Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Répression du RDR contre l’opposition à Akoupé: Un commissaire de police dans la barbarie

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Mardi 18 Août 2015 à 05:47 | Lu 727 fois

Scène illégale, surréaliste et impensable hier à Akoupé : 30 minutes après le début d’une assemblée extraordinaire de la Fédération FPI d’Akoupé (200 km d’Abidjan au Sud-est du pays), Anderson N’Djapo Amalaman, commissaire de police d’Akoupé, débarque, seul à bord de son véhicule de commandement, dans la salle climatisée et close de la mairie qui abritait la réunion.



Le superflic n’est muni d’aucun papier administratif. Mais, un papier administratif est-il nécessaire pour sévir sous Ouattara ? « C’est quelle tendance du FPI qui est ici ? », demande, sans vergogne, le commissaire de police auquel les responsables locaux de la Fédération-FPI d’Akoupé ont expliqué la nature de la réunion en cours. « C’est l’unique FPI du Président Laurent Gbagbo qui est en réunion ici », répondent les interlocuteurs.

« Votre réunion est interdite ! », réplique le chef flic réplique. L’effet de la surprise passé, les responsables locaux du FPI réclament au zélé commissaire l’arrêté préfectoral ou la décision communale écrite qui lui permet d’accomplir tout seul une telle mission. « Il n’y a pas de papier mais votre réunion trouble l’ordre public ! », vocifère encore le flic. « Comment cela est-il possible, en dehors de la ville, dans une salle de la mairie climatisée et close, au cours d’une réunion organisée avec toutes les formalités administratives obtenues !? », questionnent les responsables du FPI partagés entre le rire et la colère. Sur ces entre-faits, le commissaire défait se retire.

Sur place, le Fédéral FPI d’Akopupé, Félix Ossey Ossey, fait le point de cette visite avec ses collaborateurs. Ensemble, ils concluent que « ce type est en mission » et qu’il pourrait revenir sur les lieux, avec un détachement de policiers, pour effectivement « troubler l’ordre public lui-même ». L’assemblée fédérale a donc été sagement délocalisée pour faire échec à la mission du nouveau barbare.

Selon le Fédéral FPI Ossey Ossey joint par téléphone hier, la fédération FPI qu’il dirige est composée de 28 sections qui sont restées toutes fidèles au Président Gbagbo : « C’est maintenant que les collabos du pouvoir à la solde d’Affi N’Guessan, l’exclu du parti, cherchent d’autres traîtres ici pour former leur nouveau parti qu’ils ont honte de présenter ». Apparemment, le sieur Anderson N’Djapo Amalaman a été agité par des mains occultes pour « aider les exclus » en difficultés à Akoupé. Ridicule !

Afrik53.com : Infos 7J/7
Mardi 18 Août 2015
Vu (s) 727 fois



1.Posté par Dede le 18/08/2015 10:47 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
S''il vous plait,je vous pris de nous informer avec les vraies photos de l''article.Il ne suffit pas de copier les journaux du pays,ils vous font dire n''importe quoi.Allez-y aux sources vous même c''est mieux.

2.Posté par TELEKÔ DJOUFA le 20/08/2015 02:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah bon, vous avez la mémoire très courte comme le poisson! Avez-vous besoin qu'on vous rafraichisse la mémoire en vous rappelant les amalgames et les fausses images que vous avez importé du Kenya? C'est de bonne guerre et vous n'avez pas à en rougir cher dédé. C'est cela la règle. Je crois que vous avez bien appris la leçon et que désormais vous allez réfléchir par deux fois avant d'accuser. Bande de mécréants.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !