Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Scandale ivoirien ! Alassane Dramane Ouattara et les diamants du nord.

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Media Libre pour tous le Lundi 3 Janvier 2011 à 13:12 | Lu 842 fois

Commerce de diamants de guerre en Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara et ses rebelles épinglés par les Institutions internationales...



La crise que vit la Côte d’Ivoire est également un moyen pour Alassane Dramane Ouattara et ses poulains, les rebelles qui occupent la moitié nord du pays de s’enrichir illicitement.

Leur créneau, la vente de diamant brut. Ils ont été épinglés par le Processus de Kimberley présidé par l’Israélien Boaz Hirsch. «Les seuls diamants considérés aujourd’hui comme des “diamants de guerre” viennent de Côte d’Ivoire», indique ce dernier, selon une dépêche de l’AFP.

Ce trafic est si intense que la Côte d’Ivoire est considérée aujourd’hui comme le principal exportateur de diamant de guerre du monde. Même si le président du Processus de Kimberley a affirmé qu’il tient à s’assurer que ce trafic ne sert pas à financer l’un des deux camps en conflit dans la crise post-électoral, il n’en demeure pas moins que ceux-là même qui sont visés sont les rebelles d’Alassane Ouattara.

Selon cette même dépêche, «des diamants, représentant des dizaines voire des centaines de millions de dollars, ont été clandestinement exportés du pays par le biais de faux certificats d’origine. Les Nations unies ont imposé en 2005 un embargo sur leur exportation de la Côte d’Ivoire pour éviter à l’époque qu’elle ne finance l’ex-rébellion qui contrôlait le nord du pays après un coup d’Etat manqué en 2002 contre le président Laurent Gbagbo».

Un autre article paru sur le site de Radio France international en novembre 2005 indiquait que «le trafic des diamants constitue même le nerf de la guerre de l’ancienne rébellion des Forces nouvelles». Il cite un rapport de Global Witness qui parle de 300.000 carats extraits chaque année au nord-ouest du pays et qui sont mis sur le marché international via notamment, le Mali et la Guinée. Réunis le 15 novembre 2005, à Moscou, les 69 signataires de l’époque de l’Accord de Kimberley avaient estimé disposer de suffisamment de preuves pour dénoncer l’extraction illégale de diamants dans la zone contrôlée par l’ex-rébellion ivoirienne.

Comme on peut le voir, les vrais exportateurs de diamants de guerre de Côte d’Ivoire sont les rebelles d’Alassane Ouattara et de Guillaume Soro. En plus d’endeuiller les Ivoiriens, le leader du RDR s’est donné pour mission de dilapider les ressources du sous-sol ivoirien. C’est ça le vrai visage de celui qui veut coûte que coûte gouverner la Côte d’Ivoire avec l'aide de la France.

Source : Ivorian.Net

Afrik53 - Media Libre pour tous
Lundi 3 Janvier 2011
Vu (s) 842 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !