Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Retour des prisonniers politiques libérés: Chaleureuses retrouvailles à Ibis-Plateau, hier

le Samedi 12 Novembre 2011 à 10:25 | Lu 623 fois



Sur le coup de 17h, hier dans le hall de l’hôtel Ibis, devant les clients, le cameraman de la télé, Serges Boguhé, descend de l’une des salles : « Nous sommes en concertation avec Gervais Coulibaly », lâche-t-i avant de retourner d’où il est sorti. Quelques minutes après, Guy-Roland Sinsin en sort à son tour. Scène de joie intense. Ses parents venus l’accueillir se jettent dans ses bras et l’embrassent très fort avant de quitter les lieux avec le prisonnier de Ouattara pour rentrer en famille. Pour Gervais Coulibaly, ce n’est pas une concertation : « Nous avons juste causé avec eux », indique-t-il. Quel sentiment de retrouver ces prisonniers ? « Je ne parle pas. Mais à me voir, vous ne pouvez plus me demander si je suis content ».
Diabaté Bêh qui était avec Gervais Coulibaly arrive dans le hall de l’hôtel Ibis. Il porte une petite barbe : « Je ne fais pas de déclaration. Il y a des responsables du FPI, mon parti, pour le faire», nous dit-il avant de concéder : « Notez que je suis heureux et c’est tout ! ».

Dehors devant l’hôtel, M. Dédi Tapé attend l’arrivée des prisonniers de Boundiali. Au nombre de ceux-ci se trouve son épouse, Adèle Dédi Tapé Mazon, maire d’Issia. M. Dédié qui est avec deux adjoints au maire d’Issia, ne quitte plus son portable qui reste collé à son oreille : « Mon épouse est en route. Je suis content qu’elle soit libérée en même temps que certains prisonniers, même si c’est une joie teintée de tristesse parce que beaucoup sont encore en prison », fait-il remarquer pendant que l’ancien ministre Gnamien Yao arrive dans le hall de l’hôtel. Il prend ses valises et en compagnie de Gervais Coulibaly, cherche à entrer dans une chambre pour enfin se reposer après un long séjour en prison. Lui aussi refuse de parler à la presse.

A 19h 24 un car de la compagnie CK arrive avec les prisonniers de Boundiali. La joie est totale. La foule de parents accourus à l’accueil a grossi. Les avocats sont également présents. Me Dako Zahui, Dirabou Mathurin, Abié, Hervé Gouaméné sont visiblement heureux de voir une partie de leurs clients libres. «Ce n’est pas à nous de parler aujourd’hui. Ce sont les clients qui doivent parler », fait remarquer Me Dirabou. Mais les clients refusent de parler. Ils donnent rendez-vous aujourd’hui au CNRD et quittent les lieux. On voit partir les anciens ministres Ettien Amoakon, Kata Kéké, Dogo Raphaël et Georges-Armand Ouégnin. La prison n’a apparemment pas réduit leur bonne humeur. Le FPi les reçoit cet après midi à 15h. Au CNRD.



Benjamin Koré

Samedi 12 Novembre 2011
Vu (s) 623 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !