Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Roulé dans la farine par Ouattara et le RDR - Le Pdci pleure et appelle Gbagbo au secours

le Lundi 11 Mars 2013 à 05:40 | Lu 1617 fois



Roulé dans la farine par Ouattara et le RDR - Le Pdci pleure et appelle Gbagbo au secours
Comme il fallait s’y attendre, après s’être servi du Pdci dans le cadre du RHDP pour prendre la tête du pays, le Rdr a décidé de se séparer du vieux parti pour faire cavalier seul aux élections locales. Une situation que des cadres du Pdci qualifient de trahison. Le PDCI doit s’en prendre à lui-même.

Notre analyse.

«Ouattara doit corriger beaucoup de choses. Ils (Ouattara et ses hommes) copient ce qu’ils reprochaient aux autres hier. Le Rhdp doit faire son autocritique. L’émergence économique ne veut pas dire forcément réconciliation». Voilà quelques critiques acerbes faites par Mme Dao Gabala, présidente de la Coalition des femmes leaders de Côte d’Ivoire, contre la gestion des affaires de l’Etat par Ouattara et la coalition Rhdp, dans une interview accordée au quotidien Le Nouveau Réveil daté du jeudi 7 mars dernier. Membre du Pdci-Rda, Mme Dao Gabala était l’un des grands soutiens de la rébellion armée qui a conduit Ouattara au pouvoir d’Etat. Aujourd’hui elle est très amère vis-à-vis de la coalition Rhdp.

Le ministre Dagobert Banzio, membre de la direction du PDCI est dans le même état d’esprit que dame Gabala. Il estime que depuis longtemps le Rdr viole les accords conclus avec le Pdci dans le cadre du Rhdp.

Ces deux cadres du vieux parti disent tout haut ce que la quasi-totalité des cadres du parti dirigé par Bédié disent tout bas. On se souvient que la semaine dernière, un autre cadre du Pdci, un élu de surcroît, ayant gardé l’anonymat, indiquait que celui qui «pouvait sauver la Côte d’Ivoire face à la gestion chaotique des affaires de l’Etat par Ouattara se trouve malheureusement à la CPI». Il s’indignait du bradage de la nationalité ivoirienne par Ouattara.

Le Pdci savait à qui il avait affaire

Dans tous les milieux, les cadres du Pdci regrettent de s’être faits embarquer par Ouattara sans qu’ils aient pris le temps de voir où il les conduisait. Conséquence, ils ont le sentiment d’avoir été trahis.

Tout est parti du partage des sièges pour les élections locales : les régionales et les municipales. Notamment, les régionales. Suite à la rencontre entre Ouattara et Bédié, le 11 février dernier, sur 31 sièges, 15 sont affectés au Pdci pour en être les têtes de liste, 15 au Rdr, étant donné que Gnamien Konan se présente sous l’étiquette du Rdr, et 1 au MFA. Ce n’est pas du goût du Pdci qui estime qu’il y a des régions qui lui sont naturellement favorables. Dans ces régions, le parti de Bédié réclame les têtes de liste. Au nombre des ces régions, le Pdci inscrit le grand ouest. Ce que conteste le Rdr : «Le Pdci ne représente plus rien dans ce pays», rétorque Amadou Soumahoro, le secrétaire général intérimaire du parti de Ouattara.

Le moins qu’on puisse dire à la veille de ce divorce imminent entre le Pdci et le Rdr, c’est que Bédié et son parti ne doivent s’en prendre qu’à eux-mêmes. Car ils savaient très bien à qui ils avaient affaire. Ouattara n’est pas un homme nouveau pour eux. Ils ont suivi la façon catastrophique dont ce technocrate venu fraichement de la BCEAO a géré les affaires de l’Etat entre 1990 et 1993. Ouattara était alors le Premier ministre d’un Houphouët très diminué par la maladie et le poids de l’âge. L’Assemblée�??nationale d’alors qui était dirigée par un certain Henri konan Bédié avait d’ailleurs dénoncé la politique de bradage de l’économie nationale par Ouattara.

Le Pdci se souvient également qu’à la mort du président Houphouët, Ouattara avait tenté de contourner la constitution pour accaparer le pouvoir au détriment de Bédié qui en était l’héritier constitutionnel. Ceci avait conduit à la guerre de succession à la suite de quoi, Bédié avait délivré un mandat d’arrêt international contre Ouattara. Malgré tous ces faits qui sont encore très frais dans la mémoire des Ivoiriens, Bédié et le Pdci ont choisi de s’allier à leur ennemi d’hier, Alassane Ouattara rien que pour faire du mal à Gbagbo. Aujourd’hui, le Pdci crie à la trahison et a les yeux tournés vers Gbagbo. Par la faute du Pdci qui, par haine pour Gbagbo a soutenu Ouattara, les richesses du pays échappe aujourd’hui à l’ensemble des ivoiriens.



Boga Sivori

bogasivo@yahoo.fr

Lundi 11 Mars 2013
Vu (s) 1617 fois



1.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 11/03/2013 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tant que sieur Bédié est vivant, Dramane OUATTARA a libre voie pour liquider la C.I avec sa complicité.

Cependant, nous demeurons confiants car la nouvelle génération au PDCI est unanime pour reconnaître en Bédié, un égoiste, quelqu'un qui ne pense qu'à sa seule famille, quelqu'un qui ne songe même pas à une Côte d'Ivoire après lui.

Aujourd'hui, la jeune génération au PDCI que nous côtoyons chaque jour, a mal à la Côte d'Ivoire livrée par Bédié, à un petit burkinabè.

Mais une chose est certaine : c'est ainsi que s'écrit l'histoire d'une nation qui veut s'affranchir du joug de l'étranger.

Bédié, lui, s'en fout. Mais la majorité écrasante au PDCI n'est pas partie prenente à la vente aux enchères de la C.I que Bédié organise pour un petit burkinabè.

Nous sommes convaincus que le PDCI et le FPI, composés essentiellement des ivoiriens du Nord de la C.I, du Centre, de l'Ouest, et de l'Est, se mettront inévitablement ensemble pour sauver la mère patrie.

Ca donnera ce que ça donner comme dégâts, mais on devra y parvenir....

2.Posté par Hermann N'da le 11/03/2013 11:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salut à toi Colonel TCHEDJOUGOU

LA TROISIÈME ET ULTIME ALLIANCE SIGNIFICATIVE (LE PDCI ET LE FPI)

Ta conclusion est une prophétie.

Lors d'un petit débat entre amis, en rapport avec l'actualité politique de notre pays, je disais à un ami que la TROISIÈME ALLIANCE allait avoir lieu et qu'elle serait la dernière grande alliance qui sauvera durablement la CI, après l'échec des deux premières.

Quand mon interlocuteur avait du mal à saisir le fond de ma pensée, je lui ai alors rappelé qu'il y a trois grandes formations politique en CI et qu'il y a déjà eu DEUX ALLIANCES.

Ce fut d'abord le FRONT RÉPUBLICAIN qui regroupait, à l'époque, le FPI et le RDR. Aujourd'hui, nous assistons à une alliance RHDP, unissant essentiellement le PDCI et le RDR.

Demain, la TROISIÈME (celle qui regroupera le FPI et le PDCI) et dernière alliance qui ne manquera certainement pas de tirer toutes les conséquences des deux premières, sera l'alliance d'une CI durablement ressoudée pour trois raisons essentielles:

1/ Elle sera une alliance entre IVOIRIENS (le RDR étant le seul parti politique truffé de non nationaux de la CEDEAO)

2/ Cette alliance prendra appui sur les expériences des deux premiers échecs.

3/ Il n'y aura plus de possibilité d'une nouvelle alliance ( à proprement parler) dans le trio, sauf du déjà vu (éventuellement)

Cette nouvelle alliance qui verra le jour tôt ou tard et à l'avènement de laquelle nous œuvrons activement , se fera sans BEDIE et sa clique révolue.

La nouvelle génération qui est l'espoir de la CI sera le porte-flambeau de cette alliance IVOIRO-IVOIRIENNE pour garantir D'ABORD ET AVANT TOUT les intérêts du Peuple de CI..

Ce sera l’ALLIANCE DU SURSAUT PATRIOTIQUE

3.Posté par doriane le 11/03/2013 20:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le pdci ,ce parti obsolète de bouffons mérite bien ce qui lui arrive. Eh colonel Tchèdjougou et général Hermann N'da, j'espère que le FPI ne commettra pas l'erreur de s'allier au traïtre pdci!
Bonne soirée à vous.
Signé: doriane, la vraie

4.Posté par LaRédemption le 11/03/2013 20:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bon vent à cette alliance patriotique cher Hermann N'Da car nous la nouvelle génération avons désormais compris les enjeux politique et économique pour sortir définitivement notre pays de cette situation chaotique provoquée par ce mossi dawa dramanecula et son rdr. Dieu nous garde.

5.Posté par Hermann N'da le 11/03/2013 20:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salut DODO.

J'espère que tu as reçu mon message.

Si c'est le cas, fais-moi signe.

Pour ce qui est du vieux parti, le PDCI, il est bon de savoir qu'il est simplement pris en otage par BEDIE et sa clique de caciques depuis plusieurs années.

L'une des conséquences de cette prise d'otage est que ce parti n'a jamais véritablement fonctionné comme un parti politique au vrai sens du terme. Des considérations d'ordre personnel et même personnalisé ont fini par prendre le pas sur les règles traditionnelles de fonctionnement d'un parti dit démocratique.

Heureusement qu'une nouvelle génération de Patriotes convaincus qui pense d'abord IVOIRIENS ET COTE D'IVOIRE existe au sein de cette formation politique. Et ce vivier consciencieux mais présentement étouffé va faire son chemin.
Nous y travaillons !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !