Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Situation politique, réconciliation: Le Fpi sur une pente dangereuse

le Jeudi 18 Juillet 2013 à 07:32 | Lu 930 fois

Le Front populaire ivoirien (Fpi), la formation politique fondée par l'ancien chef de l'Etat ivoirien, Laurent Gbagbo , en détention à la Haye, est déterminée à garder sa posture murale face au régime Ouattara.



Situation politique, réconciliation: Le Fpi sur une pente dangereuse
Après donc avoir décliné à travers un courrier en date du 24 juin 2013, l'invitation le premier ministre Daniel Kablan Duncan qui se proposait de relancer le dialogue, le 27 juin 2013, avec le parti à la rose, Miaka Oureto (Président par intérim du Fpi) et ses camarades, viennent d'opposer un refus catégorique et violent à la demande de repentance que leur avait suggéré le Président de la République, Alassane Ouattara au terme de sad'Etat à Korhogo dans la région du Poro, le 8 juillet 2013. ''Le Comité Central s’insurge par ailleurs contre les propos tenus par le Chef de l’Etat appelant le Front Populaire Ivoirien à se repentir de la crise post-électorale. Il rappelle à la communauté nationale et internationale que le FPI est un parti assurément responsable des actes qu’il pose; il les assume diligemment chaque fois que de besoin.

A contrario, c’est bel et bien Monsieur Ouattara qui, depuis son intrusion dans la politique en Côte d’ivoire fin 1989, y a introduit la violence sous toutes ses formes et le tribalisme nauséeux, sans jamais en assumer l’imputabilité, encore moins, demander pardon au digne peuple ivoirien extrêmement et continuellement meurtri'', telle a été la quintessence de la dclaration-réponse à la demande du Chef de l'Etat, produite par le comité central au terme de sa rencontre du 15 juillet 2013.

Dans ses différentes prises de position, le parti de Laurent Gbagbo, de façon constante, émet des préalables tant au niveau de sa participation au processus de réconciliation national qu'au niveau du dialogue direct avec le pouvoir en place. Il s'agit entre autres, de ''la libération immédiate et sans condition de Koua Justin, l’arrêt des persécutions, des arrestations, des enlèvements et de l’emprisonnement des personnalités de l’opposition ; la matérialisation de la mise en œuvre effective des points de convergence obtenus lors de la première partie des négociations, particulièrement le paiement effectif des arriérés de 2011 et 2012 du financement public des partis politiques dû au FPI et le dégel des avoirs ; et la désignation consensuelle d’un arbitre et d’un Comité de Suivi par les deux parties''.

Aujourd'hui, en adoptant une attitude hérétique, le Fpi, on peut le penser, se met sur une pente dangereuse voire une corde raide. Il se retrouve ainsi dans une mauvaise passe. Cela est d'autant vrai que le principal parti d'opposition donne la nette impression d'être contre la paix et la réconciliation nationale en Côte d'Ivoire. Au point qu'à terme, il pourrait se mettre à dos la communauté internationale. Même si ses révendications peuvent paraître quelquefois légitimes, le Fpi semble boucher toutes les voies pouvant conduire à des compromis qui permettraient au peuple ivoirien de sortir du stress politique.

En restant sourd aux appels du pouvoir en place, en radicalisant davantage ses positions, le parti de Miaka Oureto se pose en véritable obstacle de la paix, et en fossoyeur du processus de réconciliation. A force de tirer sur la corde, elle finit toujours par se casser, dit-on. Miaka et ses camarades semblent tirer un peu trop sur la corde. Cette situation pourrait leur être dommageable s'ils ne prennent garde.

En refusant continuellement et exagérement de saisir les mains qui leur sont tendues, les dirigeants du Fpi s'éloignent de plus en plus de la vie politique. Ils courent même le risque d'essuyer l'exaspération de leurs partisans. Par ailleurs, on se demande bien que va faire le Fpi au bout de son intransigeance, surtout que cet ancien parti au pouvoir affirme son attachement à l'accession au pouvoir par la voie démocratique.

Aujord'hui, bien d'analystes estiment que les partisans de Laurent Gbagbo ont intérêt à mettre de l'eau dans leur vin, et négocier calmement avec le gouvernement Ouattara. En sortant des propos guerriers, et en ne fermant pas la porte au dialogue, le Fpi pourrait donner une chance à la satisfaction de ses préalables ou exigences. Miaka Oureto et ses collaborateurs ont tout à gagner en empruntant cette voie, surtout quand on sait que la communauté internationale à travers différents rapports des organisations de défense des Droits de l'Homme, pointe un doigt accusateur sur le Fpi, en ce qui concerne les actions de déstabilisation de lan Côte d'Ivoire, notamment les attaques armées perpétrées ou en préparation à l'ouest de la Côte d'Ivoire.



BAMBA Idrissa
Soir Info

Jeudi 18 Juillet 2013
Vu (s) 930 fois



1.Posté par PONTCH le 18/07/2013 08:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BAMBA, à te lire, j'ai l'impression que pour toi la COTE D'IVOIRE est née le 11 avril 2011 avec Dramane au "pouvoir". Tu as la mémoire courte. Quand on cherche la paix pour son pays qu'on dit qu'on aime tant, on ne se fatigue pas de tendre la main. C'est comme ça le PRESIDENT GBAGBO a recherché la paix pour son pays pendant dix ans sans se lasser. Mais ,entre nous , avec quel FPI voulez discuter? AFFI, SIMONNE, SANGARE, pour ne citer que ceux là sont entre vos mains. Trouvez les en prison et la discussion commence. C'est très simple. Sache que c'est Dramane qui est sur une pente dangereuse parce que un homme dans l'eau n'a plus peur de se mouiller.

2.Posté par kone cote divoire* le 18/07/2013 11:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MERCI PONTCH......LAISSE CE BAMBA IL PENSE QUE LA COTE D'IVOIRE SE LIMITE SEULEMENT AU NORD...................CE BATARD DE JOURNA LEUX................

3.Posté par Romx le 18/07/2013 13:07 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bamba(Bunga)...tu n''est pas journaliste....ton truc est infantile et bancale...tu as une mentalité de crocodile....On ne peut te lire qu''en etant assis sur les toilettes....!

4.Posté par FELIX N''''GORAN le 18/07/2013 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
RETENEZ SIMPLEMENT QUE LA VERITE N'EST PAS DE CIRCONSTANCE. LA VERITE NE S’ACCOMMODE PAS AVEC LES ARRANGEMENTS POLITIQUES. LA VERITE EST LE CHEMEIN DU SAGE. IL EST SOUVENT DIFFICILE DE L'ADMETTRE MAIS EN L'ADMETTANT VOUS VOUS LIBEREZ. LE FPI EST DANS LE VRAI ET DANS LA RECHERCHE DE LA VERITE. MAIS TANT QUE VOUS VOUS TARDEREZ A JUGER LES EFFETS DE SES ACTES VOUS NE SAUREZ JAMAIS LES CAUSES DE CES ACTES. EN AFRIQUE DU SUD IL A FALLU 27 ANS POUR ADMETTRE UNE VERITE. NOUS ATTENDONS DE SAVOIR COMBIEN DE TEMPS METTRONS NOUS EN COTE D'IVOIRE. CERTAINS ME DIRONT JAMAIS. JE LEURS RAPPELLE SIMPLEMENT DE NE PAS DEFIER DIEU. LE TEMPS EST L'AUTRE NOM DE DIEU.A BON ENTENDEUR SALUT.

5.Posté par agnini le 18/07/2013 17:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher bamba ma Cote d'ivoire ne vien pas de naitre .Nous sommes tous ivoiriens et donc savons ce qui s'est passé depuis 1960 àce jour .Mème le créateur du rdr n'aurait pas sorti les canards que je viens de lire .La position de ma direction du FPI est la notre .Vous ne pouvez pas falsifier l'histoire de la Cote d'Ivoire en si peu de temps meme si vous etes habitué à faire le contraire de ce que vous dites .Comment vous qui depuis 2002 avez tué et continuez de tuer ,pouvez nous demandez de demander pardon .Quel culot !

6.Posté par Angoua d''''Abolikro le 18/07/2013 23:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment être aussi insensé pour ne pas voir plus loin que le bout de son propre nez!Ce journaliste là quel jour est-il né pour ne rien savoir de l''''histoire de la Côte d''''Ivoire. La liberaton n''''est plus loin...

7.Posté par WALACE le 19/07/2013 15:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
HAAAAAAAAAAA BON KONE COTE DIVOIRE
Tu vois que vous commencez à comprendre que la côte d'ivoire ne se limite pas à une seule région, tu crois que si les bétés avaient compris cela un peu tôt il aurait tous ces morts d'innocents ivoiriens à cause d'une seule défaite électorale

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !