Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Sit-in le 04 octobre à la cathédrale : La JFPI « Nos conditions pour renoncer ».

le Lundi 1 Octobre 2012 à 08:42 | Lu 777 fois



Sit-in le 04 octobre à la cathédrale : La JFPI « Nos conditions pour renoncer ».
Publié le lundi 1 octobre 2012 | L'Inter - La jeunesse du Front populaire ivoirien (FPI) tient, contre vents et marées, à faire le sit-in qu’elle a annoncé pour le jeudi 04 octobre prochain, à la

Cathédrale Saint-Paul d’Abidjan Plateau. Koua Justin, le secrétaire national par intérim de cette jeunesse de l’ancien parti au pouvoir l’a réaffirmé le samedi 29 septembre dernier, au cours d’une conférence de presse animée au QG de campagne de l’ex-président ivoirien, devenu le siège du FPI. Dans une salle bondée de militants, M. Koua s’est voulu ferme en ces termes. « Quoi qu’il arrive, nous tiendrons notre sit-in », a-t-il martelé. Seule condition pour ne pas que ce sit-in se tienne, souligne-t-il, c’est que le ministre de l’intérieur Hamed Bakayoko, que son équipe et lui prévoient de rencontrer, accède à leurs exigences.

« Si le ministre nous donne le droit à la vie, s’il prend notre main pour visiter les camps de concentration, la BAE à Yopougon, la DST, l’EGES à Marcory, la MACA, s’il libère tous nos camarades qui sont dans les prisons à Korhogo, Boundiali, Katiola, Bouna, permette le retour d’exil de nos camarades, nous n’aurons aucune raison d’organiser ce sit-in », a expliqué le patron de la JFPI, pour qui cette manifestation vise à réclamer des autorités ivoiriennes, le droit à la vie et à la sécurité.

« Ce sont nous les pro-Gbagbo à qui on sert la mort, la torture, la souffrance au quotidien qui allons-nous retrouver devant la maison de Dieu pour l’implorer, afin qu’il touche le cœur de ceux qu’il a mis là momentanément pour que les pro-Gbagbo que nous sommes ayons droit à la vie ». Pour Koua Justin, il n’est pas question que dans une même Côte d’Ivoire, les partisans du président Ouattara aient droit à la vie et qu’il n’en soit pas de même pour ceux proches de l’ancien président Laurent Gbagbo. « Je ne peux pas rester silencieux face à toutes ses souffrances. Si c’est pour cela qu’on me traite de va t-en guerre, alors j’assume.

Si pour cela, la JFPI doit aller en prison, nous y irons avec le sourire, et tant que je serai à la tête de la Jfpi, avec cette équipe dynamique, jamais nous ne plierons, et nous irons jusqu’au bout ». Il a insisté auprès des jeunes à venir à ce sit-in avec un esprit pacifique, les mains levées « pour montrer au monde entier que ce que nous savons faire, c’est la résistance aux mains nues. Nous devons montrer au monde entier que notre leader Laurent Gbagbo ne nous a pas appris la guerre ».

Koua Justin dit ne pas comprendre « qu’on tue des gens, et on les appelle en même temps à la réconciliation. On ne peut pas nous tuer, nous emprisonner, nous torturer et nous inviter à la réconciliation. Nous ne mourons plus », a-t-il lâché. Un bout de phrase repris en chœur, en signe de détermination, par l’ensemble de la salle. Il faut souligner que la JFPI a bénéficié du soutien des Parlements et Agoras, anciens espaces d’expression libre sous l’ancien régime, et du COJEP de Blé Goudé pour cette conférence de presse. Ils ont dit leur volonté de se joindre à Koua Justin et son équipe pour le sit-in du 04 octobre prochain.

Hamadou ZIAO


Lundi 1 Octobre 2012
Vu (s) 777 fois



1.Posté par poh le 01/10/2012 09:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jeune frère JUSTIN nous tes mamans de la CI et du monde entier nous implorons le Dieu Tout Puissant pour que votre lutte aboutisse. Que l'Esprit de Dieu touche le coeur de ceux qui gouvernent la CI momentanement pour que tous les Ivoiriens aient le droit à la vie et non pas seulement leurs partisans. Qu'ils sachent qu'avant qu'ils n'accèdent au Palais dans le sang, il y avait plusieurs partis politiques donc des partisans de part d'autre, pourquoi vouloir coute que coute asceptiser un camp au profit d'un autre. Notre Eternel des Armées veillera sur vous.
QUE DIEU VOUS PROTEGE CAR VOTRE LUTTE EST NOBLE. NOUS VOULONS VIVRE VIVRE VIVRE VIVRE ET VIVRE CAR LA CI NOUS APPARTIENT AUSSI ET PLUS.

2.Posté par habituée le 01/10/2012 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi montrer à ce bakayoko qu'il a un pouvoir sur vous ? Vous ne faites que de renforcer sa méchanceté. La vie nous est donnée et nous devons la protéger envers et contre tous.
Il y a des morts qui ne fait pas de nous des héros mais des faux martyrs. Que Dieu vous inspire dans la lutte.
Si vous êtes des millions pas plus d'un coup de feu ne pourra être tiré. Votre force vient de l'intérieur. Elle appartient aux courageux. Mais soyez intelligents.

3.Posté par Djidjessou le 01/10/2012 15:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
b[le Renard passe passe, chacun à son tour! A méditer pour les pro- Watra. Vous savez qu'on est à l'ère des "pros". On ne sait pas quand, mais ça va arriver. Ce qu'un homme aura semer, il le récoltera dit les écritures. Ce vous semez aujourd'hui avec vos milice de soudards appelé FRCI, vous le récolterez quelque soit le temps que cela prendra.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !