'est pas chargé de plus d'un miracle.

Vous n'êtes que des humains. Il est certes vrai qu'au travers de vos actions de désinformation, vous parvenez quelque fois à orienter le cours de l'histoire. Mais c'est l'Eternel qui conçoit ce cours de l'histoire.

C'est pourquoi, vous n'avez pu rien faire à la chute des Sarkozy, des Wade, des Jean PiING....etc.

La plus grande surprise que Dieu vous réserve vous permettra de prendre à témoin ce que vous dites présentement, à savoir : " J'AVAIS PREVENU. J'AVAIS DIT QUE SI L'EXCLUSION DES PRO-GBAGBO SE POURSUIVAIT....ET TUTI QUANTI..".

MM. de CRISIS GROUP, la C.I est pour nous. Que votre "OUATTARA ait redonné confiance aux investisseurs " ou non, c'est votre problème.

Ne voyez-vous pas que vous dites une chose et son contraire : comment dans un pays où vous reconnaissez l'existence de graves tensions visibles, vous pouvez encore professer que c'est de nature à rassurer les investisseurs.

Pour vous, en quoi consiste la confiance pour un investisseur ? Le contexte socio-politique, compte-t-il pour du superflu ?

En quoi tient cette confiance alors s vous reconnaissez dans le même temps que l'exclusion des pro-GBAGBO n'est pas de nature à produire les mêmes effets ? Quels sont ces effets ? Lesdits effets sont-ils de nature à garantir les investissements ?

Quel jour allez-vous faire un rapport clair, voire sain ?
Avez-vous déjà avalé vos diatribes contre le Président GBAGBO qui n'était pourtour coupable de rien ?

De quoi voudriez-vous que les Pro-GBAGBO se sentent coupables ?

Aux municipales et Régionales d'hier, sont-ce les pro-Gbagbo qui ont semé le bordel que le monde entier déplore ?

Si vous étiez des gens sérieux, votre premier reflexe devrait consister à faire un parallèle entre ce qui s'est passé après les élections présidentielles du 28 novembre 2010 et ce qui se passe actuellement en C.I.

Ca aurait eu l'avantage de vous rendre crédibles...

Malheureusement, ayant honte de reconnaître vos bévues, vous vous ruez sur les Pro-Gbagbo.

Mais soyez convaincus que nous allons résister jusqu'au bout avec GBAGBO.

Même si pour vous, son retour relève d'un miracle, pour nous, la survie de la C.I sans GBAGBO relève également d'un grand miracle.

Et vivez longtemps pour témoigner.

Ne soyez pas les premiers à vous précipiter sur les plateaux de télévisions et radio pour jouer les Spécialistes de la C.I et ressasser : " Souvenez-vous, dans notre dernier rapport, nous avons prédit ce qui se passe actuellement en Côte d'Ivoire...".


Vous faites parties du faux. Donc lorsque le vrai va s'imposer, bouclez vos groins....

2.Posté par SAHAPANADE le 26/04/2013 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c e n'est juste de le dire, car c'est faire injure à Gbagbo de le comparer à Ouattara. pendant le pouvoir de Gbagbo qu'il partageait avec les rebelles de Ouattara, il y avait combien de militants rdr et pdci en prison? il y en avait combien en exil?
Bédié et Ouattara qui étaient sortis du pays en créant un semblant d'exil ont été ramenés par Gbagbo.
donc c'est malsain de faire un article sous cet angle, vous trompez encore l'opinion en essayant de dire la vérité.

3.Posté par kack le 26/04/2013 16:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A la lecture analystique des soi-disant spécialistes de la réalité socio-politiqe en CI, je me pose bien la question de savoir s´ils m´eritent vraiment d´être spécialistes de la vie socio-politique de ce pays. Sinon, comment comprendre que ces chers monsieurs et ces chères dames puissent avoir autant de mal pour faire preuve d´une lecture objective gage de toute probité intellectuelle. Ou bien faut- il comprendre de part leur attitude méprisante qu´ils sont là seulement pour faire plaisir à leurs donateurs qui n´ont pour objectif inavoué que d´enfoncer davantage le contigent africain dans les voies sombres de l´ignorance et d´abrutissement, signes pourtant d´une époque révolue. Soit! Mais qu´ils sachent au moins une chose, les vrais et dignes fils d´Afrique se sont longtemps affranchis de leur leur servitude et n´en ont cure de leur point de vue et autre prise de position. Peut-être que ces gens auront besoin d´un reveil au chevet de leur lit de rêverie pour les aider à sortir de leur torpeur car à cette allure, ils risquent bien de manquer le train de l´évolution du monde en essayant enfin de donner aux Africains une image positive ,actualisée . Faut il leur rappeler que temps ont bien changé et d ´ailleurs pour s´en convaincre qu´ils jettent un coup d´oeil du côté de la Chine jadis méprisée et qui , aujourd´hui est en passe de gouverner le monde dans tout le sens du verbe. Messieurs , mesdames, faut- il encore vous rappeler que les temps ont changé et que c´est maintenant qu´ils devraient sortir de leur prisme de complexe de supériorité pour prendre une posture telle afin que demain l´équilibre des forces nouvelles ne se fasse pas douloureusement á leur depens Il faut être de mauvaise foi pour ne pas comprendre qu´en Afrique on assiste aujourd´hui à l´émergence et au réveil d´une nouvelle génération aux antipodes de l´imagination occidentale. Ayez un peu de respect pour cette nouvellle race d´Africains en essayant de faire preuve d´un peu d´objectivité quand vous vous donnez la peine de parler de la situation socio-politique en CI comme ailleurs en Afrique. Vous n´irez pas en enfer pour avoir fait preuve d´ objectivité dans vos analyses. Au contraire, il y va de votre survie, messieurs et mesdames de l´occident car le monde se redessine inéluctablement. Soyez en certains.

4.Posté par FRANCAIS le 26/04/2013 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CET IGNARE DE SPECIALISTE PARLE SEULEMENT DE CRISE POSTE ELECTORALE
MAIS OUBLIE SOIGNEUSEMENT L'ATTAQUE DE LA COTE D'IVOIRE PAR UNE BANDE
DE RENEGATS MENES PAR CE BRIGAND DE OUATTARA SOUTENU PAR DES
ETERNEL FAUTEURS DE TROUBLES EN AFRIQUE .
DE GRANDS CRIMINELS

5.Posté par IRIE le 27/04/2013 08:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà c'est dit, "retour miraculeux de Gbagbo". Et à Rinaldo Depagne et CRISIS GROUP de se substituer à Fatou Ben Souda et à la cour pénale internationale pour donner le verdict de l'audience de confirmation des charges contre Laurent Gbagbo.
Rien de plus surprenant quand M. Depagne parle de "retour miraculeux". Il s'inscrit dans la suite logique d'un complot qui ne fait que suivre son cours.
Ce qu'il faut simplement comprendre dans cette intervention, c'est que les soutiens de Ouattara veulent préparer l'esprit des ivoiriens à accepter le verdict de la cour pénale internationale qui en à point douter confirmera les charges contre le président Laurent Gbagbo.
Et c'est de bonne guerre, car les soutiens de Ouattara pensent que la meilleure façon de laisser leur poulain s'épanouir, c'est de garder le woudy de Mama en prison, le temps que le sieur Ouattara leur livre sur un plateau d'or tout ce dont ils ont besoin sans emmerdement.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !