Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Se disant abandonnés dans la forêt de Niégré-Baléko: Gendarmes, Frci… grognent

le Lundi 10 Juin 2013 à 07:19 | Lu 870 fois



Se disant abandonnés dans la forêt de Niégré-Baléko: Gendarmes, Frci… grognent
« Nous sommes abandonnés par nos supérieurs. Nous sommes ici dans la forêt de Niégré pour le déguerpissement, mais nous n’avons rien à manger parce que nos supérieurs ne donnent pas nos primes de mission. » Ce sont des gendarmes, des Frci et des agents des Eaux et Forêts qui expriment ainsi leur désarroi depuis la forêt de Niègré-Baléko, dans le département de Sassandra. Non contents du traitement qui leur est fait, ils nous ont joints hier au téléphone pour se confier.

« Chaque élément a droit à 25.000 francs par jour. Malheureusement, depuis le 29 mai que nous sommes arrivés dans cette forêt, nous ne percevons rien. Nous n’avons pas de moyens pour manger et ne voyons pas nos supérieurs », ajoutent les différents soldats qui disent être livrés à eux-mêmes dans cette forêt. « Comme nous ne savons pas comment nous nourrir, alors les Frci qui sont avec nous s’adonnent à des mauvaises pratiques pour tenir le coup. Ils soutirent de l’argent aux gens, tuent leurs bêtes et commettent toute sorte d’abus », racontent certains éléments. Ils accusent leurs supérieurs d’avoir gardé par devers eux les primes qui leur étaient destinées.

Au dire des soldats avec lesquels nous avons longuement échangé hier, ce sont 500 éléments qui sont engagés dans la forêt de Niégré-Baléko. Ces éléments ont été pris à Daoukro, Dimbokro, Guéyo et dans d’autres régions du pays. « La mission qui a débuté le 29 mai prendra fin le 19 juin prochain. Mais à cette allure, nous ne sommes pas sûrs de réussir notre mission, car nous sommes affamés », dénoncent nos interlocuteurs.


Benjamin Koré
notrevoie

Lundi 10 Juin 2013
Vu (s) 870 fois



1.Posté par Ousman le 10/06/2013 20:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La bonne gouvernance en marche

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !