Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Séisme politique/Miaka Ouretto: « Le Président Gbagbo n’a mandaté personne pour être son porte-parole ».«

le Jeudi 16 Février 2012 à 10:38 | Lu 923 fois



Séisme politique/Miaka Ouretto: « Le Président Gbagbo n’a mandaté personne pour être son porte-parole ».«
Le 16 février 2012 par IVOIREBUSINESS – C’est un véritable tremblement de terre qui vient de secouer la grande famille FPI-LMP pro-Gbagbo, avec l’annonce par Miaka Ouretto, président par intérim

du parti, que le Président Laurent Gbagbo n’a jamais mandaté personne pour parler en son nom. Autrement dit, Koné Katinan Justin, n’est pas le Porte-parole de Laurent Gbagbo.

Et ses correspondants en Europe, Bernard Houdin secondé par Claude Koudou, n’ont également reçu mandat de personne. C’est un véritable pavé dans la mare qu’a jeté Miaka Ouretto en recevant le 14 février dernier, un groupe de militantes ivoiriennes dénommées « Les Femmes patriotes », au domicile d’un de ses proches, dans la banlieue parisienne. L’information qui fait l’effet d’un séisme est reprise en boucle par le site ladepechedabidjan.info et par le quotidien ivoirien l’Intelligent d’Abidjan, d’aujourd’hui.


Selon le site ladepechedabidjan.info, c’est en répondant à la préoccupation de l'une de ses hôtes concernant le porte-parolat du FPI, dont le titulaire est le ministre Koné Katinan assisté pour l’Europe de Bernard Houdin et Claude Koudou, que Miaka Ouretto jeta son pavé en révélant que "Gbagbo n'a nommé personne comme porte-parole". Venant d’une personnalité de premier plan comme Miaka Ouretto, que Laurent Gbagbo a reçu en audience pendant près de trois heures, l’information est à prendre très au sérieux. Ce sont les ordres du Chef, qui il faut le dire, continue de diriger de mains de fer le FPI depuis La Haye.

La question qui brûle les lèvres est comment Koné Katinan s’est-il donc retrouvé Porte-parole de Laurent Gbagbo ? Mission qu’il acquittait, il faut le dire, avec beaucoup de conscience et d’honnêteté. Loin de nous, l’idée de jeter aux gémonies un grand commis de l’Etat, qui a toujours servi le Président Gbagbo avec dévotion.

Assistons-nous à un règlement de comptes au sein du FPI, qu’on dit avec insistance divisé ? Où est-ce juste un recadrage au sein de la grande famille FPI-LMP proGbagbo, où les centres de décisions, de Paris à Abidjan, en passant par Accra, étaient devenus multiples et diffus, faisant planer un grave risque de division du FPI et de désacralisation de la parole présidentielle.

Selon Miaka Ouretto devant « Les femmes patriotes », Laurent Gbagbo après son kidnapping et sa déportation à Korhogo, avait du mal à accepter les déclarations de ses filles dans la presse. Ce dernier, comme on le sait, n’a jamis voulu mêler ses enfants à la politique.

Ainsi, suite à la visite de son avocate Me Lucie Bourthoumieux à Korhogo, Laurent Gbagbo aurait demandé à son ministre Katinan, d'encadrer sa fille Marie Antoinette Singleton qui on se souvient, s'est engagée corps et âme dans la défense des intérêts de ses parents pour la manifestation de la vérité dans la crise ivoirienne. Mais pour en arriver là, Me Bourthoumieux a fait part au Président Gbagbo de la volonté du ministre Katinan, de le servir à un niveau plus officiel, du fait qu'il se battait de son mieux depuis Accra et l'absence de mandat officiel était un frain à ses actions dans certains milieux officiels.

D’où la reponse du Président de lui confier uniquement l’encadrement du contenu politique de ses filles, dont en premier celui de Marie-Antoinette Singleton. La demande présidentielle a certainement été mal interprétée par Katinan ou mal transmise par Me Bourthoumieux à ce dernier.

Toujours est-il que Miaka a annoncé à ses hôtes, la tenue jeudi d’une réunion avec toutes les associations proches du FPI et toutes les organisations de résistance en France, pour « mettre les points sur les i ».
Nous y reviendrons.

Christian Vabé

Jeudi 16 Février 2012
Vu (s) 923 fois



1.Posté par olivier le 16/02/2012 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce Miaka m'a toujours impressionné par son manque de tact!
Au lendemain de la prise en otage du Président GBAGBO, c'est lui qui était prêt à entrer dans un gouvernement d'assassins. N'eu été la vigilance des militants et la mise au point du Président, il serait aujourd'hui au gouvernement. C'est lui qui veut aujourd'hui donner des leçons? Katina est resté digne et intègre. De plus, même si ce qu'il dit est vrai (ce dont je doute fortement car rencontrer GBAGBO ne veut pas dire que tout ce qu'il dit vient du Président), pensez-vous qu'aujourd'hui où les ivoiriens sont sans cesse massacrés, c'est vraiment une priorité de savoir qui parle au nom de qui? De plus, ce n'est pas à un tel endroit qu'il faut faire étalage de divisions et de mésententes!
Même si une personne n'a pas été désignée pour une tâche mais qu'elle l'accomplie bien, la sagesse et l'intelligence commandent qu'on la laisse poursuivre sa mission. Pure question de bon sens!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !