Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Révolution Permanente : Libye : Il n’y a pas 36 solutions. No Saïf Al Islam Kadhafi, No Peace !

le Lundi 14 Octobre 2013 à 21:12 | Lu 1650 fois



Révolution Permanente : Libye : Il n’y a pas 36 solutions. No Saïf Al Islam Kadhafi, No Peace !
C’est à la fois curieux, révoltant et indécent que les Panafricanistes ne lèvent pas le bouclier comme un seul homme pour exiger comme nous le faisons pour le Président GBAGBO, la libération immédiate et sans condition du fils du Guide libyen, Saïf Al Islam, le seul fils de la Libye capable de ramener l’ordre et l’unité dans un pays en voie de disparition.

En pourtant l’évidence crève les yeux. No Saïf Al Islam Kadhafi, No Peace!

C’est tout simple. Ceux qui ont détruit la Libye, assassiné le Colonel Kadhafi et ses petits enfants, ne connaissaient pas la Libye et ne la connaîtront jamais. Ils ne feront que conduire ce pays vers les abîmes de la désolation perpétuelle.

Pour simplifier, le modèle de société africaine qu’était la Libye, pouvait se résumer en quelques mots : un Etat moderne, organisé à partir d’un brassage intelligent entre les règles locales de gouvernance coutumières tribales et les exigences régaliennes d’une tribu fédérale garante de l’unité, de la cohésion et des alliances inter-tribus de coopération économique et de non agression.

Bref, la société libyenne moderne telle que pensée et conçues par le Guide libyen, reposait avant tout sur un équilibre géopolitique tribal avec des chefs de tribus qui n’obéissent à l’Autorité centrale que si cette Autorité observe les mêmes valeurs tribales et bénéficie de ce fait d’une reconnaissance de ses paires qui lui vaut une allégeance citoyenne.

C’est dire que la société libyenne dont les Kadhafi ont permis une expression authentiquement africaine et une mise en vitrine internationale ne s’improvise pas et ne saurait se réaliser à partir de modèles occidentaux qui contrarient cette exception africaine.

Or, les rats qui ont servi à détruire la Libye et à massacrer ses bâtisseurs, en leurs rangs et qualités de traîtres à la cause africaine et de lèche-culs des dignitaires occidentaux, sont tenus par une feuille de route que tout oppose à la Libye africaine.

C’est pourquoi le salut de la Libye ne peut venir que de l’héritier survivant du père de la société moderne libyenne qui fut, Saïf Al Islam Kadhafi.

La seule éventualité de sa libération, donnera un autre visage à la Libye. La concrétisation de sa libération apportera la lumière qui chassera les ténèbres qui enveloppent la Libye.

Il est donc d’une impérieuse nécessité que Saïf Al Islam soit libéré ici et maintenant. Il ne se vengera de personne, occupé qu’il sera, à provoquer la renaissance et la résurrection de la Libye.

Aussi, nous lançons solennellement un appel à tous les Panafricanistes. L’heure d’entamer l’hymne à la Libération de Saïf Al Islam a sonné. Entonnons le, pour que la Libye ne soit pas un mouvais souvenir pour l’humanité et une honte éternelle pour l’Afrique.

Dieu pourvoira.

A Très Bientôt.
Hassane Magued
La Révolution Permanente

Lundi 14 Octobre 2013
Vu (s) 1650 fois



1.Posté par KKBclassik le 14/10/2013 23:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme disait le PR "le temps est un autre nom de DIEU". Je déclare ici et je suis tellement persuadé que tous ceux d'une manière ou d'une autre,ont trainé les dignes fils d Afrique le paieront et de la manière la plus terrible. Salut et yéhoubô !!!

2.Posté par doriane le 14/10/2013 23:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eh bande de plouc à la solde de s esclavagistes occidentaux, libérez Saïf Al Islam! Libérez l'Afrique!
De toute façon, ces chiens impérialistes, c'est le coup de pied dans le derrière que nous les chasserons de l'Afrique, comme l'ont fait les vietnamiens. C'est le seul langage qu'ils connaissent: la force pour les virer de chez nous, ces sales pédés!
Signé: doriane, la vraie

3.Posté par ADEDE le 14/10/2013 23:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La lutte pour la libération de ce digne fils de l'Afrique ne sera que justice et honneur pour notre continent à la traîne à cause malheureusement de nombreux brebis galeuses qu'il compte.
Ces descendants de judas ont jubilé trop tôt sans prendre le pool de ce que demain sera. Les voilà empêtrés dans des problèmes qu'ils n'ont jamais imaginé tellement les promesses faites leurs mandants étaient alléchantes. Aujourd'hui, ils sont incapables de parcourir leur propre pays, de jouir de leur terroir comme jadis le faisait le Guide.
Le peuple de qui vous réclamer votre légitimité vous a lâché, allez y comprendre quelque chose, bande d'imposteurs. Aucune occasion ne vous sera donnée; Vous allez tous payer le prix des agressions. Demandez au premier ministre et vous comprendrez que vous êtes à leur portée bandes d'irresponsables.

4.Posté par Abel EBESSE LUMBALA le 15/10/2013 06:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Paix à l'âme de feu frère Guide, Mouammar Kadhafi, l'AFRICANISTE. Que Dieu protège le reste de sa Famille.

5.Posté par Hermann N'da le 15/10/2013 16:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SI LE FRANC CFA RESTE MAINTENU, TOUT LE COMBAT QUE NOUS MENONS SERA VAIN - EXPLICATIONS:

Si le franc CFA reste maintenu, tout le combat que nous menons n'aboutira JAMAIS !
Le Franc CFA, originellement franc des Colonies Françaises d'Afrique a été créé par le Général DEGAULLE. C'est une monnaie d'inspiration nazie . La monnaie nazie a été, pendant longtemps, un moyen de domination de l'Allemagne sur la France et d'autres pays européens.

Actuellement, cette monnaie coloniale continue de survivre à  travers trois (3) BANQUES CENTRALES stratégiquement installées par la France dans ses 15 anciennes colonies africaines:

1/  La B C C ( Banque Centrale des Comores) : 1 ÉTAT 

2/. La B E A C ( Banque Centrale des États de l'Afrique Centrale) : 6 ÉTATS. 

3/. La B C E A O ( Banque Centrale des États de l'Afrique de l'Ouest ): 8 ÉTATS 

À/ LE CLOISONNEMENT DES TROIS ZONES ORCHESTRE PAR LA FRANCE

Pour faire obstacle au développement des échanges  économiques commerciaux et industriels entre ces différents États africains concernés et s'enrichir sur le dos de l'économie africaine, la France a stratégiquement cloisonné les trois zones. 

Ainsi, les francs CFA issus des trois Banques centrales indiqués plus haut sont TOUS DIFFÉRENTS, les uns des autres. Plus grave, ils ne sont même pas convertibles entre eux. 
En conséquence, un opérateur  économique Ivoirien ou Burkinabé qui vend des biens ou services au Cameroun ou au Gabon doit NÉCESSAIREMENT se faire payer dans une banque française qui, seule, est habilitée à assurer la convertibilité du CFA (assortie de frais, bien sur).
C'est ce qui explique le faible taux d'échanges commerciaux entre nos États qui, pourtant, sont très proches  à tout point de vue, et qui gagneraient à entretenir d'intenses relations commerciales entre eux.

Donc, aucun mouvement de devises ne peut avoir lieu entre les trois zones sans l'intervention du TRÉSOR FRANÇAIS  ET DES BANQUES FRANÇAISES. Ce mécanisme permet à la France, non seulement de contrôler nos  économies mais aussi de détenir ABUSIVEMENT nos avoirs.

B/  LA DETENTION DE NOS RÉSERVES PAR LE TRÉSOR FRANÇAIS 

La principale conséquence qui découle du transit de nos avoirs par le TRÉSOR FRANÇAIS a abouti à la triste situation suivante:
* A PARTIR DE 2005
À partir de l'année 2005, 65% de nos réserves restaient détenus par le TRÉSOR FRANÇAIS 
* ACTUELLEMENT, 50% de nos réserves sont détenus par le TRÉSOR FRANÇAIS 
* PAR LE PASSÉ, c'était la TOTALITÉ (100%) de nos avoirs qui restaient détenus par le TRÉSOR FRANÇAIS. 
La détention abusive de nos avoirs par le TRÉSOR FRANÇAIS  permet à la France de nous accorder des prêts qui engendrent notre ENDETTEMENT. 

C / L'ORIGINE DES AIDES À LA COOPÉRATION ACCORDÉE PAR LA FRANCE  ET LE CERCLE VICIEUX DE LA DETTE

Ce sont donc les intérêts produits par nos avoirs bloqués en France qui permettent à la France de procéder à ce qu'elle appelle "Aide à la coopération" ou "aide au développement " . 

Ces sommes colossales sont donc utilisées par la France pour faire des prêts aux ex colonies qui sont tenues, ensuite, de les rembourser. D'ou l'origine de LA DETTE des pays Africains. 

Souvent on entend dire que la "France a annulé la dette de tel ou tel autre pays de la zone CFA  En réalité, il s'agit de nos propres avoirs qui nous sont prêtés et que nous sommes contraints de rembourser avec des INTERETS et ce, de génération en génération.

Soulignons que c'est en prenant prétexte de ce FAUX PROBLEME de la FAUSSE DETTE qui à entraine des déséquilibres économiques et financiers dans nos pays, et dont il faut sortir,  que la France et ses partenaires (FMI, Banque Mondiale) ont réussi à nous imposer, les Programmes d'ajustement Structurel (P À S ), avec leurs corolaires de privatisations, licenciements, pauvreté, et autres mesures d'austérités  et donc impopulaires des années 80. 
Apres l'échec des P A S, la nouvelle invention qui est d'actualité s'appelle INITIATIVE PPTE.

Le Franc CFA est donc une monnaie coloniale qui ne nous appartient pas, qui ne nous sert pas. Il fonctionne dans le seul intérêt de la France. Il nous assujéti, nous appauvrit et nous maintient dans un esclavage qui ne dit pas son nom et ce, à travers le "SYSTÈME DE VERROUILLAGE" imposé par la France et qui est le  suivant:


D/  LA PRÉSENCE DE SIÈGES RÉSERVÉES À LA FRANCE DANS LES CONSEILS D'ADMINISTRATION  DES TROIS BANQUES CENTRALES

- À LA B C C ( aux COMORES), 
Sur les 8 MEMBRES que constitue le Conseil d'Administration, la FRANCE A DROIT À 4 SIÈGES .
Les décisions se prennent À LA MAJORITÉ.

- À la B E A C ( Afrique Centrale) 
Sur les 13 MEMBRES du Conseil d"Administration, siègent 3 FRANÇAIS Les décisions se prennent à L'UNANIMITÉ.

- A la B E C E A O ( Afrique de l'Ouest)
Sur les 16 MEMBRES du Conseil d'Administration, siègent, à ce jour, 2 FRANÇAIS.
Les décisions se prennent à L'UNANIMITÉ .

Inutile d'aller chercher ailleurs les raisons de la présence de ces Français au sein des Conseils d'Administration de ces banques centrales : ils veillent sur les INSERTS DE LA FRANCE.  Ils ont pour mission d'EMPECHER l'adoption de toutes décisions financières et monétaires contraires aux intérêts  de la France.

CONCLUSION :
Pour  sortir de ce cercle infernal d'exploitation, les 15 ex colonies françaises de la zone CFA, dans une solidarité agissante, doivent purement et simplement ABANDONNER cet instrument d'appauvrissement, d'avilissement, de pillage et de recolonisation pour BATTRE LEUR PROPRE MONNAIE et prendre en main leur destin. 
La monnaie demeure avant tout, l' une, sinon la première marque de souveraineté de tout État, de tout peuple.
La monnaie est un formidable moyen de développement SI SES TENANTS ET SES ABOUTISSANTS sont maîtrisés par l'Etat ou les États qu'elle est sensée servir.

Sans les ex colonies, la France étalera au monde entier, son vrai visage de pays pauvre et quelconque, à l'instar de l'ESPAGNE et du PORTUGAL qui, après avoir définitivement perdu leurs anciennes colonies, sont aujourd'hui contraints, pour leur survie, d'"expatrier " leurs ressortissants désormais obligés de faire le ménage et les travaux domestiques à travers l'Europe. La France ne doit pas échapper à ce destin, pour tout le mal qu'elle ne cesse de faire aux Africains.

6.Posté par mich la gourou le 16/10/2013 18:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci N'Da, tu as vu juste. Il faut sortir de ce machin de CFA, Dieu pourvoira, le monde illuminati vera Dieu dans sa toute sa splendeur. Merci làbas.

7.Posté par LaReflexion le 17/10/2013 15:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
« Une société moderne africaine » construite sur des principes et des valeurs africaines, voilà la réponse que ns africains devrions donner à la démocratie occidentale, « l’opium du capitalisme pour la manipulation mentale des peuples ». Merci Hassane Magued.

Aujourd’hui, nos frères, de l’autre côté de la cote africaine, en Libye, se battent ; ils sont en train de lutter pr leur dignité, leur droit d’inventer un système conforme à leur culture et société qui leur a pendant lgtps procurer stabilité et prospérité, a tel enseigne qu’à une certaine période, le Dinar libyen était plus fort que le Dollar américain.

Que le Seigneur Jésus Christ, le Dieu Véritable qui ne fait acception de personne, les soutiennent afin que ces adorateurs de lucifer n’aient pas raison de nos frères libyens. Amen ! …

Pour nous Eburnéens, les temps sont déjà fixés. Au moment venu, le Seigneur Jésus Christ, à cause de son Nom qui est au dessus de tout nom, manifestera sa gloire.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !