Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Situation sécuritaire: Un vrai danger guette le régime Ouattara

le Samedi 14 Septembre 2013 à 08:02 | Lu 1057 fois

Commando du nord, bandes armées qui sévissent dans le sud-ouest, attaques meurtrières contres des gendarmes et policiers au centre, incursions meurtrières à l’ouest, poussé de fièvre des ex-combattants laissés pour compte par l’Addr, circulation massive d’armes de guerre, militaires pro-Gbagbo en embuscade dans leur exil, situation sécuritaire générale morose à l’échelle du pays, le régime Alassane Ouattara semble aujourd’hui comme pris en tenaille d’une insécurité en passe de saper les fondements des institutions ivoiriennes.



Situation sécuritaire: Un vrai danger guette le régime Ouattara
Les derniers développements de l’actualité, notamment, les attaques dirigées contres les gendarmes et les policiers, dont certains ont perdu la vie et d’autres grièvement blessés ressemble, sont loin d’être de simples faits de grandes insécurité ordinaire.

Ces opérations menées par des hommes en treillis, visiblement rompus au maniement des armes de guerre, à s’y méprendre, s’inscrivent dans une réelle volonté de mettre à mal l’équilibre politique, social et économique du pays. La question de l’insécurité et de la grande criminalité en Côte d’Ivoire, qui connait depuis quelques mois une fulgurante recrudescence, n’échappe pas à l’opposition politique, qui l’a aussitôt récupérée. Elle en fait, maintenant, l’une de ses préoccupations majeures, mais aussi, une aubaine de critique contre le pouvoir Alassane Ouattara.

En tournée à Bongouanou, dans son fief, l’ancien Premier ministre (2000-2002) Affi N’Guessan Pascal, président du Front populaire ivoirien ( Fpi) s’en est pris, avec une rare virulence au régime en place, soulignant que « ceux qui nous gouvernent ne peuvent pas avoir l’âme en paix, ni aujourd’hui, ni demain ».

« Aujourd’hui, le constat est amer… Tout est sens dessus dessous… Il faut mettre fin à tout ça » s’est-il emporté. Affi N’Guessan dénonce le « désarmement » des policiers et gendarmes et attribue l’insécurité grandissante à cet état de fait. « Voyez-vous, dans quel état on a réduit la police et la gendarmerie, ceux qui incarnent la République. Comment peut-on désarmer la police et la gendarmerie, qui sont la défense, la fierté nationale. Nos policiers et gendarmes sont réduits à errer comme des âmes en peine, sans les moyens de leur autorité, de leur dignité. On ne peut pas humilier notre police, notre gendarmerie et penser que nous allons être heureux » a martelé l’ancien pensionnaire de la prison de Bouna.

Armand B. DEPEYLA
Soir Info


Samedi 14 Septembre 2013
Vu (s) 1057 fois



1.Posté par Sily Camara le 15/09/2013 13:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui sème le vent récolte la tempête. Celui qui aime cracher en l'air doit s'attendre à recevoir des gouttes de salive dans le visage. Deux idées similaires. Ouattara va maudire le jour où le démon lui a conseillé de tenter une aventure en Côte d'ivoire, un pays qui n'est pas le sien.

2.Posté par FRANCAIS REVOLTE le 15/09/2013 15:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
allassane dramane ouattara est tout sauf un president d'une republique.
C'est noviste en politique, un opportuniste
Il a decu!! et doit s'en aller

3.Posté par Hermann N''''da le 15/09/2013 21:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dramane lui-même avait juré de "mélanger le pays" et de le "rendre ingouvernable " . C'est ce qu'il est en train de réaliser.

Mais revenons-en à l'article du fervent militant de l'UDPCI que j'ai nommé Armand B.DEPEYLA.
À bien analyser ces écrits et en lisant attentivement entre les lignes, on se rend bien compte de la subtilité avec laquelle DEPEYLA rattache ce qu'il a qualifié de "vrai danger qui guette la CI" et les propos tenus par le Président AFFI lors de sa tournée politique.

La volonté d'associer l'image du président du FPI "au vrai danger qui guette la CI" et de livrer ainsi, à nouveau, le Premier Ministre AFFI, à son geôlier Dramane OUATTARA, même si elle n'est pas clairement exprimée par l'auteur de cet article, ne peut passer inaperçue pour tous les analystes avertis de la vie politique en CI.

Seulement, DEPEYLA devrait savoir, une fois pour toutes, que le President AFFI N'guessan ne retournera PLUS JAMAIS en prison jusqu'à la chute inévitable de Dramane . Et ça, Dramane lui-même le sait.

4.Posté par Hermann N''''''''''''''''da le 15/09/2013 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers amis de la RP, regardez cet élément. Il nous rappelle terriblement la prétendue massacre des femmes d'ABOBO. Ça se passe en Syrie et ça se passe de commentaires. REGARDEZ !

http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-12492.html

5.Posté par Hermann N''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''da le 15/09/2013 22:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lisons plutôt "le prétendu. Massacre"

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !