Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Relations France-Côte d’Ivoire: Pourquoi Hollande évite de se rendre à Abidjan

le Mercredi 6 Novembre 2013 à 07:32 | Lu 1297 fois

Ce n’est très probablement pas l’unique explication à l’attitude que François Hollande développe vis-à-vis de certaines capitales africaines mais c’est, sans aucun doute, une parfaite clé de compréhension des…nouvelles relations entre Paris et ses ex-colonies.



La lettre du Continent, dans sa dernière livraison, évoque un successeur de Nicolas Sarkozy « tétanisé par les débats sur la Françafrique » et qui se serait inscrit dans une égale logique depuis le début de son mandat : ne pas se mêler outre mesure des affaires africaines et savoir faire la part des choses en matière de politique étrangère. C’est dans cet esprit que François Hollande éviterait de se rendre en Côte d’Ivoire comme dans les autres « bastions des intérêts hexagonaux » : Gabon, Congo-Brazzaville etc.

L’information, ainsi relayée par La Lettre du Continent, n’a, au fond, rien de surprenant quand on considère certaines déclarations de Hollande et l’option qu’il avait prise publiquement de ne pas laisser prospérer la Françafrique : « il y aura la France et il y aura l’Afrique – on n’aura pas besoin de mêler les deux mots ». Sa visite à Dakar, début octobre 2012, avait été pour François Hollande l’occasion espérée de se démarquer de quelques préjugés. Il avait proclamé : « le temps de la Françafrique est révolu ! ».

Et le président « normal » d’enfoncer le clou : « les émissaires, les intermédiaires et les officines trouvent désormais porte close à la présidence de la République française comme dans les ministères ». A Dakar, Hollande a évoqué de nouvelles relations franco-africaines fondées sur la transparence, la franchise, et la bonne gouvernance.

Sortir du pré-carré africain et des relations privilégiées- occultes, plus précisément – que Paris a longtemps entretenu avec certaines places fortes de l’Afrique francophone s’est révélée une obsession pour François Hollande. Le nouveau président de la République ne s’était pas gêné pour zapper le ministère de la Coopération rebaptisé ministère délégué au Développement. Octobre 2012, il avait réfléchi par deux fois avant de se rendre en République démocratique du Congo, au sommet de la francophonie : en cause, la réélection de Joseph Kabila qui serait entachée de fraude.

Le fait que, dans le dernier trimestre 2012, Hollande se soit rendu dans la sous-région ouest-africaine en évitant soigneusement la destination « Côte d’Ivoire », pourtant cruciale dans la zone, avait intrigué plus d’un observateur.

Les uns avaient trouvé une volonté du socialiste de se démarquer de son prédécesseur- dont on sait les liens étroits avec Alassane Ouattara- les autres percevaient un message envoyé aux autorités locales pour un engagement plus fort en matière de « justice équitable » et de « réconciliation ». Les différentes thèses n’étaient, peut-être, pas à balayer du revers de la main. Une certitude : la volonté de François Hollande d’imposer son style- côté politique africaine- et de rompre avec le pré-carré traditionnel est un peu obsessionnelle.



Kisselminan COULIBALY
Soir Info

Mercredi 6 Novembre 2013
Vu (s) 1297 fois



1.Posté par ADEDE le 06/11/2013 13:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur le journaliste, et cette intervention au Mali dans quel contexte s'inscrit elle? On dira peut être qu'il ne le fait pas au grand jour comme son prédécesseur mais la politique de la france à l'extérieur est guidé par l'intérêt et profit pour la france. Ce n'est pas un partenariat gagnant-gagnant. Cette politique s'abreuve toujours du sang des africains et balaie du revers de la main les droits de l'homme c'est ça qui est la vérité. Remontez un peu dans le temps et vous comprendrez.
Si vous attendez la publication d''un journal pour nous étaler sur a posture de François Hollande le socialiste et pensez nous convaincre du changement , vous vous trompez. Nous avons compris depuis longtemps. Et ce n'est ce cheveu sur la soupe qui viendra nous confondre.

2.Posté par LaRedemption le 06/11/2013 18:28 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci ADEDE. Ce pouilleux journaleux croit que quoi. La france a une politique africaine qui demeure indecrottable et ce foliculaire ne peut nous distraire. Cher ecrivaillon, revois ta copie et reviens nous voir. Dieu nous garde.

3.Posté par Yuotam le 06/11/2013 23:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel écrivaillon de pacotille décidément le mossi de derrière BANFORA va dégager dans très peu de temps, et pour ça il dilapide le maigre revenue du contribuable IVOIRIENS dans des futilités, quelqu'un peut m'expliquer pourquoi après 50 ans d'indépendances, il y a toujours l'armée d'occupation NAZIE franSSaise de SARKONAZY chez nous.

Et pourquoi cette franSSe se mêle d'élection en Côte d'IVOIRE, comme si nous Ivoiriens on venaient se mêler d'élection en franSSe jusqu'à allez détruire nos institutions notre armée notre Gendarmerie, notre police, nos eaux et forêts, ce qui est fou aujourd'hui les mêmes fumiers se bouscule au portillon pour faire semblant de venir nous aider après avoir donner un coup de main avec l'autre fumiste de BAN KI MOON et ses assassins, à tout détruire et à tuer, à violer, à torturer en plongeant la tête de nos jeunes gens dans des barriques remplies d'eau de lagune jusqu'à ce que mort s'ensuive, et en plus avec la complicité des nègres collabos et traîtres.

Question que fait l'armée d'occupation NAZIE franSSaise en AFRIQUE, après plus de 50 ans d'indépendances, cher écrivaillon de mes nœuds tu doit orienter tes gribouillages vers ce genre de thèmes..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !