Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Revue de presse Ivoirienne : Tout se complique pour Ouattara

le Lundi 4 Juin 2012 à 16:13 | Lu 5230 fois

La presse ivoirienne débute la semaine par les mêmes sujets du week-end, à savoir la réunion du Bureau politique du PDCI et le séjour de Ocampo en Cote d'Ivoire. Tels sont les éléments que nous allons aborder dans notre revue de presse de ce lundi 04 juin 2012 .



Revue de presse Ivoirienne : Tout se complique pour Ouattara
Ocampo défraie la chronique

En terre ivoirienne depuis le vendredi 1er juin, le procureur de la CPI a animé, le lendemain samedi, une conférence de presse qui a été diversement interprétée. L'Inter aborde le sujet avec en grande Une : « A deux semaines du procès du 18 juin, Ocampo : Gbagbo est innocent...Il sera libéré si... ». A la page 4, Y. Doumbia éclaircit les choses. Ocampo a plutôt dit : « Au moment où je vous parle, l'ancien président Gbagbo est innocent. Il bénéficie de la présomption d'innocence. Si les juges rejettent les charges retenues contre lui, il sera libéré ». Dans ce même quotidien, Anassé Anassé dit qu'il y a eu un deal entre le procureur et le président ivoirien Alassane Ouattara.

Il indique que la visite de Ocampo n'était point officielle mais souhaitée par le président Ouattara qui voulait en avoir le cœur net, avant que le procureur ne quitte ses fonctions, concernant des mandats d'arrêts internationaux qui seraient émis contre des personnalités de son camp. Le deal consisterait pour Alassane Ouattara de faire éviter la condamnation à Gbagbo afin de ne pas voir ses partisans épinglés par la CPI. Sur la question, Soir info fait savoir que le Front Populaire Ivoirien (FPI), parti de Laurent Gbagbo, a parlé à Ocampo : « Ils (FPI) nous ont dit les difficultés qu'ils ont à se rendre à la Haye et nous leur avons offert l'assistance et l'aide pour qu'il soient à l'audience ». Ces préoccupations ont été exprimées par le FPI.

Les déclarations d'Ocampo ont suffi pour Le Quotidien d'Abidjan de livrer en manchette : « Gbagbo sera libéré ». Car selon lui, les preuves du procureur contre Gbagbo ne font pas le poids. Quant à Le Temps, il comprend que par cette visite, « Ocampo a paniqué et a enfoncé Ouattara ». D'autant plus que, selon ce quotidien, même des ministres de Ouattara et l'ONUCI n'étaient pas d'accord pour qu'Ocampo fasse une conférence de presse qui mettrait sur la place publique sa partialité. En conclusion, Aujourd'hui déclare : « N'ayons pas peur d'Ocampo parce qu'il n'est rien ! ».

Les journaux proches du pouvoir ont répliqué sans être trop tranchants et peu prolixes. « Luis Ocampo formel : j'ai des preuves très importantes et fortes contre Gbagbo », nous révèle Le Patriote qui a publié l'intégralité de la conférence de presse. Nord-Sud Quotidien en rajoute en titrant : « En visite d'adieu à Abidjan, Ocampo enfonce Gbagbo ». Il écrit dans ses colonnes que le procureur de la CPI a dit : « Les crimes les plus graves ont été commis par les forces de M. Gbagbo ». Il faut relever que la plupart des journaux proches du pouvoir ont abondé dans le même sens.

Le Bureau Politique du PDCI

Comme annoncé, la réunion du Bureau politique du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) a eu lieu le samedi. Contrairement à ce qui se disait avant cette réunion, L'Inter révèle que le PDCI a plutôt fait le procès du régime Ouattara. De ce fait, il met la cohésion du RHDP à l'épreuve. Devant les résolutions du Bureau politique, la presse nationale dit dans sa grande majorité que le PDCI place Ouattara dans son champ de tir. « Les faucons du PDCI veulent le fauteuil de Ouattara », indique L'Expression à sa Une. Cette analyse est tirée des paroles tenues par des cadres du parti, car pour eux ce qui importe c'est : « l'absolue nécessité pour le PDCI de reprendre en main le destin de la nation ivoirienne ».

Quant à L'Intelligent d'Abidjan, il affirme que le PDCI met une grosse pression sur Ouattara et son parti le RDR, vu qu'il a demandé que soient rectifiés le découpage électoral et le désarmement. D'où l'inquiétude de Nord-Sud Quotidien : « Alliance au RHDP : Le PDCI va t-il lâcher Ouattara ? Cette interrogation vient du fait que, selon le quotidien, le PDCI se sent lésé et roulé dans la farine par le président Ouattara, se plaignant de la répartition des postes et du découpage électoral.

Pour les journaux proches de l'opposition, l'argument est tout trouvé pour dire : « le RHDP se porte mal. PDCI-RDR : Le divorce ! », selon le quotidien Aujourd'hui. Tandis que Le Temps écrit : « Tout est mélangé au RHDP. Le PDCI se révolte contre Alassane ». Mais pour Le Nouveau Réveil, proche du parti de Bédié, il n'en est rien. Bédié n'a fait que « interpeller le RDR ». Parce que pour le PDCI, les directions et les ministères devraient arborer les couleurs du RHDP, et qu'il faudrait éviter la situation du cheval et du cavalier puisqu'une saine amitié se nourrit de vérité ».



Bon début de semaine

Lundi 4 Juin 2012
Vu (s) 5230 fois



1.Posté par Jason pappoué le 04/06/2012 16:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rien q'une bande de loups pour piller les ressources du pays. Décidément un bon balayage pas comme Guei mais à la Pinochet.

2.Posté par 100/100Kameroun le 05/06/2012 21:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l`assaut final se prepare et ce ci dasn un bref delais

3.Posté par JakSon You le 10/07/2012 13:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Facebook
slt moi sè jakson sè kel guerre ki fini jamain 2p8 2002 une reconsilliation sè bon sè par foooooooooooooooooooooooooooooooooo slt

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !