Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Situation sécuritaire- Yamoussoukro: Des échanges de coups de feu à un corridor

le Jeudi 14 Novembre 2013 à 07:45 | Lu 1322 fois

La situation sécuritaire reste toujours préoccupante en dépit des efforts menés ici et là par les autorités compétentes.



Après les récentes attaques armées dont ont fait l’objet des éléments des forces de l’ordre de Yamoussoukro, la capitale politique et administrative, ces derniers étaient, le mardi 12 novembre 2013, aux prises avec des individus armés. Cela s’est passé au corridor nord de la ville où il s’est produit des échanges de coups de feu. On ne déplore aucun cas de blessé dans le rang des hommes en uniforme qui ont même réussi à mettre la main sur un des 4 assaillants qui opéraient à bord d’un mini car de type Massa. Il s’agit de K. Martin, 30 ans.

A en croire des sources proches du dossier, tout commence aux alentours de 17h par l’attaque du domicile et de l’église du pasteur K. Sogom, le responsable de l’église «Trois systèmes N’Kofa-N’Gouan» à Morofé. Cette attaque échouée, les malfrats ainsi mis en déroute par la résistance inattendue de leurs victimes seront aperçus dans leur débandade par les villageois qui entendent plusieurs détonations d’armes à feu. Un peu plus tard, aux alentours de 20h, le gang à K. Martin dont les 4 membres se sont retrouvés, entre-temps, décident de rentrer à Bouaké d’où ils seraient venus. Le minicar qu’ils empruntent est intercepté au corridor nord par les forces de l’ordre qui avaient certainement une idée vague des bandits. Suite à un contrôle de routine opéré sur le véhicule, un homme en armes est interpellé. Il s’agit de Martin.

Aussitôt les 3 autres forcent le passage et prennent rapidement la clé des champs. Non sans se protéger par des coups de feu. La riposte des forces de l’ordre ne se fera pas attendre. Un des malfrats serait même atteint par balle. Mais il réussit à se fondre dans la nature, aidé en cela par la présence des personnes civiles, commerçants et autres à ce corridor. Les opérations de ratissage menées par les forces de l’ordre dans la broussaille environnante ne donneront rien. Toutes les oreilles sont donc tendues du côté du captif qui pourrait livrer d’utiles informations pouvant permettre la capture des autres assaillants.

Notons que ces échanges de coups de feu entre les éléments des forces de l’ordre et bande armée interviennent à moins de trois semaines de la visite d’Etat du président Ouattara dans les deux régions du Bélier et du Gbêkè mais aussi et surtout au moment où se trouvent lancées les opérations de sécurisation du territoire national dénommées «Téré». En ce qui concerne justement cette opération, elle reste encore timidement perceptible au pied de la Basilique Notre Dame de la paix.



Camille SIABA

(A Yamoussoukro)
Source : Soir Info

Jeudi 14 Novembre 2013
Vu (s) 1322 fois



1.Posté par ADEDE le 14/11/2013 15:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et si cela intervenait à la veille de la visite de votre chef d'état, ça fait quoi. Dramane a dit "je rendrai le pays ingouvernable" mais il n'a pas mesuré son impact dans le temps et dans l'espace. Vous serez tous confondus. Bandes d'idiots.

2.Posté par gens le 14/11/2013 18:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Urgent!!!!

Ouattara nous divise, pendant ce temps il vole nos richesses et prend des crédits au nom de la Côte d'ivoire pour développer le Burkina.

Actuellement BITUMAGE de la voie Banfora-Sindou en cours.

Info vérifiée et certifiée.

3.Posté par ouattara le 15/11/2013 02:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ouiiiiiiiii c'est ce qui se passe son émergence se trouve au burkina si on n'est malin c'est de le sur veillé car c'est un menteur suivons le de près han!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !