Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Relance de l’hévéaculture en Cote d’Ivoire : La Côte d’Ivoire veut produire 600 mille tonnes à l’horizon 2020

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - News le Vendredi 18 Février 2011 à 08:50 | Lu 1930 fois



Les cours du caoutchouc sur le marché se portent très bien. Mieux, «ils ne cessent de s’envoler depuis quelques années et pourraient rester dans cette progression pendant encore de longues années, en raison de la forte demande dans les pays émergeants comme la Chine et l’Inde», affirme M. Joseph Désiré Biley, président du Conseil d’administration du Fonds du Développement de l’Hévéa, ( Fdh). Pour permettre aux planteurs ivoiriens de bénéficier de ces embellis et permettre à la Côte d’Ivoire d’accroître sa production, il faut encourager les Ivoiriens à s’investir efficacement dans cette spéculation.

En plantant 300 mille hectares de plantations, afin de produire à l’horizon 2020, 600 mille tonnes par an. Ce grâce au Fdh qui subventionne à hauteur de 150 Fcfa le plant dit stump et 200 Fcfa de subvention pour le plant en sac et le planteur ne paye que la différence. Là où le candidat à la création d’une nouvelle plantation devrait payer 350 Fcfa par plant. « L’engouement suscité est réelle. Car, dans la première phase, en 2010 nous a permis de créer en 2009, 2631 ha de plantation par 1169 planteurs contre 6500 hectares en 2010 par 3000 planteurs.

Pour le planting de 2011, nous avons décidé de proroger le délai de réception des dossiers jusqu’au 31 mars prochain, pour ne pas léser les éventuels candidats qui doivent déposer leurs dossiers chez les opérateurs d’encadrement de leur zone », a indiqué M. Joseph Désiré Biley, au cours d’une conférence de presse hier au siège de l’Apromac à Cocody. Non sans indiquer l’intérêt pour le planteur qui est : Pour 5 ha plantés, la production mensuelle est de 1400Kg de caoutchouc humide à l’hectare, au prix de 550 Fcfa le kilogramme. Soit un gain mensuel de 770 mille Francs Cfa.

« En plus des plantations créées, l’ Apromac à travers le Fdh, fonds et malgré ses moyens limités a en 2010, en phase pilote, fait des travaux profonds de réhabilitation de 31,5 Km de pistes villageoises dans le secteur de Dabou d’une part, et aider à la formation de 102 pépiniéristes dans les secteurs d’Abengourou, d’Anguededou, de Daoukro, de Gagnoa, de Guiglo et de San Pedro d’autre part. Pour l’année en cours, le programme va aider à la création de 12 mille hectares avec 5000 planteurs.

Pendant que 150 Km de pistes villageoises seront traités dans les secteurs de Bonoua, Guiglo et San Pedro. Notre ambition est de contribuer de façon durable contre la pauvreté en milieu rural qui compte plus de 53 mille planteurs villageois, soit 66% de l’ensemble des planteurs ivoiriens», a ajouté M. Biley qui avait à ses côtés, Konan Albert, Directeur exécutif du Fdh. A noter qu’en 2010, la Côte d’Ivoire a produit 375 mille tonnes de caoutchouc naturel.

Bamba Mafoumgbé


Afrik53 - News
Vendredi 18 Février 2011
Vu (s) 1930 fois



1.Posté par AMIRI FELIX le 18/02/2011 16:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Votre interventionm'a interpelé pendant votre passage à la radio nationale de Cote d'Ivoire. Je voudrais m'inscrire pour cette année sur la liste des eventuels hévéaculteurs. Je dispose d'une parcelle de foret de plus de cinq hectares dans la région ' d'Agboville, précisement à Lovigué.
L'objectif de votre action réduisant la pauvreté est louable et demeure un intrument de veloppent durable.
Je vous remercie d'avance.

AMIRI Félix

2.Posté par TCHETCHE Tahuié Celestin le 18/02/2011 23:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai vu votre passage à la télévision et j'ai été fortement intéressé par votre projet, d'autant plus que je possède déja une parcelle de 3ha d'hévéa que je souhaiterais agrandir. Aussi voudrais-je vous demander le lieu d'inscription pour l'acquisition de ces plants.

Je vous remercie.

3.Posté par G. BI BOUSSOU CLAVER 07 85 99 14 le 23/02/2011 12:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
depuis votre passage à la radio nationale de Cote d'Ivoire. Je voudrais m'inscrire sur la liste des éventuels hévéaculteurs villageois pour l'aide FDH. Je dispose d'une parcelle de foret de plus de cinq hectares dans la région ' de Sinfra plus précisément à Zéménafla V'nan où je suis l'initiateur de cette culture. j'y ai déjà cultivé 3 ha dont 2 ha ont aujourd'hui 3 ans. je suis aussi suivi régulièrement par SAPH Gagnoa. Aussi voudrais-je vous demander le lieu d'acquisition de ces plants avec les réductions que vous offrez aux nouveaux car j'ai jusque-là acquit mes plants ( les stumps) sans réduction.

Je vous remercie d'avance.
M. Boussou Claver de Sinfra

4.Posté par goute koko laurent le 18/03/2011 12:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'ai 5 hectare de terre que je voudrais mettre en valeur en heveaculture, je veus que vous orienter dans la réalisation de ce projet.

5.Posté par AKA N'TAKPE le 24/03/2011 22:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai déjà commencé à mettre en place une plantation d'hévéa. Je suis à présent à 1 ha et 1/2 environs de parcelle plantée à AZAGUIE M'BROME, dans la Sous Préfecture d'AZAGUIE, Département d'Agboville. Je dispose de terrain pour accroître cette plantation jusqu'à 10 ha. Je voudrais, pour ce faire, m'inscrire sur la liste des hévéaculteurs de votre structure et surtout accéder à votre financement et votre encadrement pour parvenir à cet objectif qui me tient particulièrement à coeur . Aussi voudrais-je vous remercier sincèrement d'avance pour toute information utile que vous voudriez me fournir concernant ce financement ainsi que les conditions d'éligibilités y afférentes.

6.Posté par AKA N'TAKPE le 24/03/2011 22:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai déjà commencé à mettre en place une plantation d'hévéa. Je suis à présent à 1 ha et 1/2 environs de parcelle plantée à AZAGUIE M'BROME, dans la Sous Préfecture d'AZAGUIE, Département d'Agboville. Je dispose de terrain pour accroître cette plantation jusqu'à 10 ha. Je voudrais, pour ce faire, m'inscrire sur la liste des hévéaculteurs de votre structure et surtout accéder à votre financement et votre encadrement pour parvenir à cet objectif qui me tient particulièrement à coeur . Aussi voudrais-je vous remercier sincèrement d'avance pour toute information utile que vous voudriez me fournir concernant ce financement ainsi que les conditions d'éligibilité y afférentes.

7.Posté par Jacques AKA le 15/04/2012 23:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai déjà 10 ha . j'aimerais aussi bénéficier des subventions pour pouvoir occuper ma parcelle de 30ha!!!!

8.Posté par Constant gonly le 01/12/2012 16:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis un jeune etudiant au departement de philosophie a cocody .je beneficie de 10 hectares de terre de la part de mon grand pere martelle a l'ouest .j'ai debuté l'heveaculture cette annee mais des plants non greffés par faute de moyen .j veux une aide

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !