Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Révolution Permanente : pris au piège de l’ennemi ?

le Vendredi 30 Novembre 2012 à 18:41 | Lu 6079 fois



Est-il besoin de le rappeler une fois de plus ? La Côte d’Ivoire est en guerre. Elle n’a pas cessé d’être en guerre depuis le 19 septembre 2002. Et elle ne sortira pas de guerre tant que l’un des protagonistes n’aura pas vaincu et pris le contrôle total de la situation. Pour de bon.

C’est pourquoi la Révolution Permanente ne se reconnaît pas dans les propos de ceux qui pensent que la guerre est finie et qu’il faut à présent négocier des accords politiques.

D’aucuns diraient que le Président GBAGBO leur aurait dit que la guerre serait terminée et qu’il faudrait négocier les accords politiques. NON. Il n’a jamais dit cela. Le Président GBAGBO a dit que la phase militaire de la guerre était terminée et qu’il fallait passer à la phase politique. Nuance de taille !

Alors, nous sommes en pleine guerre. En suivant l’idée du Président GBAGBO, cela permet de déduire que si la phase politique de la guerre venait à échouer, la phase militaire pourrait reprendre. Ce n’est qu’une déduction tirée de ce qui précède. Ne nous prêtez donc aucun propos autre que cette déduction.

Cela veut donc dire que ceux qui pensent que la guerre est finie et qu’il faut négocier des accords politiques se trompent royalement et s’enfoncent dans l’un des pièges de l’ennemi. Inconsciemment peut-être !

Il suffit de se poser quelques questions pour s’en convaincre.

Que négocie-t-on ? Une capitulation ? Le sort d’un protagoniste vaincu et écrasé sous la massue d’un certain vainqueur ? La reconnaissance d’une défaite ? Et laquelle ? Ou bien, le partage d’un pays sous occupation étrangère après une tentative de résistance qui se serait soldée par un match nul ?

Il n’y a pas de match nul dans un combat de libération. Soit on a vaincu et donc on recouvre la liberté, soit on a perdu et on négocie un statut d’assiégé.

Alors, nous insistons : que négocie-t-on à un moment où l’envahisseur s’effraie dans sa "victoire" factice et transpire à grosse goûte en attendant la riposte inévitable dont il a déjà perçu un avant-goût terrifiant avec les opérations tests, lesquelles ont laissé dans ses rangs, plusieurs gueules cassées à chaque test ?

Les pièges de l’ennemi en cette situation de guerre sont nombreux.

Il y a le piège de la diversion. Il vous fait croire qu’il n’en peut plus. Il feint de confesser ses erreurs. Il feint de vouloir renoncer. En jouant à ce jeu, il prépare le coup fatal.

Ces derniers temps, plusieurs rapports d’ONG complices donnent l’impression que l’imposteur est désormais seul, esseulé à cause du sang innocent qu’il n’a de cesse fait couler. Il y a cette autre diversion sur les événements de novembre 2004 qui donne l’impression qu’ils sont en train de dévoiler les secrets d’un complot manqué. Il y a les appels du pied de l’imposteur qui rode autour des Résistants et du FPI croyant pouvoir recruter les plus faibles, ceux parmi nous qui pourraient s’effondrer en si bon chemin, s’ils ne reçoivent pas "un peu de jus" actuellement.

Il y a le piège du détournement d’objectif de libération. En principe, on devrait tous être concentrés sur la libération de la Côte d’Ivoire. Mais l’ennemi, dans sa stratégie, a compris qu’il faut distraire certains de cet objectif. Il fait plusieurs prisonniers parmi les leaders du FPI, les hauts cadres ivoiriens et la jeunesse du pays.

Du coup, dressés pour libérer un pays, certains parmi nous en sont réduits à lutter pour libérer des camarades de lutte ou des parents. L’ennemi aura alors réussi à distraire une partie de notre énergie déployée contre lui pour mettre fin à l’invasion de la Côte d’Ivoire.

Il y a le piège de la répression sauvage. Celui-là est un couteau à double tranchants. Mais tant que l’oppresseur demeure dans les bonnes grâces de l’envahisseur en Chef, il peut compter sur la cécité et le mutisme des médias impérialistes, des ONG de manipulation de l’opinion et des pédés qui se prennent pour les maîtres de ce bas monde, pour égrainer des jours et encore des jours sordides.

Il y a le piège du temps. Le temps soumet toujours les plus faibles à l’épreuve de l’endurance, de la détermination, de la foi. Le temps éprouve toujours nos moyens, nos soutiens, nos alliés, nos projets. Le temps allié est aussi le temps ennemi.

Un récent article du Washington Post, un journal américain analysant la détermination révolutionnaire du digne Guerrier Touré Zeguen mais aussi intégrant de façon insidieuse dans l’esprit collectif, l’effet éventuellement démobilisant du temps, fait ressortir que les Experts américains demandent à l’imposteur de tenir encore quelque temps car le temps jouera contre la Résistance Patriotique qui s’effriterait, ne réussirait plus à mobiliser les troupes et parviendra à une situation de manque de moyens qui l’obligerait à laisser le sulfureux imposteur poursuivre son aventure.
Pour ne pas faire trop long, nous allons nous arrêter à ces illustrations. Et nous décidons de conclure.

Que doit-on retenir du combat de libération engagé depuis le 11 avril 2011 à ce jour ? Avons-nous été pris pour certains, dans le piège de l’ennemi ? Avons-nous compris tous, que la guerre se poursuit allègrement pour reprendre de façon plus belle ? Ou bien, devons-nous nous réjouir car nous serions sur le bon chemin pour la libération totale de la Côte d’Ivoire ?

Ces questions nous appellent à une épreuve de vérité. Avec nous-mêmes.

A Très bientôt.
Hassane Magued


Vendredi 30 Novembre 2012
Vu (s) 6079 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

28.Posté par archange Michel le 26/01/2013 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous savons une seule chose.ce que le FPI peut faire ne regarde que lui mais ce qui se passe est en fait une guerre de libération,pas pour un parti politique quelconque ni qui que ce soit mais plutot pour sortir de la servitude sous toutes ses formes et surtout n'oublions pas que L'ETERNEL DES ARMEES a un défi à relever dans cette nation et IL le fera puissament, pleinement et proprement;ceux qui l'ont insulté,calomnié,blasphémé verront et sauront qu'IL est DIEU,le DIEU qui n'a JAMAIS PERDU UN SEUL COMBAT.
Gardons la foi et veillons car le Règne de L'ETERNEL vient pour une CIV réellement libre et prospère pour les IVOIRIENS d'abord.
L'ETERNEL EST VRAI.

27.Posté par anoumanwè le 03/12/2012 12:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Excusez moi beaucoup chers amis;mais la sagesse nous apprend que le secret n'est plus un secret lorsqu'il est découvert.C'est pas en restant indifférent des autres que nous avons pouvoir atteind nos objectifs.l'histoire nous donne des exemples;Judas a trahi Jesus mais qui était judas pour Jesus?quelqu'un qui participait à son quotidien,son discipline.Thomas Sankara et Blaise comparé;même les rebelles ont dû collaboré avec woudy pour pouvoir réaliser leur rêve de le renverser car étant loin de lui c'était difficile(....) ces exemples doivent nous interpeller.On doit les courtoyer afin de les connaitre pour mieux les combattre.

26.Posté par le nationaliste le 03/12/2012 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La RP doit continuer son combat ,si le FPI veut négocier avec le pouvoir Français ,nous le mettons au même niveau que l'usurpateur ,et à ce titre il sera combattu par la RP ,Le FPI ,fondé par un historien ne tire jamais desleçons de l'histoire ,il est en train de suivre le schéma ou le chémin du RDA de l'époque qui ,après avoir subi une repression sanglante de la part des colons ,a choisi de se désapparenter du PCF (Pati comuniste français)pour s'allier à la droite ,permettant ainsi à Houphouêt d'accéder au pouvoir pour devenir par la suite le chantre de la FRANCEAFRIQUE dont nous subissons actuellement les effets néfastes.Le FPI veut se faire aimer par la FRANCE ,c'est son droit ,mais ce choix sera combattu par la RP.

25.Posté par fatim.1. le 03/12/2012 01:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
cher GAOU je suis d accord avec toi qu on ne doit plus laisser les esclaves dans nos rangs ni sur nos terres,ce sont des futurs traitres et comme nous les "connaissons"les bouter demain ne nous demandera pas assez de force,ni beaucoup de courage et justement ,le courage ,la force,nous en avons besoin pour arracher notre pays des mains ensanglantées de ces assassins aujourd hui au pouvoir.

24.Posté par Gaou le 03/12/2012 00:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
POUR TOUS CEUX ET CELLE QUI S'OFFUSQUENT QUE LA RP INTERPELLE SUR LES AGISSEMENTS ACTUELS DU FPI: voici un texte d'ALAIN CAPPEAU, moins pudique que celui de la RP. J'ai pris juste les derniers paragraphes :

ALAIN CAPPEAU ( ex conseiller de Laurent Gbagbo ) :
...Messieurs, loin de moi l’idée de vous donner des conseils ni même de faire morale, je n’en ai ni la qualification ni la prérogative et par ailleurs je respecte votre combat, j’essaie simplement d’attirer votre attention sur le fait que vous avez été reçu en France par obligation mécanique, sans plus. On vous aura écouté, avec beaucoup d’obséquiosité sans plus, mais avez-vous été entendus ! Car ni l’autodétermination de Nations africaines souveraines ni le cas Laurent Gbagbo n’intéressent ceux qui vous ont reçu, sinon ça se saurait, car dans un cas ça irait à l’encontre de leurs intérêts personnels, et pour ce qui concerne Laurent Gbagbo, ces gens sont désespérément impuissants. Alors faisons tous ensemble profil bas et concentrons-nous sur l’essentiel et comprenons que toute mâchoire broie selon sa force.



La ruse des gouvernants est vieille comme le monde, elle oppose l’ambition des uns à la pudeur des autres, cependant comme le disait Sartre « pour obtenir une vérité quelconque sur moi, il faut que je passe par l’autre » mais passer par l’autre ne signifie pas que l’autre doive acheter nos convictions, mais plutôt nous servir de révélateur, et là nous sommes « en phase » avec les modes de pensée de Laurent Gbagbo qui disait que conserver son indépendance ça n’était pas renoncer à la critique.

Alors messieurs les opposants au régime liberticide qui sévit en Côte d’Ivoire, de grâce, ne frayez pas avec ce monstre froid qui aujourd’hui pour se protéger se sert d’otages comme bouclier humain, et en passe de vous proposer quelque ministère marionnette, joue de la propagande comme au bon vieux temps du stalinisme et entend ne jamais déférer à la CPI les auteurs de crimes contre l’humanité et de génocide perpétrés en Côte d’Ivoire de 2002 à 2011 : vous feriez ainsi le lit d’une collusion irréparable et cautionneriez les intrigues Elyséennes qui ont amené Laurent Gbagbo a La Haye.



Pactiser avec Belzebuth serait renier les fondamentaux du front populaire ivoirien tels que les avait édictés Laurent Gbagbo, serait ratifier un néo code de l’indigénat qui sévit au Pays. Être libre ne veut pas dire s’exonérer de ses valeurs, de ce que l’on prônait par temps de vaches grasses, être libre, ça se mérite ! Être libre c’est ne pas faire allégeance aux maires du palais, surtout par temps d’anarchie et de paralysie socio-économique, car toute contrainte morale garantit la survie et la cohérence de la société.



Une contribution d'Alain CAPPEAU, Conseiller Spécial du Président Gbagbo



ivoirebusiness

@Fatim1
Cher soeur, on ne doit plus laisser les esclaves dans nos rangs ni sur nos terres, car C'EST LES TRAITRES DE DEMAIN ! L'Afrique a assez souffert à cause de cette race d'Hommes.


23.Posté par fatim.1. le 02/12/2012 23:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
GAOU
Personne ne cherche á plaire ici parceque nous avons d autres choses beaucoup plus serieuses á faire.
UNE LIBERATION EST INUTILE si les liberateurs n ont aucun projet qui les pousse á la liberation tu dis.A bon!
Je te rapelle qu on n envisage pas liberer le pays pour un parti politique ni pour un esclave que ce soit ni pour un ami préféré.Mais plutot pour les ivoiriens habitués desormais á l humiliation,á la precarité.Pour les prisonniers politiques, les exilés et surtout pour la souveraineté de notre nation.
Je sais que comme tous ici, ton voeux le plus cher c est de voir notre pays etre libéré,donc laisses ceux qui ont peur d etre affranchir aller ou bon leur semble.C est leur choix et le notre nous le connaissons.
Douce nuit á toi frere ON EST ENSEMBLE.

22.Posté par Gaou le 02/12/2012 21:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Fatim1
J'ai hésité avant de te répondre mais je vais quand même le faire, puisque tu t'adresses à moi directement.
Ne le prend pas mal : " QUI SE SENT MORVEUX SE MOUCHE ! ", dit-on.

Je n'ai visé personne en particulier, sauf sans doute à travers les questions que j'ai posé, sans réponses, pour le moment. Pourquoi ?

Je veux être clair: je ne cherche à plaire à personne. Sans complaisance. Il se peut que toutes nos discussions soient aussi fort utile aux membres de la RP, car on est toujours plus intelligent à deux.

Quand je ne partage pas certains passages des chroniques, je le fais savoir, à travers analyses en m'efforçant d'argumenter.

Je dis ceci : UNE LIBÉRATION EST INUTILE si les libérateurs n'ont aucun projets qui les poussent à la libération. On a vu des esclaves affranchis revenir chez leurs maîtres parce que trop habitués à la vie d'esclaves.
Or la RP a quelque peu partagé son projet ( ils peuvent pas n'ont plus tout déballer sur le net ) avec nous.
Que fait le FPI actuellement ( un parti qui a pourtant mon respect ), assurer son tortionnaire de ses bonnes intentions ? La France laissera t-elle la CI s'industrialiser avec les matières premières et les richesses minières dont-elle même a cruellement besoin actuellement, au moment où elle file droit pour rejoindre l'Espagne et le Portugal, la Grèce ? On connait la réponse.
Or seule l'industrialisation ( à outrance du continent ) nous permettra d'être à jamais à l'abri de toute domination.

Je citerai les passages d'une chanson de geste Manding, pour finir :
SOURIR À SON ENNEMI NE MET PAS FIN AUX HOSTILITÉS,
SE DIVERTIR AVEC SON ENNEMI NE MET PAS FIN AU COMBAT...

Douce nuit ma soeur, ON EST ENSEMBLE.

21.Posté par le Regard le 02/12/2012 11:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci á toi H.M pour qui j ai un profond respect vu le serieux travail que tu fait pour retablir la verité et donner de vraies informations au peuple meurtrie de CIV.Je lis toujours tes chroniques et il n y a pas une que je n ai pas lue mais je me reserve souvent d intervenir.Je le faisais et j ai été decouragé par certains intervenants qui se croient plus" patriotes" que les autres parce qu ils sont toujours d accords avec H.M. Meme les jumeaux ont des points de divergences chacun est libre de dire ce qu il pense sans toutefois etre taxé de "faux patriotes" ce n est pas le fait d etre d accord avec tout et tous qui fait le combat.Le GUERRIER H.M est avant tout un etre comme vous et moi donc ce n est pas un peché de montrer son desaccord avec ce qu il dit.Je pense que chaque parti politique est libre de faire ce qu il veut et ce n est pas sur cela que nous devons nous attarder vu la situation difficile dans laquelle nous vivons.Moi je n ai pas de parti politique,mais je suis un sympathisant du PRESIDENT GBAGBO.
Ce qui est important c est de liberer les ivoiriens pris en otage par alassane et ses soutients ,le president ivoirien GBAGBO injustement incarceré, les personnalités que les FRCI torturent dans le nord du pays.Si pour le moment,les guerriers ne sont pas prets attendons donc et evitons les debats steriles.
Je suis d accords avec H:M que la guerre n est pas terminée car les ivoiriens ont droit á la paix, au bonheur et pour cela il faut qu on prenne notre destin en main,oter la peur en nous et affronter GOLIATH c est la seule solution car DIEU ne descendra pas pour faire le combat á notre place.Nous aurons sa protection sur le terrain.
Je salus specialement HERMANN NDA que j admire, frere, j adore lire tes commentaires pleines d intelligence et de sagesse.
coucou a vous les dignes filles ANTU et FATIM.1. que DIEU vous benisse et vous fortifie ainsi que toute la RP.

20.Posté par ouat le 02/12/2012 04:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ils occupent les maisons parce qu'ils ne savent pas ou aller c'est des gens sans familles si je mens aller demander leurs pièces vous verrez que c'est des gens de la rue sinon ils allaient libérez les maisons

19.Posté par YORGUEN le 02/12/2012 02:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ouattara ki di kil n'y a pas d prisonniers politik ,on doit le bouter un point c'est tou dc ne nous trompons pas d combat ,soyons concentrer et en priere ,Dieu est capable d tou (OVAJAB)

18.Posté par fatim.1. le 02/12/2012 01:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
GAOU
personne ne se felicite du fait que le FPI soit recu á l elysée,au quay D orsay Arretes d insulter l intelligence des gens.Je DIS ET JE LE REPETE.Notre priorité, c est la liberation DE NOTRE PAYS c est justement pour cette raison que les negociations que peut faire le FPI ne doivent pas nous ebranler puisque nous ne nous battons pas pour lui mais plutot pour UNE CIV NOUVELLE; LIBRE,la liberation du PRESIDENT GBAGBO ainsi que tous les prisonniers politiques.Ce n est pas parce que nos opinions divergent que tu dois penser qu on se bat pour un parti politique.
EXCUSES MOI MAIS C EST MON AVIS, je n ai pas besoin de maitre pour le donner.
merci á toi et douce nuit.
COUCOU ANTU,dort comme un bébé.

17.Posté par Gaou le 01/12/2012 23:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL Y EN A ICI QUI DONNENT MÊME DES ORDRES À LA RP !
J'aimerais ici que l'on me dise ce que vous entendez par " faire de la politique ? ".
Cela veut dire quoi " NE PAS GENEZ LES ACTIVITÉS POLITIQUES ? "

MAO ZE DONG a lutté les armes à la main pour la souveraineté de la Chine, pourtant qui ici, peut réfuter son génie politique, et le Vietnamien HO CHI MING, et Robert MUGABÉ. Vous pensez qu'un guerrier, qu'un militaire est forcement dénué de génie politique ?
DeGaulle le Français était bien un militaire ( il reste le premier des chefs d'état Français devant Charlemagne et Napoléon ).

Qui vous dit qu'il n'y à pas de politiques( différent de politiciens ), parmi les membres de la RP. Savez vous les alliances que la RP peut avoir avec de vrais puissance de ce monde ? Certains ici se montre incapable de quitter leurs anciens maîtres malgré leur volonté ( c'est ce qui transpire de leur post ) c'est malheureux ! On se félicite du fait que le FPI soit reçu à l'Élysée, au Quay d'Orsay. Pendant ce temps, Pierre Moscovisi est à Abidjan pour parler business avec celui que vous appelez mossi Dramane.
Je l'ai toujours : la Gauche française sodomise avec vaseline, tandis que la Droite sodomise sans vaseline : c'est la seule différence entre les deux "formations politiques " ! Vous voilà avertis...

Merci à la RP, merci à Hassan Magued de maintenir notre vigilance.

Mes respects à Doriane qui maintient son cap, reste CONSTANTE, c'est le signe des esprits puissants, comme GBAGBO, comme HASSAN MAGUED, TOUS LES IVOIRIENS QUI PENSENT À LEUR PAYS ET SA LIBÉRATION ET NON À UN PARTI POLITIQUE.

16.Posté par RODNEY le 01/12/2012 21:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut qu' on libère la C.I. Un point c' est tout.

15.Posté par antu le 01/12/2012 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
coucou @ Fatim.1 il faut le laisser
On a dit qu'on s'occupait seulement de ceux qui ont un cerveau et qui veulent comprendre.

Les gens ne meurent pas inutilement, un jour le tueur paie pour son crime et ce qu'on attend @ KORJIAKOV GENERAL l'a résumé.

"Nous sommes meme DJUÉDJUÉ et nous somme en priere, le mal n'a jamais gagné contre le bien. Donc la guerre n'est pas fini.

14.Posté par KORJIAKOV GENERAL le 01/12/2012 17:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BONJOUR HASSAN M.

COMME JE L'AI DIT HIER SOUS TA CHRONIQUE PRECEDENTE QUE TU FAIS FAUX DE LIER LE COMBAT DE LA RP AVEC CELUI DU FPI.
LE FPI FAIT UN COMBAT POLITIQUE POUR ATTEINDRE LE MEME BUT QUE CELUI DE LA RP IN FINE.
MAIS SI VOUS DE LA RP VOUS POUVEZ RAPIDEMENT ABOUTIR EN PASSANT AU CHOSE SERIEUSE C'EST TANT MIEUX SANS TOUTE FOIS UNE FOIS ARRIVEE AU POUVOIR GENER LES ACTIVITES DES PARTIS POLITIQUES DONT LE FPI.
VOILA LE JEU DE ROLE ENTRE LE FPI ET VOUS.
DONC ARRETER VOS INTERPELLATION DU FPI . MAIS Là Où ON VOUS ATTEND C'EST DE NETTOYER LE TERRAIN. LAISSEZ LES FAUX DEBATS.
SI VOUS VOUS ETES ORGANISES ET QUE VOUS ETES PRES PASSEZ à L'ACTION. ARRETEZ LES DISCOURS . VOUS, VOUS NE FAITES PAS DE POLITIQUE. DEMEURREZ CACHE ET LORSQUE VOUS PENSEZ LE MOMENT VENU FRAPPEZ AUSSI FORT QUE VOUS LE POUVEZ POUR FAIRE ECROULER DEFINITIVEMENT LE SYSTEME. VOILA VOTRE ROLE QUI PEUT ET DOIT ETRE HISTORIQUE. LAISSEZ LE FPI TRANQUILLE.

13.Posté par IGNACIO le 01/12/2012 15:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La guerre prendra fin avec la défaite du vampire Magellan et ses colons. SOYons patients car la guerre de libération est une guerre nationale et rien ne devrait empêcher la nouvelle indépendance totale de la côte d'ivoir.e .SOyons constant dans nos faits , dans nos gestes , dans nos idéologies et dans notre choix patriotique .Le temps ne joue contre personne, le temps arrivera ou personne ne pourra sortir ,même pour achetez un pain dehors. ET CE SERA AINSI LE DÉBUT DE LA DÉLIVRANCE .

12.Posté par fatim.1. le 01/12/2012 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci grand MAGUED pour cette chronique.Sois rassuré ,la RP INITIÉE par toi, intilligente comme tu l es ne peut tomber dans le piege de l ennemi.La guerre en CIV prendra fin au lendemain de la chute de ADOpollution,LA DISPARITION DES FORCES D OCCUPATION:En occurence( LICORNE et ONUCI) ; l eradication des FRCI; ce qui entrainera automatiquement la liberation de la CIV et du PRESIDENT GBAGBO;des prisonniers politiques et le retour des dignes fils et filles contraints á l exil.Mais Je crois qu
apres le coup d etat manqué de septembre 2002 les negociations du pouvoir avec les rebelles pour qu ils deposent les armes n ont pas manqué, ils etaient meme dans le gouvernement de GBAGBO et pourtant ils n ont JAMAIS renoncé a´leur projet de renverser le president democratiquement elu GBAGBO donc certains leaders du FPI A MON AVIS "VEULENT DISCUTER POUR LA FORME" ,la RP et les guerriers invisibles ne DOIVENT EN AUCUN CAS se sentir CONCERNÉS par "ces causeries" puisque les actions des politiques et celles de ceux qui sont sur le terrain ne sont pas complementaires.L essentiel pour nous c est de mettre ADO bouche NIKE et sa suite hors d etat de nuire.c est justement pour cela que nous sommes tous aussi mobilisés sur tous les plans et ces mobilisations ne doivent pas faiblir.
Le taré du poste1SAHANE DEMAGOGUE tu es bien hein, maintenant que votre BELIER ADO est au pouvoir tu trouves que les ivoiriens sont fatigués et que la guerre est finie! Tu n as rien compris.aviez vous pensé aux souffrances qu endureraient les ivoiriens lorsque vous leur imposiez cettte guerre stupide?.Et bien contrairement á ce que tu penses le reve de tout bon ivoirien sensé, est de voir adoprobleme degagé de lá oú il se trouve et pour celá personne n est fatiguée nous sommes meme "DJUÉDJUÉ" comme on le dit chez nous ici.Et sous peu les plus chanceux seront deboulonnés.
Bande d assassins.

11.Posté par Hulris le 01/12/2012 02:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je demande aux uns et aux autres de bien relire cette chroniques. A mon sens , c'est une transition c'est à dire nous demander d’être vigilent, de ne pas laisser le temps nous affaiblir,bien au contraire nous devrions percevoir le temps comme notre plus grand allié...
Quelque soit le temps passé, la parole de DIEU s’accomplira dans notre cher COTE D'IVOIRE. Frère HM, là ou nous sommes , là ou chacun se trouve, tous attende le mot d’ordre de L’ÉTERNEL DES ARMÉES,nous sommes en son entière disposition pour l'ultime combat.
QUE DIEU VOUS PROTÈGE ET VOUS COMBLE DE TOUT VOS DESIRE H.M VOUS QUI LUTTEZ AUSSI POUR SA GLOIRE.

10.Posté par Fati le 01/12/2012 00:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ça pris combien de temps au mossi et ses bandes d’être ou ils se trouvent ? Depuis 2000 combien ?
Laisser le temps fait les choses c’est nous qui sont presser, mais pas le bon Dieu le temps est autre nom de Dieu. C’est l homme qui a peur sinon il y a rien.


Tant que ces personne seront la et pour rien les autres passeront leur vie hors de leur maison et famille, mon cher amigo rien n’est finir dans ce pays.

C’est pour dire l après que vous ne pardonner pas comme si eux ils sont pardonné a quelqu’un. Je me souviens encore des dits de ce ambassadeur de Mossi Dramorte avec le visage découpé partout dans un pays a l’étranger qui dirait vous arriver et vous refusez d’être reconnue par ambassade ce n’est pas normal et au pays là-bas le présidant réconcilie tout le monde, oui c'est ça en leur mettant en prison et nos parents sont sans boulot et village.
Ce n’est pas finir tant que les choses ne sont pas changer. Pour le moment qu’ils jouent pas grave.

Personne n’est pris au piège de l’ennemi ou soit c’est l ennemi lui-même qui est pris dans sont propre piège.
Merci doriane, la vraie

9.Posté par gaou le 30/11/2012 23:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Doriane sang pour sang guerrière ! J'aime ça !

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !