Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Reprise du dialogue sous conditions: Le gouvernement répond au Fpi : « Koua est entre les mains de la justice »

le Jeudi 27 Juin 2013 à 07:51 | Lu 300 fois

Le porte-parole du gouvernement a répondu, hier, en conférence de presse, au Front populaire ivoirien (Fpi) qui pose certaines conditions à la reprise du dialogue politique.



Bruno Koné, ministre de la Poste et des Tic, porte-parole du gouvernement.
Bruno Koné, ministre de la Poste et des Tic, porte-parole du gouvernement.
Le parti d’opposition a souhaité, dans un communiqué émanant de son secrétariat général, « la libération immédiate et sans condition de Koua Justin », son secrétaire national de la jeunesse, inculpé récemment pour « atteinte à la sûreté de l’Etat ». Il a encore demandé la mise en œuvre effective des points de convergence obtenus lors de la première partie du dialogue politique, notant que ces éléments déboucheront sur « un environnement propice à la reprise des négociations ».

Face aux journalistes, à l’issue du Conseil des ministres tenu, mercredi, Bruno Nabagné Koné, porte-parole du gouvernement, a eu cette réponse : « Justin Koua est entre les mains de la Justice. C’est la justice qui fait son travail. Le gouvernement ne se mêle pas des activités de la justice. Le Fpi ne s’adresse pas à la bonne personne ».

Sur l’affaire « Koné Katinan » qui joue son épilogue le 5 août prochain devant un tribunal ghanéen, le porte-parole du gouvernement a préféré ne « pas commenter » un dossier traité par la Justice d’un pays étranger. « Nous suivons cette affaire avec attention », a néanmoins, indiqué Bruno Koné. Le porte-parole en exil de l’ancien président Laurent Gbagbo est accusé par la Côte d’Ivoire de crimes économiques et encourt l’extradition vers son pays. L’affaire est aux mains de la justice ghanéenne qui a fixé le verdict à début août.

Autre question d’actualité sur laquelle le porte-parole du gouvernement était amené à réagir : le décaissement par Paris de 30 millions f.cfa au profit d’une association ivoirienne de protection des homosexuels, transgenres et professionnels du sexe. « Je ne fais aucun commentaire là-dessus », a dit, laconique, Bruno Koné.

Plus tôt, des mesures prises en Conseil des ministres avaient été annoncées par le porte-parole du gouvernement. Au nombre de celles-ci, un projet de décret fixant les modalités de calcul des redevances versées à l’organe de gestion de la filière du Conseil café-cacao.

On note que les redevances seront calculées à partir d’un arrêté signé conjointement par les ministres en charge de l’Agriculture et de l’Economie et des Finances. « Les redevances concernées serviront au fonctionnement du Conseil café-cacao mais également la contribution du budget de l’organisation internationale, budget de la Chambre nationale d’Agriculture, », a signifié Bruno Koné.

Il a, ensuite, annoncé la mise en place d’une Commission de réforme du sport en Côte d’Ivoire : « comme vous le savez, il y a des textes qui existent mais qui malheureusement créent un grand nombre de conflits dans le secteur du sport. Il convient de réformer tout cela avec un texte global plus clair et des dispositions qui vont être comprises par tous les acteurs », a souligné M. Koné. Il a évoqué, enfin, la mise à la disposition des jeunes d’une plate-forme dénommée « Impact jeune ».

La plate-forme réunira sur un support web ou mobile, l’ensemble des partenaires concernés par la jeunesse : les jeunes eux-mêmes, les bailleurs de fonds et toutes les personnes susceptibles de proposer des activités aux jeunes, des formations, des stages. « L’intérêt est de recueillir des statistiques qui permettent plus facilement de suivre nos jeunes, de savoir leurs orientations de carrière éventuellement et de proposer à ces jeunes, la possibilité d’exercer des activités », a déclaré Bruno Koné.

Kisselminan COULIBALY
Soir Info

Jeudi 27 Juin 2013
Vu (s) 300 fois



1.Posté par Moganza III eme du nom le 28/06/2013 03:53 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De qu''elle justice parle ce ZOZO rattrapé de soit disant ministre. Ridicule quand tu nous tiens c''est tout simplement pathétique et pitoyable.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !