Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Secret du huis clos du mercredi: La proposition de Ouattara qu'Ahoussou a refusée

le Jeudi 22 Novembre 2012 à 04:32 | Lu 2581 fois

Les choses ont évolué à la dernière minute. Jusqu'à mardi soir, Jeannot Kouadio Ahoussou était sûr d'être reconduit à son poste de Premier ministre.



Secret du huis clos du mercredi: La proposition de Ouattara qu'Ahoussou a refusée
En tout cas, c'est ce qui avait été arrêté, lundi 19 novembre 2012, par Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié au cours de leur raout d'une demie heure. Mais les promesses du chef de l'Etat ont évolué après sa rencontre avec le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci). De sorte que quand le numéro 1 ivoirien a reçu le chef du gouvernement sortant, en début de soirée du mardi 20 novembre 2012 (de 18 h 30 à 19 h 25), il lui a dit qu'il ne voulait plus le reconduire à son poste de Premier ministre. Le locataire du Palais présidentiel a proposé au député de Didiévi d'être le président du directoire du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp, l'alliance au pouvoir). Jeannot Ahoussou Kouadio a refusé cette proposition d'Alassane Ouattara. Comme celle relative à des avantages que le patron de l'Exécutif ivoirien était prêt à lui concéder.

Au cours de l'audience, le président de la République aurait dit au Premier ministre sortant qu'il est agacé que certaines personnes disent qu'il faut forcément un chef du gouvernement d’ethnie baoulé. Il a, en outre, trouvé anormal que l'avocat de Bédié se soit fait entourer de nombreux baoulé... Pour tout dire, la rencontre entre les deux hommes n'aura pas été des plus conviviales. C'est ce qui expliquerait que le cadre du Pdci soit revenu, à l'issue d'une rencontre avec des députés du Rassemblement des républicains (Rdr) la même nuit, sur son origine ethnique.

« Vous savez, je l'ai dit la semaine dernière que ce qui importe, c'est la cohésion des Ivoiriens. Il ne s'agit pas d'être Premier ministre pour être Premier ministre d'un pays déchiré. Il ne s'agit pas d'être président de la République pour être président de la République d'un pays déchiré. Il faut pouvoir réunir les Ivoiriens. Je pense que c'est ce qui est important. Comment les Ivoiriens peuvent avoir leur cohésion et vivre ensemble. Je crois que le président de la République est celui qui a fait du concept du « Vivre ensemble », son programme de gouvernement. Alors moi, je dis ma personne, j'appartiens, excusez-moi de vous le dire, à un groupe baoulé. Et pour nous, le sacrifice d'un individu pour sauver une communauté, cela ne pose pas de problème. Si tel est que je dois être l'élément à sacrifier pour que les Ivoiriens retrouvent leur cohésion, je suis prêt.

Je l'ai dit samedi dernier : si je suis maintenu, tant mieux pour moi. Si je ne le suis pas, tant pis », a fait savoir Jeannot Ahoussou Kouadio quand les journalistes lui ont demandé s'il était maintenu ou pas à la tête du gouvernement. « J'ai envoyé déjà ma robe d'avocat au pressing. Et à partir de la semaine prochaine peut-être, si je ne suis pas reconduit, je repars au palais (de justice) pour faire mon métier. J'ai un métier. J'ai été ministre de l'Industrie. Quand je suis sorti du gouvernement en tant que ministre de l'Industrie, j'ai repris ma robe et je suis allé à l'audience. Donc là, si je sors comme Premier ministre, je reprends ma robe. J'irai au Palais de justice et au Palais de l'Assemblée nationale parce que je suis député de Didiévi », a-t-il ajouté comme pour dire qu'il ne faisait pas de fixation sur son poste de Premier ministre.

Par ailleurs, Me Jeannot Ahoussou Kouadio a fait ses adieux à ses collaborateurs, à la salle du Conseil de gouvernement à la Primature dans l'après-midi du mercredi 21 novembre 2012. C'était bien avant que le décret de nomination de Daniel Kablan Duncan comme nouveau chef de gouvernement ne soit lu par le Secrétaire général de la présidence de la République, Amadou Gon Coulibaly .

La cérémonie a duré une vingtaine de minutes où émotions et tristesses étaient au rendez-vous. Des collaborateurs du Premier ministre sorti n'ont pu retenir leurs larmes. A l'occasion, M. Jeannot Ahoussou a fait son bilan depuis sa nomination le 13 mars 2012. Il a rappelé le forum social qu'il a initié. Tout comme le dialogue politique avec l'opposition. L'ex-Premier ministre est revenu sur la constitution du groupe consultatif pour la mobilisation de 11087,3 milliards de F cfa dans le cadre du Plan national de développement (Pnd). Il n'a pas omis le budget de 2013 qui a été majoré sous sa Primature.

SYLLA Arouna
Soir Info

Jeudi 22 Novembre 2012
Vu (s) 2581 fois



1.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 22/11/2012 08:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que sieur AHOUSSOU aille se foutre ailleurs. Ils paieront tous un à un. Regardez un peu la merde du parti parisien, allié du Rien De Réligieux ( RDR). Qui peut expliquer cela ? C'est cela qu'on appelle les voies de l'Eternel sont insondables. Oui, ce AHOUSSOU qui a refusé de formaliser le recours de Bédié après le premier tour, suite aux fraudes massives orchestrées par OUATTARAOGO à Bouaké, et qui avait demandé à Bédié de dire plutôt que c'est GBAGBO qui venait en 3ème position à Bouaké qui lui avait "volé" ses voix, là ou OUATTARAOGO "pulvérisait" Bédié dans son propre fief au moyen d'une fraude grotesque. N'est-ce pas ce même AHOUSSOU qui s'était envolé chez le vieux Grogy Wade pour "classer" les billest de CFA d'un montant de 6 milliards, provenant du casse de la BCEAO de Bouaké, et destiné à Bédié pour se rallier au mossi ? Oui, regardons les choses aller à leur terme. Lorsqu'on leur parle de Dieu, ils disent : vous êtes des illuminés. Mais, expliquez-nous un peu pourquoi l'UMP, le grand parti du non moins grand SARKOZY qui nie l'existence de fraudes massives à l'issue d'une élection. Qui nie la non remise en cause des résultats proclamés par un Conseil Constitutionnel. Expliquez-nous un peu pourquoi ce parti dont les hauts dirigeants ont estimé qu'au lieu des voies de droit, il faut des bombardements pour régler un contentieux électoral, soit dans une telle situation qui étonne le monde entier, si ce n'est pas l'oeuvre de l'Eternel qui veut les confondre, moins de 2 ans après leur forfaiture en C.I. AHOUSSOU Kouadio, ce n'est rien ça. Tous les Bédié, les TOIKEUSSE, les ANAKY, en tout cas celui qui se sera mêlé à cette iniquité contre le peuple de Dieu qu'est la C.I, paiera cash avant sa comparution devant le tribunal de Christ. Relativement aux élections présidentielles américaines, certains ont cru railler : " Le Dieu de GBAGBO n'a pas sanctionné OBAMA..". Mais, c'est parce que de telles personnes ignorent tout de l'élection américaine. OBAMA a gagné sur le fil. Si le système électoral était expurgé des grands électeurs et fonctionnait comme les nôtre, ROMNEY était le vainqueur de cette élection. En tout état de cause, OBAMA dirigera avec " un grand gendarme" à côté de lui : LE SENAT AMERICAIN. Les Hilary, instrument du diable à la maison blanche, vont faire place nette.Tout cela démontre à suffisance que dans cette affaire ivoirienne, que ça soit au plan national ou international, tous ceux qui auront apporté la plus petite contribution au triomphe de l'iniquité, recevront leur part, toute leur part. AHOUSSOU qui croyait si bien faire en aidant son compatriote burkinabè OUATTARAOGO est humilié. Après seulement quelques mois de primature. Tout le monde observe qu'il est proprement humilié. Lui qui vociférait depuis le GOLF. Il y a le vrai Dieu. Ceux qui refusent de la connaître le connaîtront obligatoirement. AHOUSSOU, maintenant ce sont les robes d'audience qui t'intéressent. Tu ne vas plus savourer le pouvoir pour lequel tu as contriburé au mensonge, à l'assassinat de nombreux ivoiriens. Tout ça pour ça ?

2.Posté par Fatim le 22/11/2012 14:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eh merci mon frere TcheDjoukou, ce que tu dis est vrai. Je me demande comment le sieur Ahoussou va regarder sa propre famille en face. Telment l humiliation est a son comble.
Oui, c est comme ca Dieu agit, quand il veut frapper, il le fait sans demi mesure.
Voila, vos mensoges, votre sociellerie et que sais je encore contre le president GBAGBO vous rattraperont tous. Vous allez payer cela one by one. Ce n est pas fini, il y a aura beaucoup de surprises encore....pour vous surtout .....les traitres....
Que Dieu garde les vrais ivoiriens.

Je te fais un gros coucou Tchedjoukou on est ensemble frere.

3.Posté par doriane le 22/11/2012 17:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Tchèdjougou et Fatim. Soyez bénis!
Des querelles de mouches, nous on n'en a rien à cirer!
Bonne soirée à vous deux vaillants guerrier et guerrière.
Coucoi Hremann, comment vas-tu mon frère?
Signé: doriane , la vraie

4.Posté par RODNEY le 23/11/2012 04:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Réjouis-toi mon frère! Tu as quitté la bande illegalement venue a la tete du pays. Réjouis-toi!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !