Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Révolution Permanente : Président Affi, asseyons-nous et réfléchissons !

le Mardi 20 Août 2013 à 08:00 | Lu 2054 fois



Révolution Permanente : Président Affi, asseyons-nous et réfléchissons !
Président, cher Camarade, la Révolution Permanente te salue et par toi, tous les dignes fils faits injustement prisonniers de guerre et libérés par la Volonté de Dieu qui aura nourri la détermination des Résistants ivoiriens et panafricanistes dont la hargne de vaincre commence à rendre visible notre victoire certaine sur cette imposture criminelle que la France et ses alliés fascistes nous imposent pour un temps qui ne saurait durer comme ils l’espéraient.

Président, comme tu le sais, un Chef, c’est avant tout celui qui écoute avant de parler. C’est pourquoi un Chef parle toujours après les autres et parfois, après qu’il a couté les conseils de la nuit, cette nuit si grande conseillère.

Nous t’écoutons, et nous écoutons aussi les autres, nos Camarades de lutte, dans nos différences qui font la richesse de ce combat.

Alors, nous te parlons. C’est ainsi que la Révolution Permanente fonctionne. Elle mène la réflexion en la portant à un niveau respectable. Puis elle parle sans langue de bois.

Président, ne te comporte pas comme un loubard sorti de prison et qui est pressé de reconquérir son territoire.

Je résume en quelques mots tes activités les plus spectaculaires après ta sortie des centres de torture de Monsieur Alassane Dramane Ouattara : prise de parole sur les plateaux de télévision française, prise de parole sur la Radio française d’intox (RFI), déguerpissement des pouilleux FRCI de ta résidence, rencontre avec l’ambassadeur des Etats-Unis près la République de Côte d’Ivoire, rencontre avec le Président par Intérim le Camarade Miaka suivie de l’annonce de la date de rétrocession de charges entre lui et toi, et puis bien d’autres activités politiques encore à relent de reconquête diplomatique ou politique.

Tout ça, c’est bien. Mais Président, le FPI regorge de talents et d’alliés de combat avertis sur les questions d’intérêt stratégique. Prends conseils.

Tu as déguerpi les FRCI de ton domicile en privilégiant le spectacle politique. Nous nous attendions à de "petites" choses préalables mais aux conséquences bien utiles.

Je théorise de façon générale dans les lignes qui vont suivre à présent, avant d’en revenir à toi.

Lorsque votre patrimoine immobilier fait l’objet d’une occupation illicite, vous faites dresser un constat d’Huissier pour cartographier l’état de l’occupation et identifier le ou les occupants ainsi que le mode d’occupation afin de mieux situer les responsabilités au plan du droit.

Au même moment, comme il est possible que l’occupation illicite ait causé des dommages importants au bien immobilier et à son propriétaire, vous commettez un Expert immobilier, qui travaille en tandem avec l’Huissier. L’Expert immobilier évalue l’ampleur des dégâts, arrête les chiffres de la rénovation rendue éventuellement nécessaire et vous met en position d’exiger réparation en connaissance de cause.

Dans le cas des leaders, militants et sympathisants du FPI victimes d’occupation illicite de leurs domiciles par les gangsters FRCI de Monsieur Dramane Ouattara, une action globale s’imposait. Constats d’Huissier, évaluations des Experts immobiliers, synthèse de la situation d’ensemble, conférence de presse pour communiquer l’état des lieux chiffré à dire d’Experts et exiger réparation, en commençant par la rénovation des domiciles occupés et pillés ; le tout aux frais de Monsieur Dramane Ouattara et son administration de voyous. Cela devait être un préalable, au nom de tous, au profit de tous, avant toute autre chose.

En effet, un homme qui n’a plus de toi où passer la nuit parce que sa maison est occupée la bande armée de celui avec qui il est aux prises, un homme qui a les avoirs gelés alors que sa maison est mise à sac, est forcément un homme qui n’a pas les moyens pour rénover cette maison ; donc, cet homme-là ne peut et ne doit croire en la bonne foi de cet individu à qui appartient la bande des occupants illégaux et prétendre aller à une réconciliation avec lui, tant que réparation n’est pas obtenue, ne serait-ce qu’un début de réparation.

Sur ce coup, tu as manqué de méthode Président.

Parlons un peu de ta première audience diplomatique avec l’allié destructeur de la France en Côte d’Ivoire puis avec la France elle-même.

Tu devais le faire. Mais quel message envoies-tu à la Résistance ivoirienne, aux Panafricanistes et aux alliés du Bloc Emergent en accordant la toute première rencontre diplomatique aux ennemis avérés de la souveraineté des Etats africains ?

Nous dire que ces hommes sans foi ni loi sont revenus à la raison, qu’ils ont besoin de nous, qu’ils vont négocier avec nous et qu’ils vont réparer le tort causé à la Côte d’Ivoire ?

Si oui, en faisant quoi ? En nous laissant casser la gueule à leur mercenaire de service ? Ou en nous priant de partager avec cet imposteur nocif, des postes ministériels, puisque que c’est de cela qu’il s’agit, comme si nous étions de vulgaires corrompus qui auront mené toute cette Résistance historique, juste pour conserver ou avoir des postes administratifs juteux ?

Président, travaille sur des symboles forts. Tu es le Chef en attendant le Chef. Comme le Chef, inscris les pas décisifs du moment dans une stratégie pleine de symboles qui consolident nos alliances avec le Bloc Emergent et demandent au Bloc Occidental Offensif Décadent (BLOOD) de patienter car une nouvelle hiérarchisation s’est établie dans l’ordre de préséance de nos rapports diplomatiques avec les Nations du Monde.

Mériter le respect des gens qui nous méprisent passe aussi par notre capacité à leur faire comprendre qu’ils ne sont pas au-dessus de ceux qui nous respectent. Et quand ces peuples arrogants et méprisants nous demandent de passer les voir, sans égards, il faut leur faire comprendre qu’ils ne sont pas plus importants que ceux que nous avons besoin de voir. Alors, qu’ils apprennent à attendre.

Tu me diras, c’est la politique. Nous jouons le jeu. Je te répondrai, pour la Révolution Permanente, si nous devons jouer, il faut que nous apprenions à fixer les règles du jeu et à amener les autres à jouer avec nous avec nos règles. Ne serait-ce, qu’à ce stade crucial de l’histoire de la Côte d’Ivoire où la moindre négligence se chiffre en pertes historiques incalculables.

Alors Camarade Président, asseyons et réfléchissons.

C’est le préalable à toute initiative politique que tu auras à prendre au nom de la Côte d’Ivoire Digne. Ils ont réfléchi et vous on fait sortir de leurs goulags pour, espèrent-ils, endormir la Résistance combattante, celle qui a assiégé ce régime de fous et qui le fait trembler. S’ils courent dans tous les sens et se justifient, ce n’est pas parce qu’ils ont besoin de Paix pour les Ivoiriens.

Non. Ils ont besoin d’un cessez-le-feu comme au lendemain du 19 septembre 2002 et au moment où ils acceptaient la main-tendue du Président GBAGBO pour aller négocier les accords de dupe de Ouaga. Rien d’autre. Ils ont besoin d’un nouveau souffle qu’il faut leur refuser après avoir réfléchi. Sinon, ces malfaiteurs riront bientôt de nous, de nouveau, comme du 19 septembre 2002 au 11 avril 2011. Période dans laquelle notre bonne foi nous a aveuglés et poussés à leur donner à chacune de leur agonie, un nouveau souffle pour au final leur donner les armes qui ont servi à en "finir" momentanément avec nous.

Pour le reste, ce que nous avons à te dire de stratégique, nos contacts au pays le feront. En attendant, nous t’avons parlé en public, pour que ces fascistes arrogants qui pensent qu’ils sont en train de te manipuler, et donc de nous manipuler, comprennent qu’ils se sont fourvoyés.

Un Chef, c’est avant tout un homme qui sait écouter et qui n’agit jamais dans la précipitation. Souviens-toi de cette phrase Camarade Président.

A Très Bientôt.
Hassane Magued.


Mardi 20 Août 2013
Vu (s) 2054 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

24.Posté par yurus le 23/08/2013 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et moi qui pensait que le combat de la R.P était au-dessus des clivages politiques et tribales !!! Or donc ce combat est pour le FPI, ou pour être plus précis, pour la LMP !!!! Sinon, comment comprendre le fait que HM se soucie tant des actes que pause le FPI.
Aujourd'hui, le RDR (parti politique)+les FORCES NOUVELLES (rébellion) sont au pouvoir : une partie du peuple est contente et jubile tout le temps, quand l'autre est meurtrie, se sent frustrée et humiliée. Demain, si ce que vous dites se réalise, on aura probablement au pouvoir le FPI (parti politique)+la REVOLUTION PERMANENTE (groupement révolutionnaire) : une partie du peuple sera contente et jubilera tout le temps, quand l'autre sera meutrie et frustré.
Oh je sais! H.M et tous ses admirateurs (pour ne pas dire adorateurs) me diront que le but de leur combat n'est pas de remettre le FPI au pouvoir. Mais diantre, pourquoi se soucient-ils tant de ce que fait ou ne fait pas le FPI.
Quel Dieu pensez-vous avoir de votre côté, quand votre projet, s'il se réalisait, donnera satisfaction à un camp au détriment de l'autre. Ce n'est pas le Dieu que je connais en tout cas. A chacun son métier : la politique aux politiciens et la révolution aux révolutionnaires. Dieu utilisera tout ça pour concocter quelque chose qui arrange tout le monde. Je dis bien TOUT LE MONDE, et non pas un camp.
La crise ivoirienne est très complexe. Seul un sage peut le résoudre. Les autres ont utilisé la force pour s'imposer, ça a donné le résultat que nous connaissons. Si nous utilisons le même chemin qu'eux, ça donnera le même résultat, cad une C.I socialement divisé, avec un camp profondement meurtrie qui ruminera sa vengeance.
Vous me direz : mais que faire? Je vous réponds: que chacun fasse ce qu'il croit devoir faire, les uns la voie politique et diplomatique, les autres la guerre et la confrontation, d'autres encore (ceux qui sont au pouvoir ) la résistance politiques et militaire. Dieu utilisera les actes de tout un chacun pour nous instruire et nous mener TOUS vers la terre promise. Aucun chemin quelqu'il soit ne saurait être la panacée.

23.Posté par Marie juliette le 21/08/2013 20:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Félicitations mes frères que DIEU vous benisse abondamment pour toute vos interventions merci.

22.Posté par Osdansgorge le 21/08/2013 17:30 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Slt camarade Souscek et tous les membres de la famille RP. Tu as raison mon frère Souscek, dans les vrais débats, ce wal disparaît. Il ne peut parler parce que c''est un problème de famille. C''est pas comme chez où ils tuent celui qui s''exprime, où il vivent comme dans un "royaume divin du dieu dramane et ses créatures comme walace". Chez nous en famille, même le petit fils a aussi la parole.

21.Posté par souscek le 21/08/2013 15:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà un débat de qualité qui me rend encore plus fier d'être l'IVOIRIEN que je suis, et qui peut me permettre de vous adresser à vous tous mes plus profondes félicitations ! Comme par hasard, dès que le débat prend une telle dimensions, Wal disparaît car "incapable de suivre" ! Voici ce qui se passe, il y a eu une pression "frensaise" sur drame âne pour "ce geste d'apaisement" et Affi est tout simplement aller dire "merci" ! Tout ça pour vous dire "qu'il n'a pas le choix", et son attitude n'est pas forcément celle qu'il aurait choisie ! H M, notre comportement ne peut pas être celui des politiciens en place, habitués depuis des lustres aux "compromis" quand ce n'est pas à la "compromission", la vraie liberté de notre pays ne viendra JAMAIS de ce qui ont "négocié" pendant dix ans avec les assassins des populations d'EBURNIE ! Mais la réalité reste le terrain militaire car c'est sur celui là que nous avons perdue la dernière bataille, C'est à nous guerriers du terrain de modifier ce rapport, et pour une fois de verser notre sang pour purifier notre terre ! TOUTE LIBERTÉ NÉGOCIÉ EST FORCEMENT CONDITIONNÉE ! Le mal de notre pays est la présence coloniale, quelle qu'elle soit, donnez moi un exemple dans l'histoire où une colonie s'est libérée par la parole ? suivez mon regard !

20.Posté par Sily Camara le 21/08/2013 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On s'est compris tous, et merci à OSDANSGORGE, merci à tous ceux qui se battent parce qu'ils n'ont qu'un pays, la Côte d'ivoire. Acceptons seulement que "la personne qui ne peut pas encore grimper au manguier se serve de pierres pour cueillir ses mangues". Demandons aussi à ceux qui peuvent grimper d'aider les autres à avoir de la mangue, par générosité et par solidarité.

19.Posté par gaou le 21/08/2013 00:02 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La rigueur methodique exige que les politiciens emprisonnes soient ecartes du pouvoir le temps d''une observation par mesure de securite pour la nation. Ainsi fonctionne tt Etat moderne. Les techniques de manipulation mentales sont redoutable.

18.Posté par agent007 le 20/08/2013 23:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Cher Camarade Combattant HASSANE MAGUED pour avoir attiré l'attention du Camarade President AFFI N'GUESSAN. Cher Camarade President AFFI, sache qu'au stade du combat où nous sommes, nous écoutons beaucoup, nous consultons beaucoup et nous parlons peu.
VIVE LE PRESIDENT S.E. LAURENT GBAGBO
VIVE LA REVOLUTION
VIVE LA REP. D'EBURNIE

17.Posté par doriane le 20/08/2013 23:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
P.S: lire: "Ils sont tous marrons"!
Signé: doriane, la vraie

16.Posté par doriane le 20/08/2013 22:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sagec conseils grand Hassane Magued! Mais ces conseils seront-ils entendus? qu'importe, tu auras quand même parlé, grand Fils d'Afrique. Tu sais mon frère Hassane qu'un politicien, c'est come un chien; il ne change jamais sa manière de s'asseoir! Alors, on prend les mêmes et on recommence les mêmes bêtises. Ce sont les mêmes cuisiniers avec leur politique merdique qui nous ont entraînés tous dans cette abîme! Ce sont des cuisiniers; ils mélangent tout au gré de leurs intérêts et ça finit toujours par un cocktail explosif! Sinon comment comprendre Qu'Affi se précipite dans les bras de l'ambassadeur de cette nation terroriste, les états-uni , à peine sorti du goulag dramanique? Soit il a fait un deal pour leur libération, soit il est si masochiste que le mépris des pédales occidentaux lui manquait. Chers camardes, à ce stade de la lutte, ne soyez pas surpris d'apprendre un matin qu'Affi N'guessan est le nouveau premier ministre du dramanistan! A ce stade de la lutte où les vestes se retournent très vite, tous les coups sont permis, pardon toutes les alliances sont permises; et en politique, il n' y a pas d'alliance contre-nature, dit-on. Ils tous marrons! Dans tous les cas, pour nous, le combat continue; et tous ceux qui viennent lécher , embrasser l'ennemi et s'allier avec lui, après avoir été torturé devient aussi notre ennemi! Que ceux qui ont des oreilles entendent. A la guerre comme à la guerre!
Signé: doriane, la vraie

15.Posté par Angoua d''Abolikro le 20/08/2013 22:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Fiers ivoiriens,il arrive le temps où tu vivras ta vraie liberté.Retiens ceci:"...ceux qui l''ont mis au pouvoir sont les mêmes qui le forceront à quitter le pouvoir..."Le combat est aux mains de Dieu qui le couronnera d''un succès éclatant.

14.Posté par Hermann N'da le 20/08/2013 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand je lis toutes ces interventions faites dans la diversité et le respect réciproque, je suis fier d'appartenir à la RP, franchement !

13.Posté par souscek le 20/08/2013 17:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher H M, et vous tous mes dignes frères et sœurs de la R P, H M à encore raison et je vous renvoie à son poste précédent "la politique aux politiques et la lutte aux guerriers" ou quelque chose comme ça ! On ne peut pas, on ne peut plus collaborer avec les assassins de notre peuple. Il ne faut pas revenir à la naïveté de nos dirigeants vis à vis des colons, c'est ce qui nous à "coulé"! LES CHIENS NE CHANGENT PAS LEURS FAÇONS DE S’ASSEOIR ! Vous ne pouvez pas composer avec quelqu'un qui vit de votre misère, cela fait 200 ans qu'on essaie discuter, sinon redevenons une colonie et subissons !

12.Posté par Ivoirien le 20/08/2013 17:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci d'avoir attiré l'attention des combattants de l'ombre sur cette sorcellerie politico-diplomatique.Depuis 2002 ces négociations ténébreuses ont conduit la C I dans l'abîme, et il n'est plus question que l'avenir des fils de ce pays soit décidé par des leaders d'associations privées et des fonctionnaires internationaux .
Seul JEHOVAH EL SHADAI a le droit sur notre vie et nous autres attendons patiemment le son de sa trompette.

11.Posté par Osdansgorge le 20/08/2013 16:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salut combattant Camara, ton intervention est bonne mais tu sais, ce qui fait la force d''une famille, c''est la liberté que chaque membre de cette famille a de s''exprimer sans être inquieter c''est à dire donner son point de vue même si celui-ci ne contient pas ce qu''on aurait souhaité. Et puis Camara, lis le paragraphe de HM. Le Chef est sorti quand? Tu ne me dira pas qu''en une journée il a été informé de tout ce qui s''est passé en deux années et n''oublions pas une chose c''est que nous la plus grande famille dans ce pays qui s''étend à l''extérieur. Il s''agit d''un combat. Sans manquer de respect au pere de famille, il est de se souvenir que les cheveux blancs ne sont pas faussement synonyme de sagesse juste pour qu''il est possible que le petit apporte sa pierre car c''est ce qu''on fait depuis 2 ans. C''est une mesure de prudence. Mes respects, Camarade Camara.

10.Posté par Lumière le 20/08/2013 15:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils ont réfléchi et vous ont fait sortir de leurs goulags pour, espèrent-ils, endormir la Résistance combattante, celle qui a assiégé ce régime de fous et qui le fait trembler. S’ils courent dans tous les sens et se justifient, ce n’est pas parce qu’ils ont besoin de Paix pour les Ivoiriens.

C'est tellement vrai...Je suis fier de ta clairvoyance HM. L'ivoirien n'est plus dupe. La nouvelle côte d'ivoire est là et prête. Sa naissance n'est plus loin... Le peuple de côte d'ivoire vous attend.

9.Posté par bintou361 le 20/08/2013 15:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien dit dynamic combattant. Mais rappelles-toi, le chef qui decide pour la C.I en ce moment est bel et bien DIEU lui meme , après ses enfants et serviteurs DIGNES de la revolution permenante, le reste n'est que des mises en scene qui seront effaces pour que nous puissions bien fonctionner dans la VERITE. NOUS n'avons rien a craindre,C'est la main de DIEU QUI FRAPPE diplomatiquement . L'internationale ne peut tenir devant LE VRAI DIEU, JAMAIS!!! donc il faut qu'elle trouve dar dar un arrangement intelligent aupres des aillants droit de la CI. MALHEUREUSEMENT POUR ELLE, TOUS NE SONT PAS FPI OU PDCI. . Et l'adage qui dit l'orsqu'on ne peut combattre, on joind. Nos camarades du fpi sont dans leur propre droit lorsqu'ils cherchent a mettre des pendules a l'heure nous devrons comprendre cela , sans pourtant oublier la cause de la REVOLUTION IVOIRIENNE QUI EST LA SOUVERAINETE OBSOLUTE de la COTE-D'IVOIRE. NOUS ne supporterons aucun mouvement qui indirectement ou directement nous mettra les battons dans les routs Nous savions tous tres bien qu'il est impossible d'etre liberer totallement en s'associant avec des ennemis qui ne sont pas pres a lacher LEUR PRISE. Cela ce comprend par le luxe , le life style accumules et maintenuent sur notre dos ENDORMIT. NON!!! ILS NE PEUVENT PAS LACHER!!! DONC IL FAUT TROUVER UNE SOLUTION POUR QUE LA RESISTANCE IVOIRIENNE LA FERME.ILS SE SONT DIT certainement.
tout ce que je sais c'est que mon PAYS doit etre liberer , independant et COMPLETEMENT GOUVERNER PAR SES DIGNES ET INTELLIGENTS FILLES ET FILS.

JE BENNIS D'ABORD LE COMBATTANT EN CHEF HASSANE MAGUED QUI SE BAT POUR QUE NOUS SACHIONS CE QUE NOUS VOULONS VRAIMENT POUR NOTRE BELLE C.I ET SON JOLI PEUPLE. TOUTE LA REVOLUTION PERMENANTE ET TOUTE LA RESISTANCE AFRICAINE. VOUS ETRE VRAIMENT DEBOUT.
CONTINUONS LE COMBAT SANS COMPROMETTRE. QUE L'ESPRIT SAINT SOIT CONSTAMENT VOTRE GUIDE.

LA LUTTE CONTINUE, ET A DIEU LE PERE LA VICTOIRE.

Bintou MASSA-DEIN

8.Posté par Sily Camara le 20/08/2013 15:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Hassane, j'ai lu et relu aussi votre dernière "contribution ". Pour une fois je n'y ai rien compris parce que son utilité et son opportunité, je ne les vois pas. Or, comme beaucoup de gens comme moi lisent religieusement vos textes, je voudrais m'interroger : avez-vous interrogé Affi pour comprendre les motivations profondes des actes qu'il a posés depuis sa sortie de prison ? Si oui, je vous suis. Si non, le texte n'avait pas sa raison d'être, pour une fois. Parce que cela voudrait dire que vous avez juste jugé, à distance sans comprendre le pourquoi. Je m'appuie toujours sur un constat ( vous êtes religieusement lu) et un principe, c'est l'adage des vieux qui disent: "le silence étant le deuxième nom de la sagesse, quand on ne sait pas, on se tait " ( pour observer). Il y a longtemps que je vous lis. Mais j'avoue que de nombreuses personnes avec qui je partage les contenus commencent à être des Saint Thomas. Un a même osé me railler en disant: " Votre Jésus ne revient-il pas BIENTOT, depuis 2000 ans?". C'est son affaire, l'incrédule. Moi je continue de croire aux Paroles saintes et à vos écrits. Mais pour la "grandeur" des textes, quand ce n'est pas indispensable, ne disons rien.

7.Posté par Marie juliette le 20/08/2013 14:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sage conseil mon frère que Dieu te benisse

6.Posté par Hermann N'da le 20/08/2013 14:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La politique doit certe revenir aux politiciens. Mais ne perdons jamais de vue que pour gagner en efficacité et être cohérents avec nous- mêmes, les différents volets de notre combat se doivent d'être complémentaires et donc indissociables !

C'est visiblement dans cette logique que s'inscrit l'intervention de HM.

5.Posté par Shadrac le 20/08/2013 14:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout ce dit HM est juste mais laissons la politique aux politiciens et continuons sur l'autre volet.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !