Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Simone Gbagbo une nouvelle fois appelée à la CPI : ce qu’il faut savoir

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Jeudi 28 Mai 2015 à 08:04 | Lu 1459 fois

Après plus de 3 ans de procédure, la CPI clarifie encore les choses et demande une nouvelle fois le transfert de Simone Gbagbo à La Haye.



En effet, dans une décision rendue le mercredi 27 mai 2015, la chambre d’appel a rejeté l’appel de la Côte d’Ivoire qui soulevait une exception d’irrecevabilité.

•Pour faire simple

En bref : la Côte d’Ivoire souhaitait éviter le transfert de Simone Gbagbo en montrant que l’État ivoirien était déjà en train de s’occuper de la même affaire, mais les juges de la chambre d’appel sont restés d’accord avec les juges de la chambre préliminaire. Pour eux, l’État ivoirien n’a pas engagé de procédure sérieuse concernant les crimes contre l’humanité qu’aurait commis l’ancienne première dame.

•Un ultime recours encore possible

La Côte d’Ivoire peut-elle encore contester contre le transfert de Simone Gbagbo ? La réponse est oui. Si l’article 19 du Statut de Rome, qui gère le fonctionnement de la CPI, indique que la « recevabilité d’une affaire ou la compétence de la Cour ne peut être contestée qu’une fois », il précise toutefois que, « dans des circonstances exceptionnelles, la Cour peut autoriser qu’une exception soit soulevée plus d’une fois ».

•La réaction du bureau de la procureure

Joint par téléphone, Pascal Turlan, du bureau de la procureure, Fatou Bensouda, a fait part de sa réaction. Le bureau de la procureure souhaite que Simone Gbagbo soit jugée pour crimes contre l’humanité à la CPI. Il attend également de la Côte d’Ivoire qu’elle remette Simone Gbagbo à la CPI – le seul point noir de la coopération entre l’État ivoirien et la juridiction internationale jusqu’à présent.

•La réaction de la représentante des victimes

Contactée également par téléphone, Paolina Massidda, représentante des victimes dans l’affaire Simone Gbagbo devant la CPI, semblait en accord avec la décision prise par la chambre d’appel. « Nous sommes satisfaits », a-t-elle dit, parlant au nom de son équipe. Pour les victimes qu’elle représente, les assises d’Abidjan n’ont pas concerné les crimes contre l’humanité, elles souhaitent donc que Simone Gbagbo soit transférée à La Haye.

Les avocats de la Côte d’Ivoire, absents lors de l’audience publique, n’ont pas, pour le moment, fait suite à notre demande de contact. Sylvia Geraghty, avocate de Simone Gbagbo, n’a elle pas souhaité réagir sans avoir lu la décision de la chambre d’appel.

Par Maxence Peniguet et Clara Sanchiz

Source: Ivoire Justice

Afrik53.com : Infos 7J/7
Jeudi 28 Mai 2015
Vu (s) 1459 fois



1.Posté par TRIBUNE ANONYME le 28/05/2015 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
benssouda avait déclaré en avril 2015 qu'à partir de la mi-mai les enquetes se tourneraient vers ouattara et ses rebels qui ont décimé le ties de la population ivoirienne. La cpi est une cour des vainqueurs

2.Posté par TRIBUNE ANONYME le 28/05/2015 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
benssouda avait déclaré en avril 2015 qu'à partir de la mi-mai les enquetes se tourneraient vers ouattara et ses rebels qui ont décimé le ties de la population ivoirienne. La cpi est une cour des vainqueurs

3.Posté par AFRIQUE le 28/05/2015 23:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL FAUT QU ILS SOIENT TROIS

COMME MOI CHEZ MOI NOUS TROIS LE CHIFFRES TROIS

VOUS N AVIEZ RIEN COMPRIS DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE . AFRICAINS OUVRE LES YEUX

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 07:43 Hommage à une Femme Digne d’Afrique

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !