Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Révolution Permanente : Côte d’Ivoire : quand est-ce qu’ils tireront les leçons du passé si présent ?

le Vendredi 9 Août 2013 à 22:54 | Lu 2381 fois



Révolution Permanente : Côte d’Ivoire : quand est-ce qu’ils tireront les leçons du passé si présent ?
Un combat ne se gagne jamais seul. Mais il se perd toujours seul. Ce n’est point parce qu’on aura été seul sur le champ de bataille. Non. C’est tout simplement parce qu’on aura porté la responsabilité de l’échec et qu’on aura goûté l’amère réalité de la solitude de la défaite.

Aux heures sombres d’Avril 2011, ils étaient combien qui pouvaient fixer le regard d’un mercenaire de l’ONUCI, de la France ou des rescapés de chair à canon de Dramane Ouattara, pour assumer le combat de Laurent GBAGBO ?

La défaite « provisoire », pour dire vrai et être à la mode du moment, était la défaite de Laurent GBAGBO jusqu’à ce que le temps fît son effet, et que l’on parlât d’opportunisme combattant, puis de trahison, puis de résurrection, puis de « chefferie politique» dans une opposition-résistance tirée ici et là par des opportunistes de tous poils croyant que le vide du moment sonnait l’aube de leur temps de gloire.

Bref. Le temps passe et de l’invisible, nous les écoutons. Et nous sourions. Convaincus que ces deux années de séjour dans l’abîme de la détresse n’ont rien changé à leur perception superficielle du combat historique que nous menons, tous convaincus qu’il est encore de la mode, de jouer le politiquement correct pour plaire à la France dont le jugement demeure pour bon nombre, l’unique baromètre de la stature d’homme politique fréquentable ou de combattant acceptable ou de résistant modéré.

Aujourd’hui plus que jamais, je suis convaincu que tout résistant, croyant naïvement qu’il peut apporter un changement à la situation pourrie en Côte d’Ivoire, par le seul jeu du politiquement correct, eh bien, ce résistant-là est un incrédule.

D’aucuns sont tentés de dire qu’ils vont vaincre Dramane Ouattara et apporter le changement par le seul moyen de la politique.

Mon intime conviction en entendant ce genre de discours est que l’incrédulité est le grand mal dont souffre la Côte d’Ivoire.

Qu’appelle-t-on victoire ou vaincre Dramane Ouattara ?

Le fait de faire tomber son régime et avec lui, tous les zozos qui règnent par la terreur sur des populations civiles innocentes ?

Le fait de capturer Soro Guillaume et de lui trancher la tête à ce maudit sorcier qui blasphème en se faisant passer pour un Chrétien ?

Le fait de renvoyer les mercenaires togolais, burkinabès et maliens, chez eux pour qu’ils réapprennent à vivre d’un peu d’eau et de poussière comme avant leur forfaiture en Côte d’Ivoire ?

C’est cela votre victoire attendue par votre combat politiquement correct ?

Soyons sérieux !

Si en finir avec Dramane Ouattara était la fin en soi, la fin attendue du combat noble que nous menons depuis maintenant une décennie, je vous assure que cela aurait été fait depuis fort longtemps, car un seul combattant solitaire pouvait régler le problème sur terre comme dans les airs.

Erreur fatale, erreur d’incrédule ou erreur d’appréhension et même de compréhension, croire qu’il suffit de remporter une victoire politique sur Dramane Ouattara pour régler le drame ivoirien, c’est réduire notre combat à un banal jeu de conquête du pouvoir politique usurpé par une simple alternance au sommet et dans les administrations, fût-elle l’effet d’un soulèvement populaire ou le résultat d’une élection arraché aux biceps.

Pour nous, à la Révolution Permanente, vaincre et triompher en Côte d’Ivoire, c’est d’abord et avant tout, vaincre l’impérialisme occidental incarné en Côte d’Ivoire par la France dans toute sa laideur raciste, méprisante et négationniste.

En Côte d’Ivoire, cette victoire se traduit simplement par une défaite brutale et sans précédent de l’occupation armée française. Seul l’effondrement de la France face à un peuple debout avec à a tête ses fils combattant en avant-garde pour croiser fer contre fer, répondre au meurtre par le meurtre et imposer une fuite des survivances « colonisantes » de cette France méchante et immorale des terres de la Côte d’Ivoire, la queue entre les jambes ; oui, seule cette forme de victoire reste notre victoire vraie et le gage de notre existence en tant qu’Etat souverain, qui peut se permettre de plaisanter avec cette escroquerie morale appelée la « Démocratie à l’Occidentale».

Mais cette victoire là ne s’obtient pas dans les urnes ou par de banales revendications politiques satisfaites de façade après des accords de dupe. Elle s’obtient par une victoire réelle, celle qui porte en elle, l’effondrement des institutions, des hommes et des symboles français de la France fasciste en Côte d’Ivoire après une confrontation physique brutale qui devra faire suite à la confrontation intellectuelle d’égal à égal du moment. Cela s’impose du seul fait d’une vérité ontologique : « Les fascistes ne respectent que la Force et la défaite imposée par la Force».

Ensuite, après tout ça, notre victoire en Côte d’Ivoire vient de notre capacité à effacer des esprits et à bannir pour des siècles et des siècles, la théorie selon laquelle « Il n’existerait pas d’Ivoirien autochtone » car tous serions des immigrés ou des apatrides selon le sens donné par « le pas du tout instruit », Dramane Ouattara alias « ADO Kennedy ».

Oui. Il y a en Côte d’Ivoire, dans cette Côte d’Ivoire trucidée, des autochtones, dès lors qu’après le tracé des frontières héritées de la Colonisation criminelle, chacun de nous a eu un morceau de terre pour y habiter et prospérer, et qu’après coup, passer d’une ligne frontalière à une autre, revient à fouler des terres qui appartiennent désormais à autrui.

Mais cette leçon de vie qui consiste à enseigner aux gens méprisants de notre droit à une terre qui nous appartient en propre et qui n’est pas un bien sans propriétaire, eh bien, cette éducation pour adultes mal-élevés, malhonnêtes et habités par une convoitise criminelle, ne peut s’obtenir que dans un élan révolutionnaire fait de feu et de braises.

Aucun homme sorti par les urnes, aucun meeting politique, aucun accord politique ne peut amener à la raison, des individus de mauvaise foi qui ont tout intérêt à être déraisonnables envers un peuple ivoirien accueillant dont l’hospitalité est prise pour de l’idiotie.

Autre chose et non des moindres, nous croyons et nous vous prions de croire qu’une « victoire » purement politique, en l’état actuel de la Côte d’Ivoire obtenue par le FPI de Laurent GBAGBO ou le PDCI des soutiens occultes de Kouadio Konan Bertin dit KKB, sera un cadeau empoissonné, une tarte chaude dans la main et un rêve puéril dont il faudra sortir brutalement avec une nouvelle rébellion des étrangers faits abusivement « ivoiriens » ou méprisant notre Nationalité, nos richesses nationales et notre raison d’être Ivoiriens et fiers de l’être.

A quoi servira donc une victoire de pacotille et de paille, face au brasier ardent de plus de deux décennies d’instrumentalisation ethnique, religieuse, communautaire, « ivoirophobe » et « ivoiricide » ?

Murissons un peu !

Notre salut ne vient pas d’un jeu politique. Notre salut ne vient pas de vos amitiés avec la France politique et les Français de la politique. L’animation politique apportée par le FPI et les « Provisoires » du moment doivent demeurer du jeu politique. Du simple jeu politique pour tenir en haleine un peuple qui espère.

Mais ensemble, espérons qu’en jouant ainsi, vous ne vous ferrez pas prendre à votre jeu de la mort où les mains nues et l’autre les mains pleines d’instruments donnant la mort, vous jouez « à fusille-moi pour voir si je vais mourir ». Ce jeu du Dozo et du gibier insouciant politique, je vous prie de le tenir loin de notre combat.

Chacun peu croire au jeu de hasard même quand il y a la mort et l’anéantissement d’un peuple inscrits comme règle d’or à ce jeu.

Mais pas moi. Je ne joue jamais. Je ne connais aucun jeu de société. Dans ma vie, il n’y a aucune place pour le jeu. Et nos Guerriers observent cela comme une maxime. Un jour, vous verrez et vous comprendrez.

Que Dieu délivre mon Peuple et les Résistants politiques de l’incrédulité et de l’erreur d’évaluation.

Seigneur, fait qu’ils ne périssent point par ignorance mais que notre passé si présent leur serve de leçon.

A Très Bientôt.
Hassane Magued.

Vendredi 9 Août 2013
Vu (s) 2381 fois



1.Posté par Lumière le 09/08/2013 23:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'émoi qui m'anime face à une telle clairvoyance d'esprit est telle que je ne puis aujourd'hui passer mon chemin sans te féliciter HM. Ce qui est rassurant c'est que la majeure partie des ivoiriens perçoit clairement les choses ainsi. Depuis maintenant 2 ans France 24 ou RFI ne bénéficient même plus d'une crédiilité proche de 5% auprès des nouvelles consciences que nous sommes. Et nous sommes très nombreux.
Nous te lisons en silence. et Nous sommes avec toi. Nous ne savons pas qui vous êtes, mais nous voyons que vous extériorisez le feu qui bouillonne en nous.
Nous n'avons pas d'armes mais nous avons nos convictions et notre intellect. Nous porterons ce combat partout ou necessaire. Nous en aurons le courage parceque nous vous savons sérieux et déterminés.
Puisse Le jour de la délivrance arriver à point pour une libération effective et magistrale de notre pays.
Pour l'instant nous écoutons notre chant préféré "Mr Le président ouattara"

Tout le peuple ivoirien compte sur vous.

2.Posté par LaRédemption le 10/08/2013 00:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Effectivement cher Lumière, aujourd'hui en Côte d'Ivoire il ne se trouve aucun ivoirien qui ne nourrisse pas le secret besoin d'en finir avec tous les impérialistes de tout acabit qui sont aujourd'hui tous démasqués. Oui HM seul les incrédules pensent que notre liberté viendra d'une pseudo élection, fut-elle présidentielle. D'ailleurs, nous souhaitons de tout coeur que cette mascarade n'arrive jamais et en lieu et place une tempête de feu ardent qui balayera sur son passage tous ces pouilleux mercenaires assassins des ivoiriens et leurs chefs. Ces envahisseurs ont fait naître en chaque ivoirien cette rage d'en finir avec eux, heureusement, jusque-là maîtrisée. Mais jusqu'à quand HM ? Jusqu'à quand. C'est pourquoi nous comptons sur les guerriers de l'invisible oints par Dieu et "coachés" par Notre Seigneur Jésus Christ. Nous attendons avec patience leur avènement pour exalter. Les politiciens qui connaissent la notion et la portée de la LIBERTÉ, de toute bonne fois mènent le combat à leur manière mais ils seront aussi soulagé du débarras indubitable des ces marchants de la mort. Alors, advienne que pourra. HM, s'il te plait dit aux vaillants guerriers de l'invisible d'enfourcher leurs glaives comme Dieu leur à recommandé pour le combat ultime de notre plaine souveraineté. Sois béni HM et que Dieu nous garde.

3.Posté par GOUZOU GBETIAYI le 10/08/2013 00:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci cher frère. Je commençais franchement à désespérer de ces enfantillages qui font qu'on se croirait dans un classique "Africa-Asec". Ces naïvetés du genre ... La FRANCE l'a abandonné. OBAMA s'est rendu compte que OUATTARA n'est qu'un nullard... Tout le monde est en train de comprendre et est déçu de lui... Ils ont négocié avec GBAGBO... Et patatis ... Et patatas, qui montrent que nous ne comprenons vraiment rien à tout ce qui se passe... Si non, quand un colonisé cherche à se défaire de son colonisateur en se livrant à une autre puissance. Cela n'est-il pas un changement de colonisateur? Quand nous pensons pouvoir arracher le pouvoir à OUATTARA sans combattre la FRANCE, c'est que nous nous croyons vraiment en politique, comme dans une compétition saine en ignorant les rôles réels joués par les uns et les autres dans notre crise. Quand en plus, nous espérons que cette même FRANCE va arracher le pouvoir à OUATTARA pour le redonner à GBAGBO, là nous prouvons qu’intellectuellement et même moralement, nous ne sommes pas trop différents de ceux qui nous ont combattus ET QUE NOUS NE SOMMES PAS RÉELLEMENT MURS POUR CE COMBAT QUE MÈNE LE PRÉSIDENT GBAGBO. C'est vrai qu'on a besoin d’alliés dans toute guerre. Il va même falloir les intéresser. Mais c'est notre détermination et notre maturité qui qui vont motiver nos alliés.
OUI frère, j'ai en vie de dire, que tu as "malheureusement" raison. QUE LE DIEU TOUT PUISSANT, SOUVERAIN SOIT AVEC NOUS

4.Posté par Korindo le 10/08/2013 00:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher resistant HM
Nous sommes restes longtemps un betail entre les mains d‘abord des esclavagistes et des montons peut etre de panurge entre les mains des colonisateurs. Aujourd‘hui tout ce que nous avons de dignite humaine qui fait de nous des africains d‘origines des fils d‘esclave et de colonise est mort. Oui l‘espoir est encore permit de par le point de lumiere que tu nous apportes. Nous devons resister nous devons nous reveiller nous devons agir parce que DIEU n‘a pas fait de sous hommes comme le diable qui est français nous le fait croire. A la resistance fils dignes nous vaincrons.

5.Posté par DIDIER le 10/08/2013 02:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DIEU a choisi sa milice pour le combat et l heur est venu .A tout moment ,A tout instant les ivoiriens ,tout AGES confondus pourrons avec l aide du DIEU tout puissant faire face à ce mal qui nous ronge depuis de longue année .OUI ! nous allons chassé tout ses maudits de notre pays ,nous viendrons comme une pluie ,celle de la dernière saisons .
DIEU bénisse son peuple.

6.Posté par Ulrich le 10/08/2013 09:17 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Très cher HM merci d''avoir clarifié les choses. Beaucoup de personnes pensent que c''est le mossi ou ses plaisantins qui sont le problème. Il n''est que le bout de l''iceberg immergé. Le véritable problème ce sont ses soutiens français, ce pays à la langue de vipère qui n''Hésitent pas à tuer pour leurs intérêts. Croisez le fer, mais nous voulons voir ça venir pour ne pas être au milieu et être utiles là où ie besoin se fera sentir pendant le combat. Soyez bénis et forrtifiés

7.Posté par Moussa diakite le 10/08/2013 10:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
HM tu es dans le tempo. Nous ne sommes pas à un jeu. C''est pourquoi la CNPCI, coordination nationale patriotique de Cote d''Ivoire, s''inscrit comme la branche combattante de la lutte patriotique des ivoiriens. Nous somme prets a combattre

8.Posté par kone cote divoire* le 10/08/2013 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MERCI COMBATTANT HASSANE MAGUED POUR TA CLARIFICATION......LE PROBLEME DE NOTRE BEAU PAYS C'EST D'ABORD LES INTERETS DES FRANCAIS........ILS TITILLENT TEL OU TELLE POLITICIEN EN FAISANT UN JEU DE QUI PERD GAGNE..........ACTUELLEMENT ILS ONT COMPRIS QUE WATRA EST LE MAL DE LA C.I ET ONT DECIDE DE POSITIONNER DANS UN PREMIER TEMPS SORO G. MAIS ONT VU EN LUI UNE TETE DE CHEF REBELLE DONC QU'EST CE QU'ILS MIJOTENT AUJOURD HUI REDONNER JE DIS BIEN REDONNER LE POUVOIR AU FPI MAIS EN LEUR PROMETTANT UN JEU D'INTERETS C'EST POUR CA QU'ILS ONT LIBERE AFFI ET SES LIEUTENANTS POUR ENFIN TRAITER AVEC CEUX-CI.............A MON AMI HASSANE QUI L'A SIGNIFIE DANS SON AVANT DERNIER CHRONIQUE "LA POLITIQUE AUX POLITICIENS ET LA LIBERATION AUX GUERRIERS COMBATTANTS IVOIRIENS"............QUANT A NOUS COMBATTANTS POUR LA LIBERTE DU PEUPLE DE C.I NOUS DEVONS AFFRONTER SANS PEUR LA FRANCE QUI DEPUIS L'OPERATION DIGNITE DE 2004 A EMPECHER ET CONTINUE AUJOURD HUI D'EMPECHER LA LIBERATION TOTALE ET DONNE LA LIBERTE A NOUS DIGNES IVOIRIENS DE GERER COMME NOUS L'A ENSEIGNE LE MAITRE INCONTOURNABLE ET INCONTESTABLE LE PRESIDENT DES IVOIRIENS L A U R E N T K O U D O U G B A G B O.............IVOIRIENS IVOIRIENNES POUR ENFIN ETRE LIBRE ET DIRIGER LIBREMENT SANS PRESSIUON DE QUI QUE CE SOIT NOTRE PAYS LA COTE D'IVOIRE NOUS DEVONS L'ACCEPTER C'EST VRAIMENT ET CA SERA DUR POUR NOUS COMBATTANTS IVOIRIENS MAIS L'APPUIE DE D I E U L'ETERNEL DES ARMEES LE SEUL QUI DONNE ET RETIENT LE SOUFFLE LA BENEDICTION LA PROTECTION LA FORCE DANS UN COMBAT CONTRE GOLIATH NOUS SAUVERA DONC COMBATTANTS COURAGE POUR L'INTERET DE NOTRE PAYS NOUS LE POUVONS ALORS AFFRONTONS L'ARMEE FRANCAISE ILS SERONT VAINCUS........A BON ENTENDEUR SALUT..........HASSANE MAGUED TOUT A ETE DIT NOUS ATTENDONS CE GRAND MATCH RETOUR TANT ANNONCE..........L'ETERNEL EST AVEC NOUS.........AMEN!

9.Posté par Marie juliette le 10/08/2013 13:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Saut chères frères africains unissons nous pour la libération total de la côte-d'ivoire et de l'afrique toute entière

10.Posté par bintou361 le 10/08/2013 14:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo!!! hassane? c'est ca la verite. Neanmoins Dis-toi que beaucoup n'ont pas ce esprit, mais c'est pas grave,parceque tout le monde n'est pas appeller a etre ROI.

C'est tres simple, le ROI DES ROIS est avec nous et sa mission s'accomplie en C.I.Que l'internationale want or no.

Bintou MASSA-DEIN.

11.Posté par gaou le 10/08/2013 19:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La politique est un luxe des Etats puissants. Un leurre pour les Etats faibles ! Le premier pilier d''un Etat, c''est l''armee, ensuite l''economie. La science est la source de puissance d''un Etat.

12.Posté par yurus le 11/08/2013 00:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon frère HM, j'aime bien te lire; même si je ne partage pas toujours ton point de vue comme sur cette chronique.
Non, je ne partage pas cette façon de croire que la libération de la CI n'a qu'un et un seul chemin, celui de la R.P.
Tu as ta voie. Fais ce que tu veux faire ; nous allons tous apprécier le résultat. En attendant, les autres font ce qu'ils peuvent faire; et cela leur permet d'obtenir tant bien que mal la libération de certains de nos frères, et donc d'une partie de la C.I.
C'est cela que moi j'appelle du concret. Toi et ta R.P vous n'avez encore rien fait de palpable, et c'est vous, gens de l'invisible, qui aimez déprécier, banaliser, juger, les efforts des gens du visible.
Oui ces gens du visible, qui ont choisi la voie de la politique et de la diplomatie vous mènent au point, vous les gens de l'invisible avec vos promesses qui ne se réaliseront peut-être jamais, dans la lutte contre la politique ADO pour la libération des ivoiriens donc partant de la C.I.
Tu ne veux pas rêver et pourtant la voie de libération que tu proposes est celle des rêveurs. Tu proposes une guerre armée contre la France sur notre sol. Contre la France=Contre les UE=Contre les USA, bref contre le bloc occidental. Libre à toi de croire que vous, la R.P, vous vaincrez ce bloc parce que Dieu serait avec vous, l'Eternel des Armées. Nonnnnnn! je ne me moquerai pas de vous comme WATTAO, je respecte trop le Seigneur pour ça.

13.Posté par LaRédemption le 11/08/2013 01:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Yurus, il y a une part de vérité dans toutes les propositions allant dans le sens de la totale libération de notre pays la Cote d'Ivoire en particulier et de l'Afrique et en général les autres pays opprimés dans d'autres parties de notre globe par les impérialistes assoiffés de leur sang et de toutes leurs richesses naturelles. A travers la chronique de grand guerrier HM, il faut comprendre que tout mal s'amenuise lorsqu'il est attaqué par sa racine. Et la racine de notre mal c'est la france et ses alliés croc-morts. Ne dit-on pas que vouloir c'est pouvoir ? David n'a-t-il pas vaincu Goliath ? Tout est donc possible quand on est pas défaitiste, trouillard, pessimiste. Soyons simplement unis dans ce noble combat et puisque nous sommes dans la vérité, ce combat est d'office oint par Notre Seigneur. Alors Haut les coeurs et que Dieu nous garde.

14.Posté par Sily Camara le 12/08/2013 17:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci combattant Magued. En observateur, je dis aussi que tout ne se dit pas. Le parti politique, par essence, dans une "démocratie", accède au pouvoir par la voie des urnes pour appliquer ( normalement ou difficilement ) son programme. Les conditions sont-elles mauvaises pour le faire ? Est-il empêché d'appliquer ce programme ? ( vous en connaissez des cas récents et lointains). La main de Dieu qui viendra "balayer le chemin" sera la bienvenue, mais le parti politique "ne sera ni de loin, ni de près mêlé" aux actions de la main bienfaitrice. Le politique est obligé de parler comme un politique. Je dis bien "parler". Il y a cinq doigts sur la main, et les cinq concourent à prendre la nourriture qui va nourrir le "ventre". Haut, les coeurs, on y va...!!

15.Posté par Ivoirien le 13/08/2013 17:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Depuis Novembre 2004 nous autres savons que le problème de la CÔTE D'IVOIRE, c'est la France, nous en avons eu confirmation en Avril 2011.
Il n' y a plus rien à expliquer, mais à agir maintenant.
C'est parce que nous parlons beaucoup et agissons peu que ce pays s'arroge le droit de tuer nos parents et de nous imposés un Broukinabète comme président.
Alors mon chère HASSANE MAGUED est-ce qu'on va maintenant passer aux choses sérieuses et mettre les pendules à l'heure ou bien va t-on continuer de pleurer et de pleurnicher comme tu continues de le faire?

16.Posté par django le kool le 22/08/2013 19:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci HM
nous savons tous que le pouvoir jusque là se prend obligatoirement avec l'aval de la france,en cote d'ivoire et dans tous les pays francophones du monde.Tout le grand bruit qui se fait autour de nous au PDCI et la liberation des prisonniers politiques est bien l'oeuvre de la france.IL faut etre naif pour ne pas comprendre cela.Dans l'etat actuel des choses Allassane gagnera haut les mains les élections en 2015,sauf si la france en décide autrement. Alors quelle solution avons nous pour notre liberté? faut-il se jetter dans une bataille dont nous ne maitrisons pas les dommages collateraux? Faut-il au contraire demander l'aide du colonisateur que nous haissons pour en venir à bout de mossi dramane comme le pdci et le fpi le murmurent actuellement?
Pour la prémière option,il faudra combattre nos adversaires de tous les temps avec son corrolaire de massacres des peuples vulnérables dans les forèts et meme dans les cités urbaines.
Concernant la 2eme option,on se fait aider par la france et après s'etre installé durablement on se libère d'elle.
Dans ces deux cas de figure l'affrontement demeure difficile car honnetement,avons nous les moyens humains et militaires pour vaincre l'envahisseur?Si oui,laissons alors les politiciens vociferer et profitons de leur brouhaha pour agir brutalement,violemment et efficacement !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !